Forum des Religions - Les Origines

La Tour de Babel :: l'origine de l'empire mondial des religions

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Empty Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Message  Mikaël Malik Mer 10 Fév 2021 - 9:41

    Rappel du premier message :


      Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse 


    BLANC : Jésus est l'Alpha et l'Omega d' Apocalypse 1:8 :
     
    Dans le mystère accompli, Jésus est l'Alpha et l'Oméga et le Tout Puissant d'Apocalypse 1:8 : 

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_p20_A&O_1-8bJe suis l'Alpha et je suis aussi l'Oméga. - Alpha est la première lettre de l'Alphabet grec, Oméga en est la dernière.
    Le commencement et la fin. - Le grand honneur accordé à notre Seigneur Jésus consiste dans le fait qu'il fut, non seulement la première création directe de Dieu, mais aussi la dernière.
    Celui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant -
    C'est depuis la résurrection de notre Seigneur Jésus qu'à été proclamé le message : " Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre " (Matth. 28 : 18). C'est dès ce moment-là, par conséquent, que notre Seigneur Jésus pouvait être appelé Tout-Puissant
    .
    1917 - Le Mystere Accompli page 20 

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_P125_Jesus_Alpha_et_Omega2Maintenant nos yeux sont ouvert et peuvent voir que Jésus était l'Alpha, le commencement de la création de Dieu et l'Oméga, la dernière création directe du Père (Apoc 22:13; 1:8).
    1917 Le Mystere Accompli, page 125  
    Si nous regardons dans l'Alphabetical appendix de la " Diaglott ", Nouveau-Testament appartenant aux Témoins de Jéhovah, on peut voir que le qualificatif " Tout-Puissant " et " Alpha et Oméga sont appliqués à Jésus en Apocalypse 1:8.

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 AlmightyGod

    traduction : " Tout-Puissant : Capable de faire Toutes choses, un attribut de la divinité également pour le Jésus Glorifié
    ALPHA et OMEGA, la première et la dernière lettre de l'alphabet grec, aussi appliqué à Christ, apo 1:8; 21:6.


    NOIR : Jésus n'est pas l'Alpha et l'Omega d' Apocalypse 1:8 :

    Ainsi lisons-nous en Révélation 1:8 (TOB): "Je suis l'Alpha et l'Oméga, dit le Seigneur Dieu [Dh; "Jéhovah Dieu", MN], Ce lui qui est, qui était et qui vient, le Tout-Puissant". Bien que le verset précédent parle de Jésus-Christ, il est clair qu'au verset 8 ce titre s'applique au " Tout-Puissant". A ce propos Albert Barnes (dans Barnes's Notes on the New Testament) fait cette remarque : " On ne peut être absolument certain qu'en cet endroit précis le rédacteur voulait désigner le Segneur Jésus (...). Il n'est nullement absurde de penser également que le rédacteur voulait désigner ici Dieu en tant que tel."
    Auxiliaire pour une meilleure intelligence de la Bible, vol. 1, 1981, page 53  
    à noter la transformation de ce verset par les Témoins de Jéhovah, pour étayer leur interprétation : " Seigneur Dieu " du grec original devient " Jéhovah Dieu ".  

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 AUX_cover2Ce titre (Alpha et Omega) se retrouve une dernière fois en révélation 22:13, où nous lisons : " Je suis l'Alpha et l'Oméga, le premier et le dernier, le commencement et la fin"...au verset 16, c'est JESUS qui parl... On peut donc fort justement identifier l'Alpha et l'Oméga des versets 12 à 15 au personnage qui porte ce titre aux 2 autres endroits, c'est à dire à Jéhovah Dieu.
    Auxiliaire pour une meilleure intelligence de la Bible, vol. 1, 1981, page 54  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Apocalypse_22_13-16
     
    les 2 autres endroits sont Apocalypse 1:8 et Apocalypse 21:6

    à noter que l'explication de la Watch Tower n'est pas construite sur le texte et le contexte d'Apocalypse 22:13-16. Cette gymnastique pour tenter de paraître crédible, est du au fait que dans la Parole inspirée (Apo 22), le Nom de Jésus est clairement cité à 3 reprises, tandis que celui de Jéhovah est totalement inexistant dans ce passage.

