Forum des Religions - Les Origines

La Tour de Babel :: l'origine de l'empire mondial des religions

    La Watch Tower croit au subliminal

    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower croit au subliminal Empty La Watch Tower croit au subliminal

    Message  Mikaël Malik Mer 3 Mar 2021 - 19:39

    La Watch Tower croit au subliminal 83403283_o
    La Watch Tower et le subliminal


    La Watch Tower croit au subliminal, mais uniquement dans le domaine musical.
    Jamais elle n'a abordé le domaine graphique, si ce n'est pour le réfuter (voir réponse de la Watch Tower).
    Voyons ce qu'elle déclare quant à la musique (dans la Tour de Garde de 1984, elle emploie l'expression "technique de camouflage" au lieu de "technique subliminale") :

    "Tour de Garde" du 15 janvier 1984 - page 11

    Prenez garde à la musique avilissante.

    On a aussi enregistré à l'envers des messages condamnés par la Bible ou même démoniaques, technique de camouflage employée par quelques groupes. Passé à l'envers, l'enregistrement d'une chanson très connue répète plusieurs fois : "Décide-toi à fumer de la marijuana." Un autre enregistrement populaire transmet ce message : "Je chanterai parce que je vis avec Satan (...). Il faut passer par là, mon doux Satan."
    Normalement, on ne fait évidemment pas passer un enregistrement à l'envers. Cependant, quand il écoute certains enregistrements musicaux, un esprit ouvert aux mauvaises influences peut être imprégné de pensées non bibliques, voire démoniaques. Citant un responsable d'une société de disques, une revue américaine (High Fidelity Magazine) déclarait : "Le rock moderne et le néo-classique requièrent exactement le même genre de réceptivité propre (...). Il vous faut vous y abandonner et les laisser s'emparer de votre esprit." Mais cela est-il sage ? Un esprit qui n'est pas sur ses gardes permet l'intrusion des démons. - Voir Matthieu 12:43-45.

    "Réveillez-Vous!" du 22 septembre 1994 - pages 6-8

    La drogue et le heavy metal : instruments du satanisme.

    Voyez quels effets produit le message subliminal du heavy metal :
    L'année dernière, dans l'État du New Jersey, deux garçons de 15 ans ont tué sauvagement un labrador. "C'était un sacrifice pour Satan", ont-ils déclaré. Après avoir pendu la chienne avec sa chaîne, ils l'ont tuée à coups de pied et lui ont arraché la langue, dont ils se sont servis pour un rite satanique. Ils ont ensuite empalé le cadavre mutilé sur un gros crochet métallique et l'ont suspendu dans le jardin d'un voisin. Sur la tête de la chienne, ils avaient dessiné des emblèmes sataniques et, sous le cadavre, ils avaient tracé au sol un pentagramme (un symbole satanique représentant une étoile à cinq branches enfermée dans un cercle). Dans la soirée, ils avaient écouté Deicide ("meurtrier de Dieu"), un groupe de death metal dont le chanteur se vante de torturer et de tuer des animaux.
    En Californie, deux adolescents amoureux qui, selon leurs amis, étaient obsédés par le culte de Satan ont assassiné sauvagement la mère de la jeune fille à coups de couteau et de clé. Dans la même région, un jeune garçon a tué son père avec une arme à feu après avoir prié Satan. Les policiers chargés de l'enquête sont convaincus que le heavy metal est en cause. "Cette musique enseigne qu'on n'est pas tenu d'écouter ses parents et qu'il faut vivre à sa guise", a dit l'un d'eux.
    En Angleterre, des victimes d'une bande se livrant à des viols collectifs ont signalé à la police que l'un des agresseurs portait des tatouages représentant l'emblème d'un groupe de heavy metal dont les chansons exaltent le viol et la violence.
    Aux États-Unis, dans une région rurale de l'Arkansas, un adolescent a tenté d'assassiner ses parents en les matraquant avec l'intention de les découper à l'aide d'un couteau de boucher. Dans son magnétophone, la police a trouvé une cassette arrêtée sur une chanson de heavy metal, "Autel du sacrifice", dans laquelle on entend hurler ces mots : "Le grand prêtre attend, le poignard à la main, répandant le sang pur et vierge. Le sacrifice de Satan, la mort rituelle, répond à son commandement. Entre dans le royaume de Satan. (...) Apprends la louange sacrée : 'Gloire à Satan!'"
    Quelle influence ont sur les esprits jeunes et influençables ce genre de paroles vociférées par les chanteurs de heavy metal, souvent chantées simultanément lors des concerts par des fans hystériques ou écoutées sur des cassettes pendant des heures d'affilée ? Considérez celles-ci par exemple : "Satan, notre maître en mutilations sadiques, nous guide à chaque pas", ou encore : "Répands ton sang, fais-le couler sur moi. Prends ma main et laisse partir ta vie. (...) Tu as répandu ton sang. Ton âme est à moi."
    "Si l'on admet que la pornographie puisse encourager les agressions d'enfants, écrit Carl Raschke, pourquoi ne pas accepter l'idée que les chansons qui appellent au meurtre, à la mutilation, à la torture et à la destruction puissent inciter une personne dont l'esprit est dérangé à se livrer à ces actes?"

    En fait, la Watch Tower mentionne un genre de technique subliminale appliquée aux paroles de certains morceaux de "heavy metal", manipulation mentale qui est sujette à caution, mais elle se garde bien d'exprimer des commentaires sur la technique subliminale appliquée au graphisme, pour la bonne et simple raison qu'elle l'utilise elle-même. (Nous en fournirons une quantité de preuves).

    Des rumeurs ont en effet circulé quant à la pratique de certains groupes rock d'incruster des messages subliminaux dans les paroles de leurs chansons, paroles notamment enregistrées à l'envers, ou encore en dispersant judicieusement ces messages par segments phonétiques.

    L'affaire de "Judas Priest" a eu une portée retentissante aux Etats-Unis.

    Deux adolescents se tirèrent une balle dans la tête après avoir entendu "Beyond the realms of death", interprété par ce groupe.
    Un de ces jeunes rata son suicide et affirma que leur geste désespéré était dû à l'alcool et à la musique "heavy metal".

    On accusa immédiatement "Judas Priest" (... déjà le nom est inquiétant) d'utiliser des techniques subliminales.

    On fit passer un de leurs albums à l'envers, et on découvrit dans un des morceaux l'injonction "Do it !" (Fais-le !) répétée de nombreuses fois et très imperceptiblement.

    Après toute une série d'audiences, d'expertises et de contre-expertises, il s'avéra que ce "Fais-le !" n'avait aucune signification particulière.

    "Fais-le !", mais quoi? Aller se brosser les dents? Draguer les filles?
    L'injonction n'était rattachée à aucune des paroles du morceau incriminé.

    Jay Vance, le jeune qui survécut (trois ans seulement, car il avait d'horribles blessures au visage) avait aussi oublié de dire que la veille, lui et son ami s'étaient défoncés à la drogue dure. De plus, tous deux vivaient dans des familles extrêmement perturbées (disputes, coups, tentatives de suicide, surveillance psychiatrique).

    Les Beattles furent aussi accusés.

    Entre autres, leur fameux succès "Lucy in the Sky with Diamonds" ne suggérait-il pas de se droguer au LSD? (initiales de Lucy, Sky, Diamonds).

    Furent mis aussi sur la sellette des groupes comme "Led Zeppelin" avec leur "Stairway to Heaven", les "Rolling Stones", "AC/DC", etc ...