    Pour plus d'info, voir ICI
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Empty Re: Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Message  Mikaël Malik Mer 10 Fév 2021 - 17:06

    Je regardai, et voici, il y avait une nuée blanche, et sur la nuée était assis quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme, ayant sur sa tête une couronne d'or, et dans sa main une faucille tranchante.
    Apocalypse 14:14 
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 White-clouds-icon

     
    BLANC :La nuée = les temps de détresse, la couleur blanche = pureté du mobile
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_cover2Apocalypse 14:14
    Et voici une nuée blanche et sur la nuée je vis quelqu'un d'assis qui ressemblait à un fils d'homme. - C'est Christ lui-même. Voir Apoc. 10:1. La nuée indique les temps de détresse, la couleur blanche indique que le mobile animant Celui qui dirige ces temps de détresse est pur. Jésus se présenta à la maison judaïque sous trois caractéristiques distincts : comme Epoux (Jean 3:29), comme Moissonneur (Jean 4:35, 38) et comme Roi (Matth. 31:5, 9, 4); à la maison chrétienne, notre Seigneur se présente sous les mêmes caractères (2 Cor. 11:2; Apoc. 14:14, 15; 17:14). - B. 247, 247.
    1917 - Le Mystere Accompli, page 262  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_Mystere_Accompli_1917_nuee_p262_mini


    NOIR :La nuée = la présence du Seigneur Jésus dans sa justice et dans sa gloire
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_Cover2Jean, qui représente la classe des serviteurs de Dieu, continue en ces termes: " Je regarderai, et voici, il y avait une nuée blanche, et sur cette nuée était assis quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme, ayant sur a tête une couronne d'or, et dans sa main une faucille tranchante. " (Verset 14) La nuée blanche symbolise la présence du Seigneur Jésus dans sa justice et dans sa gloire. (Matth. 25:31) elle indique son arrivée en vue du jugement et la construction de Sion par l'apport dans l'organisation de Dieu, des saints fidèles en sommeil et du " reste " des fidèles sur la terre; elle signifie également que l'heure du rassemblement des fidèles de Dieu, prédite par le prophète, a sonné. - Ps. 50:5.
    1930 - Lumière, vol 1, pages 361-362  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 1930_Lumiere(Tome_1)_nuee_p361_mini Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 1930_Lumiere(Tome_1)_nuee_p362_mini

    NOIR :La nuée = Une présence invisible (Christ)
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 1997_Etude_perspicace_des_Ecritures_Vol1_Cover_miniNuage
    ...
    Dans des cas antérieurs, les nuages représentaient une présence invisible ; mais les observateurs pouvaient ‘ voir ’ la signification avec leurs ‘ yeux ’ spirituels. Dans ce cas précis, les phénomènes physiques, visibles, amèneraient celui qui regarderait à ‘ voir ’, ou à comprendre, que Christ est invisiblement présent. — Voir aussi Mt 24 ; Mc 13 ; Ré 14:14.

    1997 - Etude perspicace des Ecritures, Vol 2, page425  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 1997_Etude_perspicace_des_Ecritures_Vol2_nuage_p425_mini
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Empty Re: Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Message  Mikaël Malik Mer 10 Fév 2021 - 17:07

    Je regardai, et voici, il y avait une nuée blanche, et sur la nuée était assis quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme, ayant sur sa tête une couronne d'or, et dans sa main une faucille tranchante.
    Apocalypse 14:14 
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Couronne

     
    BLANC :La couronne d'Apo 14:14 = la nature divine, l'immortalité
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_cover2Apocalypse 14:14
    Ayant sur sa tête une couronne d'or. - Cette couronne est la nature divine, l'immortalité, la vie de la nature la plus élevée. - 2 Tim. 4:8; Jacq. 1:12; 1 Pier. 5:4.
    1917 - Le Mystere Accompli, page 262  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_Mystere_Accompli_1917_crown_p262_mini