    Tout en ne niant pas la nocivité de certaines paroles et de la musique "heavy metal" et autres styles "hard" (mais surtout à cause du déluge de décibels et des dommages causés aux oreilles !) , et même si ces groupes ont été tentés d'utiliser le "subliminal", nous préférons nous ranger sur les conclusions de spécialistes, comme Olivier Couturier et Bertand Morisset qui écrivent :

    "Rappelons que les phrases engendrées accidentellement à l'envers ne peuvent être considérées comme subliminales. Elles n'existent tout simplement pas à l'endroit, ou elles correspondent à d'autres structures verbales intelligibles. Elles ne peuvent être perçues consciemment ou inconsciemment. Bref, dans ce dossier, le subliminal est l'objet d'une manipulation. La vision mentale "libre et personnelle" inspirée par la chaîne auditive de la musique, la prégnance et la puissance photogénique des images de certains clips sont peut-être des angles de réflexion plus ambitieux pour envisager une influence potentielle."

    NOTE : "Prégnance" : Dans le champ perceptif, l'esprit recherche les aspects équilibrés, structurés selon les lois d'harmonie, de régularité et d'homogénéité. Les études sur la perception ont montré que la forme obéissant à ces lois élimine toutes les autres formes possibles.
    L'esprit, qui a besoin de structurer les perceptions, peut négliger certains détails superflus et remplacer les éléments manquants. Prégnance d'une image : le fait pour une représentation de s'imposer comme organisation psychologique privilégiée, de s'imprégner comme telle dans la vie mentale.

    "Puissance photogénique" : Pouvoir appartenant à l'image, qui lui permet de s'imposer dans certaines conditions de la même façon, avec la même intensité et avec des effets semblables chez tous ceux qui sont atteints par elle.

    (Voir le livre "Subliminal, viol des consciences", aux Editions Morisset).
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower croit au subliminal Empty Re: La Watch Tower croit au subliminal

    Message  Mikaël Malik Mer 3 Mar 2021 - 19:39

    La Watch Tower croit au subliminal 1111111111111111La Watch Tower croit au subliminal 2222222222222222222
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower croit au subliminal Empty Re: La Watch Tower croit au subliminal

    Message  Mikaël Malik Mar 31 Jan 2023 - 15:19

    Le subliminal  



    Est-il possible de trouver des images subliminales, des signes démoniaques dans les publications, vidéos ou lieux d'assemblée ? OUI ... Alors que le collège central se vante de ne rien négliger et de ne rien laisser au hasard


    _________________________________________________________________________________________________________
    -
    « L’erreur va de pair avec l’oppressionLa vérité et la liberté ne craignent pas l’investigation. Ce sont des dons divinsc’est pourquoi toute organisation hostile à la liberté agit contre Dieu. Réveillez-vous! 1961 »

    -
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower croit au subliminal Empty Re: La Watch Tower croit au subliminal

    Message  Mikaël Malik Mer 22 Fév 2023 - 10:22

    Le subliminal dans les revues


    Pourquoi il y a des images subliminales sataniques et sexuelles dans les livres et les revues de la Société. Quel est le but recherché. Les responsables de la Société vérifient tout ce qui sort des imprimeries et précisent que les dessins et les photos visent un objectif. Mais lequel ? 


    Tour de garde du 15 juillet 2013 
    À la dernière page, il est écrit : les dessins et les photos minutieusement préparées visent un objectif


    La Watch Tower croit au subliminal Hc4u  La Watch Tower croit au subliminal 6a7t

    La Watch Tower croit au subliminal 2y0p La Watch Tower croit au subliminal Fwmb

    La Watch Tower croit au subliminal Zsk3  La Watch Tower croit au subliminal N21j

    Baphomet 
    La Watch Tower croit au subliminal U8im


    _________________________________________________________________________________________________________
    -
    « L’erreur va de pair avec l’oppressionLa vérité et la liberté ne craignent pas l’investigation. Ce sont des dons divinsc’est pourquoi toute organisation hostile à la liberté agit contre Dieu. Réveillez-vous! 1961 »

    -
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower croit au subliminal Empty Re: La Watch Tower croit au subliminal

    Message  Mikaël Malik Mer 22 Fév 2023 - 10:23

    la TdG du 15 juillet 2013

    Regarde les illustrations

    Combien de fois t’es-tu exclamé cela ou l’as-tu pensé en feuilletant une nouvelle Tour de Garde ?

     Les dessins et les photos, minutieusement préparés, visent un objectif. Ce sont des supports d’enseignement qui stimulent la réflexion et éveillent des sentiments. Ils sont particulièrement utiles lorsque nous préparons l’étude de La Tour de Garde et que nous donnons ensuite des commentaires à la Salle du Royaume.

    Par exemple, cherche comment l’image qui figure au début de chaque article d’étude illustre le thème. Que représente-t-elle ? Quel est son lien avec le titre et le verset-thème ? Demande-toi comment chacune des autres illustrations se rattache au sujet examiné et quelles applications personnelles tu peux en tirer.

    Le conducteur de l’étude de La Tour de Garde offrira aux membres de la congrégation l’occasion de commenter chaque image, de dire de quelle manière elle illustre l’enseignement ou les touche personnellement. 

    Dans certains cas, la légende précise le paragraphe auquel telle ou telle illustration se rapporte. Dans d’autres, le conducteur devra déterminer à quel moment de l’étude commenter chacune d’elles. De cette façon, chacun tirera pleinement profit de ce qui a été préparé pour qu’il se représente mentalement les enseignements que contiennent les Écritures.

    Un frère résume les choses ainsi : « Une fois que j’ai savouré un article, les illustrations, c’est la cerise sur le gâteau ! »

    La Watch Tower croit au subliminal 8k0y La Watch Tower croit au subliminal 0edu 



    _________________________________________________________________________________________________________
    -
    « L’erreur va de pair avec l’oppressionLa vérité et la liberté ne craignent pas l’investigation. Ce sont des dons divinsc’est pourquoi toute organisation hostile à la liberté agit contre Dieu. Réveillez-vous! 1961 »

    -
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower croit au subliminal Empty Re: La Watch Tower croit au subliminal

    Message  Mikaël Malik Mer 22 Fév 2023 - 10:25

    La Watch Tower croit au subliminal Kpfq La Watch Tower croit au subliminal 2usl

    La Watch Tower croit au subliminal Bohj La Watch Tower croit au subliminal Ixiw

    La Watch Tower croit au subliminal Vnmu


    _________________________________________________________________________________________________________
    -
    « L’erreur va de pair avec l’oppressionLa vérité et la liberté ne craignent pas l’investigation. Ce sont des dons divinsc’est pourquoi toute organisation hostile à la liberté agit contre Dieu. Réveillez-vous! 1961 »

    -
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower croit au subliminal Empty Re: La Watch Tower croit au subliminal

    Message  Mikaël Malik Mer 22 Fév 2023 - 10:26

    TdG 01/01/1986 page 13

    Aussi choquant que cela puisse paraître, même des individus qui occupaient une place en vue dans l’organisation de Jéhovah ont chuté et se sont livrés à des pratiques immorales, y compris l’homosexualité, l’échange de conjoints et les agressions d’enfants. Il est aussi à noter que l’année dernière 36 638 personnes ont dû être exclues de la congrégation chrétienne, la majorité d’entre elles parce qu’elles pratiquaient l’immoralité. L’organisation de Jéhovah doit rester pure (I Corinthiens 5:9-13)! À notre époque, les anciens, les serviteurs ministériels, et en fait tous nos frères et nos sœurs doivent éviter de se trouver dans une situation qui risque de mener à l’immoralité. Jéhovah récompensera ceux qui respectent fidèlement ses exigences, comme l’affirme Psaume 97:10: “Ô vous qui aimez Jéhovah, haïssez ce qui est mauvais. Il garde les âmes de ses fidèles; de la main des méchants il les délivre.