    NOIR :La couronne d'Apo 14:14 = couronne du successeur de David (intronisation 1914)
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_Cover2La couronne du successeur de David qui a le droit de gouverner est restée " sens dessus dessous " jusqu'à l'intronisation de Christ en 1914. La vision symbolique montre Christ prenant possession de son pouvoir en 1914 avec une couronne sur sa tête et " dans sa main un faux tranchante. "
    1930 - Lumière, vol 1, page 362  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 1930_Lumiere(Tome_1)_crown_p362_mini
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 LeRoyaumeDeDieuEnAction_Cover_miniDans une vision donnée à l’apôtre Jean, Jéhovah a révélé qu’il a chargé Jésus de diriger une moisson mondiale (lire Révélation 14:14-16). Dans cette vision, Jésus apparaît coiffé d’une couronne et portant une faucille. La « couronne d’or sur sa tête » signale qu’il est Roi, la « faucille aiguisée dans sa main » qu’il est aussi le Grand moissonneur... Puisque la vision de Jean en Révélation chapitre 14 montre Jésus, le Grand moissonneur, coiffé d’une couronne (verset 14), c’est que son intronisation, en 1914, a déjà eu lieu (Dan. 7:13, 14). L’ordre de moissonner vient ensuite (verset 15).
    Le Royaume de Dieu en Action, page 88  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 LeRoyaumeDeDieuEnAction_p88_mini
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Empty Re: Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Message  Mikaël Malik Mer 10 Fév 2021 - 17:07

    Et un autre ange sortit du temple, criant d'une voix forte à celui qui était assis sur la nuée: Lance ta faucille, et moissonne; car l'heure de moissonner est venue, car la moisson de la terre est mûre.
    Apocalypse 14:15 
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 AngelVoice 
     
    BLANC :l'ange = la grande pyramide / message de l'ange (pyramide) via la brochure de la Pyramide
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_cover2Apocalypse 14:15
    Et un autre ange - C'était le " témoin " du Seigneur, son " monument " dans le pays d'Egypte (Es. 19:19, 20). Voir brochure de la Pyramide, et l'introduction. C'est ce dernier ouvrage qui apporte le message de l'ange, du témoin de pierre qui est la grande pyramide d'Egypte.
    Sortit de son temple, criant d'une voix forte à celui qui était assis sur la nuée. - Cet ouvrage sortit du milieu de l'Eglise véritable et vint apporter le puissant témoignage de la grande pyramide ou témoin de Dieu; il vint confirmer la présence de notre Seigneur et toute la chronologie de la Bible.

    1917 - Le Mystere Accompli, page 262  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_Mystere_Accompli_1917_pyra_p262_mini


    NOIR :l'ange = l'organisation / message du Seigneur transmis via " La Tour de Garde "
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_Cover2Cette déduction est confirmée par les versets 15 et 16: " Et un autre ange sortit du temple, criant d'une voix forte à celui qui était assis sur la nuée: Lance ta faucille, et moissonne; car l'heure de moissonner est venue, car la moisson de la terre est mûre. " L'ordre de moissonner ne fut donc donné qu'après l'arrivée du seigneur à son sanctuaire et qu'après purification de ce lieu. Le " reste " des serviteurs fidèles amené au temple, doit se préparer désormais, comme il lui en a été donné l'ordre, de partir et de rendre le témoignage de la moisson. ( Esaïe 6:9-12) Nous voyons par cette image que le Seigneur dans son temple est entouré de ses saints anges ou représentants qui l'accompagnent et qui se tiennent prêts à accomplir ses commandements. L'ange sort du temple et annonce que le moment de la moisson est venu. Lorsque l'ange s'adresse au Christ, Roi, ce n'est pas pour donner un ordre au seigneur, son supérieur, mais bien plutôt, en qualité de messager du Roi, pour proclamer que le temps des moissons est venu.
    La classe des serviteurs, représenté par Jean, entendit cette voix pour la première fois dans " La Tour de Garde ", grâce aux articles intitulés " Bienheureux sont ceux qui sont sans crainte ", qui établissait la distinction entre l'oeuvre de l'Eglise d'Elie et celle d'Elisée. Ce message n'émanait pas de la " Tour ", mais du Seigneur, et était transmis par son organisation. Ce message du Seigneur était rédigé en une forme violente et tranchante et servit à différencier les consacrés.

    1930 - Lumière, vol 1, pages 363-364  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 1930_Lumiere(Tome_1)_pyra_p363_mini Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 1930_Lumiere(Tome_1)_pyra_p364_mini
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Empty Re: Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Message  Mikaël Malik Mer 10 Fév 2021 - 17:08

    Et un autre ange sortit du temple qui est dans le ciel, ayant, lui aussi, une faucille tranchante.
    Apocalypse 14:17 
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Apo14-17_ange

     
    BLANC :L'ange d'Apocalypse 14:17 c'est Russell
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_cover2Apocalypse 14:15   17. - Et un autre ange sortit du temple qui est dans le ciel. - Ce fut le pasteur Russell lui-même, immédiatement après la fin de la moisson des saint. (Les volumes IV, V et VI des Etudes des Ecritures ne jouent aucun rôle dans le présent chapitre consacré exclusivement à la moisson; leur rôle est plutôt d'édifier les saints que de moissonner. Cependant, ces volumes sont visiblement indiqués dans Apoc. 10:4; 15:8; 16:1-18). Russell sort de l'Eglise glorifiée de l'autre côté du voile avec son message.
    1917 - Le Mystere Accompli, page 263  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_M-Accompli_1917_p263_Apo14-17_mini


    NOIR :L'ange d'Apocalypse 14:17 c'est Jésus
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_Cover2"Et un autre ange sortit du temple qui est dans le ciel, ayant, lui aussi, une faucille tranchante." (Apoc. 14:17) Cet ange, porteur d'une faux tranchante ou d'une serpe de vendange, représente l'instrument par le moyen duquel Dieu détruira l'organisation diabolique. C'est donc le Christ en personne. L'ange est son messager, chargé de faire connaître l'intention du Seigneur d'anéantir l'organisation satanique.
    1930 - Lumière, vol 1, pages 365-366  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_p365_mini Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_p366-mini



       
    Même chose pour Apocalypse 19:1
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Empty Re: Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Message  Mikaël Malik Mer 10 Fév 2021 - 17:08

    Et un autre ange, qui avait autorité sur le feu, sortit de l'autel, et s'adressa d'une voix forte à celui qui avait la faucille tranchante, disant: Lance ta faucille tranchante, et vendange les grappes de la vigne de la terre; car les raisins de la terre sont mûrs.
    Apocalypse 14:18  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Apo14-18_ange


    BLANC :L'ange d'Apocalypse 14:18 = la corporation organisée que le pasteur Russell constitua pour achever son oeuvre
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_cover218. - Et un autre ange. - Ce dernier est la corporation organisée que le pasteur Russell constitua pour achever son oeuvre. Voir Apoc. 8:3-5, qui donne la description du même sujet exposé ici.
    1917 - Le Mystere Accompli, page 263  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_M_Accompli_1917_p263_Apo14-18_mini


    NOIR :L'ange d'Apocalypse 14:18 = un messager invisible
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_Cover2Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_p366_Apo14-18_miniJean ajoute: "Et un autre ange, qui avait autorité sur le feu, sortit de l'autel, et s'adressa d'une voix forte à celui qui avait la faucille tranchante, disant: Lance ta faucille tranchante, et vendange les grappes de la vigne de la terre; car les raisins de la terre sont mûrs." (Apoc. 14:18) Il est certain que cet ange du Seigneur était revêtu de l'autorité nécessaire et était soumis au devoir de lancer le message enflammé de la vengeance divine que ses oints ont mission de répandre sur la terre... L'ange du Seigneur qui est consacré à cette tâche, a reçu pleins pouvoirs sur le feu, ce qui symbolise le message de destruction, et les membres du "reste", par le truchement de ce messager invisible, sont orientés dans la voie de leur mission... L'ange qui détient pleins pouvoirs sur le feu crie à voix haute (commande) à l'ange qui détient la serpette de vendange, ou la serpe effilée, et lui prescrit de couper la grappe de raisin qui est un poids mort pour la terre. Ce n'est point là, bien entendu, un ordre donné au Seigneur, mais un avertissement en harmonie avec la volonté de l'Eternel.
    1930 - Lumière, vol 1, pages 366-368  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_p367_Apo14-18_mini Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_p368_Apo14-18_mini
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Empty Re: Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Message  Mikaël Malik Mer 10 Fév 2021 - 17:09