    TdG 15/02/1984 page 31
    Leo Greenless, également membre du Collège central, compara les diplômés de Galaad aux Gabaonites des temps anciens, qui étaient déterminés à servir Jéhovah. Il leur donna ce conseil: ‘Soyez résolus à imiter ces Gabaonites. Chérissez votre mission et consacrez-lui le meilleur de vous-mêmes.’

    http://www.tj-encyclopedie.org/Leo_Greenlees


    Greenlees aurait été exclu du Collège Central en 1984 pour cause d'homosexualité et quitta le Béthel mais aucune annonce ne fut faite à ce sujet dans les publications de la Société Watch Tower à ce moment-là.


    TdG 15/06/1985 page 24
    Des bruits ont même couru au sujet des publications de la Société Watchtower. On a raconté, par exemple, qu’un dessinateur avait introduit en secret des représentations de démons dans les illustrations, mais qu’il avait fini par être démasqué et exclu!

    Avez-vous fait circuler l’un de ces on-dit? Dans ce cas vous avez — involontairement sans doute — propagé un mensonge, car aucun de ces bruits n’était fondé. Ainsi, ce qui a été dit sur les publications de la Société était incontestablement nuisible. Il s’agissait d’une véritable calomnie à l’endroit des chrétiens zélés qui passent de longues heures à dessiner des illustrations attrayantes pour nos périodiques, nos brochures et nos livres. Ce racontar était ridicule, tout autant qu’il l’aurait été de prétendre qu’en créant la lune Dieu lui aurait délibérément donné l’apparence d’un visage.

    La Watch Tower croit au subliminal 52fz La Watch Tower croit au subliminal X7rg


    La Watch Tower croit au subliminal 6a7t


    _________________________________________________________________________________________________________
    -
    « L’erreur va de pair avec l’oppressionLa vérité et la liberté ne craignent pas l’investigation. Ce sont des dons divinsc’est pourquoi toute organisation hostile à la liberté agit contre Dieu. Réveillez-vous! 1961 »

    -
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower croit au subliminal Empty Re: La Watch Tower croit au subliminal

    Message  Mikaël Malik Mer 22 Fév 2023 - 10:27

    La Watch Tower croit au subliminal Ivox La Watch Tower croit au subliminal Duml La Watch Tower croit au subliminal P8bx

    La Watch Tower croit au subliminal Zrmz La Watch Tower croit au subliminal Elil


    La Watch Tower croit au subliminal J7mv La Watch Tower croit au subliminal L4kq


    _________________________________________________________________________________________________________
    -
    « L’erreur va de pair avec l’oppressionLa vérité et la liberté ne craignent pas l’investigation. Ce sont des dons divinsc’est pourquoi toute organisation hostile à la liberté agit contre Dieu. Réveillez-vous! 1961 »

    -
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower croit au subliminal Empty Re: La Watch Tower croit au subliminal

    Message  Mikaël Malik Dim 26 Mar 2023 - 15:34

    Article du Skeptical Inquirer de 1999 sur le subliminal
    Ce que chaque sceptique devrait savoir sur la persuasion subliminale
    Les Techniques subliminales qui peuvent fonctionner, celles qui ne fonctionnent pas


    La Watch Tower croit au subliminal G6qm

    Les recherches courantes effectuées en psychologie cognitive suggèrent que les stimulis subliminaux peuvent être perçus et peuvent influencer les états cognitifs de bas niveau des individus. Des recherches plus récentes suggèrent que de tels stimulis peuvent également affecter les processus cognitifs des individus à des niveaux plus élevés, y compris leurs préférences, leurs jugements, et même leur comportement.

    Les lecteurs du SKEPTICAL INQUIRER sont bien au fait de l'écart entre la croyance populaire et la science. En dépit d'un manque total de preuves scientifiques, par exemple, beaucoup d'individus croient en l'astrologie (Carlson 1985; Doyen 1987), l'homéopathie (Barrett 1,987), les enlèvements par des extra-terrestres (Carlsburg 1995; Randles 1993; Turner 1994). Ce genre de sujet est un lieu commun pour le sceptique: Il ne peut y avoir de réconciliation entre de telles croyances et la science.