    Et un autre ange, qui avait autorité sur le feu, sortit de l'autel, et s'adressa d'une voix forte à celui qui avait la faucille tranchante, disant: Lance ta faucille tranchante, et vendange les grappes de la vigne de la terre; car les raisins de la terre sont mûrs.
    Apocalypse 14:18  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 ApoFeu


    BLANC :L'autorité sur le feu d'Apocalypse 14:18 = approbation divine d'interpréter/publier/répandre l'Apocalypse et le livre d'Ezéchiel (Vol 7 EdE)
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_cover2Ayant autorité sur le feu. - C'est-à-dire ayant reçu visiblement l'approbation divine d'interpréter l'Apocalypse et le livre d'Ezéchiel, puis la mission de les publier et de les répandre en tout lieu. Cet ouvrage, le volume VII des Etudes des Ecritures est véritablement rempli de charbons ardents symboliques. - Es. 6:6; Ezéch. 10:2.
    1917 - Le Mystere Accompli, page 264  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_Mystere_Accompli_1917_p264_feu_mini 
    NOIR :L'autorité sur le feu d'Apocalypse 14:18 = annonce du message de destruction (à venir)
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_Cover2Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_p366_feu_miniJean ajoute: "Et un autre ange, qui avait autorité sur le feu, sortit de l'autel, et s'adressa d'une voix forte à celui qui avait la faucille tranchante, disant: Lance ta faucille tranchante, et vendange les grappes de la vigne de la terre; car les raisins de la terre sont mûrs." (Apoc. 14:18) Il est certain que cet ange du Seigneur était revêtu de l'autorité nécessaire et était soumis au devoir de lancer le message enflammé de la vengeance divine que ses oints ont mission de répandre sur la terre... L'ange du Seigneur qui est consacré à cette tâche, a reçu pleins pouvoirs sur le feu, ce qui symbolise le message de destruction,... Les paroles de vengeance du seigneur sont comparables au feu: "Ma parole n'est-elle pas comme un feu, dit l'Eternel." - Jérémie 23:29. L'ange qui détient pleins pouvoirs sur le feu crie à voix haute... Ce n'est point là... un ordre donné au Seigneur, mais un avertissement en harmonie avec la volonté de l'Eternel... tous attendent avec impatience l'heure où Dieu anéantira l'ennemi...
    1930 - Lumière, vol 1, pages 366-368  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_p367_feu_mini Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_p368_feu_mini
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Empty Re: Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Message  Mikaël Malik Mer 10 Fév 2021 - 17:09

    Et la cuve [ou pressoir] fut foulée hors de la ville; et du sang sortit de la cuve, jusqu'aux mors des chevaux, sur une étendue de mille six cents stades.
    Apocalypse 14:20  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Pressoir


    BLANC :Le pressoir d'Apocalypse 14:20 = le volume 7 des Etudes des Ecritures
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_cover220. - Et le pressoir. - Le volume VII des Etudes des Ecritures sera le pressoir. C'est lui qui fera sortir le jus des "abominations de la terre". Dans son livre sur l'Apocalypse, Cook indique que le terme grec rendu par pressoir est à la fois masculin et féminin. Cette particularité semble indiquer qu'au terme de la moisson, le Seigneur reconnaît et admet la coopération des soeurs dans cette oeuvre spéciale (celle du pressoir) aussi bien que dans toutes les autres oeuvres. N'avons-nous pas l'exemple de Priscille, qui était une aide si précieuse qu'en une occasion elle fut citée avant son mari. - Act. 18:18.
    1917 - Le Mystere Accompli, page 266  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_Mystere_Accompli_1917_p266_pressoir_mini


    NOIR :Le pressoir d'Apocalypse 14:20 = l'agent de destruction dont Jésus est la tête et le chef
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_Cover2Christ Jésus, Fils bien-aimé de l'Eternel, se tient sur la Montagne de Sion et il est aussi inoffensif qu'un agneau pour tous ceux qui oeuvrent selon la justice; mais, en revanche, c'est un guerrier terrible, redoutable et meutrier à l'égard des ennemis de Dieu. Il est la tête et le chef du "pressoir", qui représente symboliquement l'agent de destruction de la maléfique organisation terrestre de Satan. "Et la cuve fut foulée hors de la ville, et du sang sortit de la cuve jusqu'aux mors des chevaux, sur une étendue de mille six cents stades..." (Apoc. 14:20)
    1930 - Lumière, vol 1, pages 370-371  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_p370_pressoir_mini Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_p371_pressoir_mini


    NOIR :Le pressoir d'Apocalypse 14:20 = la situation sans issue dans laquelle sont pris au piège les forces ennemies.
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 TG_01_Juin_1967_Cover_miniLa prophétie de Joël (3:9-14) nous désigne la vallée de Josaphat, situé à l'extérieur de la ville de Jérusalem, comme le symbole du lieu où toutes les nations parties en guerre contre Jéhovah seront foulées et anéanties. Plus grande encore que cette vallée est la cuve décrite dans la Révélation: "Et la cuve fut foulée hors de la ville, et du sang sortit de la cuve, jusqu'aux mors des chevaux, sur une distance de mille six cents stades [environ trois cents kilomètres]." - Rév. 14:20.
    L'immensité de la cuve souligne avec force l'étendue de la destruction de la vigne du système de gouvernement politique de Satan sur l'humanité... En conséquence, et de toute évidence, la cuve symbolise une condition, la situation sans issue dans laquelle le Dieu tout-puissant, par l'entremise de son général en chef, Jésus-Christ, manoeuvre et prend au piège les forces ennemies.
    La Tour de Garde, 1 Juin 1967, pages 345-346  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 TG_01_Juin_1967_p345_pressoir_mini Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 TG_01_Juin_1967_p346_pressoir_mini
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Empty Re: Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Message  Mikaël Malik Mer 10 Fév 2021 - 17:10

    Et la cuve fut foulée hors de la ville; et du sang sortit de la cuve,
    jusqu'aux mors des chevaux, sur une étendue de mille six cents stades.

    Apocalypse 14:20  

     
    BLANC :Le sang jusqu'au mors des chevaux symbolise les dures vérités qui submergeront et anéantiront les vieilles et fausses doctrines
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_cover2Jusqu'au mors des chevaux. - Ce sang (ou ces dures vérités) est si profond et si puissant qu'il submergera et anéantira toutes les vieilles et fausses doctrines (chevaux) sur lesquelles on a si longtemps chevauché au cours des siècles... Depuis lors, le sang (ou les dures vérités), a été répandu à flots sur une échelle bien plus grande et a commencé à submerger les vieux chevaux des erreurs religieuses séculaires qui vont disparaître.
    1917 - Le Mystere Accompli, pages 267-268  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_Mystere_Accompli_1917_chevaux_p267_mini Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_Mystere_Accompli_1917_chevaux_p268_mini


    NOIR :Le sang jusqu'au mors des chevaux symbolise l'énormité du carnage de la bataille du grand jour du Dieu tout-puissant
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_Cover2C'est Christ et sa puissante armée d'anges qui feront la vendange et fouleront les raisins de la vigne. Et cette bataille aura une telle ampleur que, selon la description de l'Apocalypse, le niveau du sang répandu atteindra "jusqu'au frein des chevaux". Or, dans les temps anciens, on utilisait presque exclusivement les chevaux à des besognes de guerre; ce verset indique donc que le grand foulage du pressoir n'est autre "la bataille du grand jour du Dieu tout-puissant". Toutefois, il ne faut pas en conclure que les chevaux en question seront submergés par le flots sanglant; le texte indique seulement que le sang coulera assez abondamment pour qu'un cheval y puisse sur nager, - image symbolique destinée à dépeindre l'énormité du carnage.
    1930 - Lumière, vol 1, page 373  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_chevaux_p373_mini
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Empty Re: Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Message  Mikaël Malik Mer 10 Fév 2021 - 17:10

    Et la cuve fut foulée hors de la ville; et du sang sortit de la cuve, jusqu'aux mors des chevaux, sur une étendue de mille six cents stades.
    Apocalypse 14:20  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Rev1600

     
    BLANC :1600 stades = les 222 kilomètres qui séparent Scranton (Pensylvanie) et le Béthel de Brooklyn
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_cover2Sur une étendue de mille deux cents stades. - Cette expression ne saurait être en aucune manière une allusion au gigantesque front de bataille des armées en présence, car sa longueur totale dépasse 3000 kilomètres. Le stade vaut environ 185 mètres; ainsi 1200 stades valent sensiblement 222 kilomètres. Le présent ouvrage fut composé à Scranton (Pensylvanie). La distance exacte depuis la maison où ce travail fut accompli jusqu'au Béthel de Brooklyn est aussi la même, soit 222 kilomètres ou 1200 stades. Dès que le travail fut terminé à Scranton, il fut envoyé au Béthel, à Brooklyn, pour l'impression et la publication. Cette longueur de 1200 stades représenterait donc la distance de l'endroit où le pressoir fut pressé (le Volume VII préparé et achevé), à Scranton, "hors de la ville", à 222 kilomètres de la "ville" elle-même, ou du Béthel de Brooklyn. Depuis lors, le sang (ou les dures vérités), a été répandu à flots sur une échelle bien plus grande et a commencé à submerger les vieux chevaux des erreurs religieuses séculaires qui vont disparaître. "Les eaux inonderont l'abri du mensonge". - Esaïe 28:14-19.
    1917 - Le Mystere Accompli, pages 267-268  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_Mystere_Accompli_1917_p267_mini Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_Mystere_Accompli_1917_p268_mini

    Remarque :
     
    afin de faire coller le nombre de kilomètres à sa propre interprétation, l'organisation des témoins de Jéhovah, a été obligé d'opter pour 1200 stades au lieu des 1600 stades.


    NOIR :1600 stades = pas un nombre de milles qui séparent 2 endroits mais une expressions symbolique qui caractérise l'importance du carnage ultime
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_Cover2L'étendue du désastre est symbolisée par les mots: "sur un espace de mille six cents stades."
    Il ne s'agit évidemment pas là du nombre de milles qui sépare un endroit d'un autre. Le manuscrit sinaïtique porte: "mille deux cents stades." Les différents manuscrits laissent donc dans l'incertitude l'évaluation exacte de cette distance. Peu importe, au surplus, que le Seigneur permette ce mélange de chiffres exacts ou cette incertitude quant à l'exactitude d'un nombre de stades: ce ne sont là que façons de parler et expressions symbolique destinées à caractériser l'importance du carnage ultime.
    1930 - Lumière, vol 1, page 374  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_p374_mini
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Empty Re: Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Message  Mikaël Malik Mer 10 Fév 2021 - 17:11

    Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable: sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car par eux s'accomplit la colère de Dieu.
    Apocalypse 15:1  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 SignApo15-1 
     

    BLANC :Le signe d'Apocalypse 15:1 est constitué par l'ensemble des preuves de la seconde présence du Seigneur dans le ciel
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_cover21. - Et je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable. - Le terme signe est le même que celui employé par le Seigneur lorsqu'il dit: "Alors le signe du Fils de l'homme paraîtra dans le ciel". Ce signe est constitué par l'ensemble des preuves de la seconde présence de notre Seigneur dans le ciel, c'est-à-dire chez tous ceux qui, sur la terre, revendiquent le nom de chrétien. Ce dernier signe est très spécial, il différe par sa forme et par son contenu des autres aides ou guides dans l'étude de la Bible.
    1917 - Le Mystere Accompli, page 268  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_Mystere_Accompli_1917_p268_presence_mini


    NOIR :Le signe d'Apocalypse 15:1 c'est l'action par laquelle Dieu justifiera entièrement sa parole et son nom
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_Cover2Jean représentant la classe des serviteurs fidèles du Seigneur sur la terre, dit: "Puis je vis dans le ciel un autre signe, grand et admirable: sept anges, qui tenaient sept fléaux, les derniers, car par eux s'accomplit la colère de Dieu." (Verset 1) Jean a vu deux "grandes merveilles" dans les cieux (Apocalypse 12:1,3) Maintenant, il voit la troisième "merveille". Celle-ci est non seulement grande, mais "grande et merveilleuse". C'est également ainsi qu'elle apparaît au "reste" de Dieu qui maintenant l'aperçoit. Ce "reste" a vu, tout d'abord, la naissance du Royaume ou Nation, dans la grande organisation de Dieu; il a vu Satan chassé des cieux et a commencé à distinguer l'organisation puisamment ramifiée de ce dernier. Maintenant c'est la troisième grande "merveille", c'est-à-dire l'action par laquelle Dieu justifiera entièrement sa parole et son nom, ce qui est de la plus haute importance. Bien plus, ce "reste", sur la terre, dispose du privilège de participer quelque peu à cette grande oeuvre de réhabilitation du nom de Jéhovah. Voilà qui est "grand et merveilleux" à ses yeux.
    1930 - Lumière, vol 2, pages 11 et 12  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_2_1930_p11_nom_mini Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_2_1930_p12_nom_mini
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Empty Re: Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Message  Mikaël Malik Mer 10 Fév 2021 - 17:11

    Et je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu.

    Apocalypse 15:2  

    BLANC :La mer de verre d'Apocalypse 15:2 = les temps de trouble
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_cover22. - Et je vis comme une mer de verre. - Cette image symbolique montre les temps de trouble, agités comme la mer et rendus transparents comme le verre, c'est-à-dire compréhensibles. Nous voyons maintenant pourquoi le Seigneur les permet et nous voyons l'âge d'or, de gloire, de paix et de bénédictions divines qui va suivre ces temps-là.
    1917 - Le Mystere Accompli, page 269  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_Mystere_Accompli_1917_p269_mer_mini


    NOIR :La mer de verre d'Apocalypse 15:2 = la Parole de Dieu exprimant ses jugements grands et profonds
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_Cover2Jean a dit: "Et je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu." (Verset 2) La grande cuve [mer] qui se trouve devant le trône de Dieu dans le temple et qu'aperçoit le "reste", montre que ce dernier est bien dans le temple au même moment. (Voir commentaires sur l'Apocalypse 4:6.) La grande cuve ou "mer" figure la Parole de Dieu exprimant ses jugements qui sont "grands et profonds". (Psaume 36:6)
    1930 - Lumière, vol 2, page 15  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_2_1930_p15_mer_mini
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Empty Re: Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse

    Message  Mikaël Malik Mer 10 Fév 2021 - 17:12

    Et je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu.
    Apocalypse 15:2  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 FireMixWater


    BLANC :Mêlée de feu (Apo 15:2) symbolise l'anarchie
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 L_1917_Le%20Mystere_Accompli_Apocalypse_cover2Mêlée de feu. - Ce feu est celui de l'anarchie; ce sont les vagues de la Mer rouge qui paraissent teintées de feu sous les rayons du soleil levant de la justice qui commence à les éclairer. Les véritables Israélites spirituels sont sur les bords de cette mer, ils chantent le cantique de Moïse et de l'agneau sauveur.
    1917 - Le Mystere Accompli, page 269  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Le_Mystere_Accompli_1917_p269_feu_mini


    NOIR :Mêlée de feu (Apo 15:2) symbolise la terrible indignation de Dieu contre ses adversaires
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 France-flagLes interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_1_1930_Cover2Jean a dit : "Et je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu." (Verset 2)... L'espression "mêlée de feu" indique symboliquement la terrible indignation de Dieu contre ses adversaires. (Hébreux 10:27; 2 Thessaloniciens 1:8)
    1930 - Lumière, vol 2, page 15  
    Les interprétations contradictoires de l'Apocalypse - Page 9 Lumiere_Tome_2_1930_p15_feu_mini

      La date/heure actuelle est Lun 20 Mai 2024 - 23:07