    Dans d'autres cas, bien que l'on puisse trouver un certain appui scientifique au sujet, il semble y avoir plus de croyance en la matière que de science. La graphologie, par exemple, qui utilise des échantillons de l'écriture des individus pour déterminer leur personnalité, se targue de bien plus de succès qu'elle ne peut en fournir d'une manière empirique (Nevo 1986; Scanlon et Mauro 1992). On pourrait dire la même chose en ce qui concerne la perception ESP, pour laquelle certaines expériences semblent concluantes (Berne et Honorton 1994; mais voir le Hyman 1994). C'est dans ce genre de domaine que le rôle du sceptique est plus subtil, mais toujours important. Il doit déterminer ce que les faits scientifiques disponibles valident ou ne valident pas. Dans cet article, nous nous sommes fixer comme objectif d'explorer les résultats de la recherche en psychologie en ce qui concerne la persuasion subliminale, un secteur dans lequel la croyance populaire peut encore aller au delà de la réalité.

    La persuasion subliminale se comprend comme l'utilisation de stimulis subliminaux, ou de messages présentés sous le niveau de conscience des individus, afin d'influencer leurs attitudes, leurs choix, ou leurs actions. Il n'est pas étonnant que l'affirmation comme quoi des vendeurs sans scrupules aient utilisés cette technique pour influencer le comportement des consommateurs ait historiquement ait sonné l'alerte (cousins 1957; Clef 1980). Cependant comme beaucoup l'ont déjà écrit, une telle panique est probablement infondée: Il n'y a simplement aucune preuve que de tels messages subliminaux cachés dans une publicité puissent influencer au point de choisir entre du Coke ou Pepsi-cola, adopter un point de vue particulier, ou voter pour le candidat Y plutôt que pour le candidat X (Moore 1988; Pratkanis et Greenwald 1988; Trappey 1996; Vokey et 1985).

    Nous allons expliqués pourquoi la notion de persuasion subliminale ne peut pas être aussi critiquée que certains ont pu le supposé. Notre point de départ, en particulier, est l'article de Anthony Pratkanis paru dans un SKEPTICAL INQUIRER de 1992 (voir également Moore 1992).Dans son article, Pratkanis a tracé les racines historiques de la croyance sur les pouvoirs de l'inconscient, en dévoilant le canular célèbre de James Vicary "Mangez du Popcorn/Buvez du coke", et en décrivant les résultats d'une partie de ses propres recherches sur l'inefficacité des bandes sonores subliminales.

    Nous croyons que l'article de Pratkanis, et d'autres semblables au sien, peuvent avoir donné aux lecteurs une image incomplète de la situation actuelle concernant les stimulis subliminaux. En conséquence, nous allons essayer d'informer les lecteurs du SKEPTICAL INQUIRER sur les utilisations diverses des stimulus subliminaux en recherche cognitive et sociale. Spécifiquement, nous allons passer en revue les expériences prouvant que la connaissance d'une chose puisse se produire sans perception conscience, et que cette connaissance sans perception peut être déclenchée par des stimulis subliminaux, influençant de ce fait les jugements, les attitudes, et même les comportements des individus. En effet, cette découverte récente suggérant que les stimulus subliminaux puissent influencer le comportement nous donne un moyen de juger la possible efficacité de la persuasion subliminale dans la publicité.

    Clarifions les Ambiguïtés

    La signification exacte du "subliminal" a été une source de polémique et de confusion pendant des décennies. Une définition commune, cependant, est qu'un stimulus est subliminal (c'est-à-dire, au-dessous du seuil de perception) s'il ne peut pas être verbalement identifié (par exemple, Cheesman et Merikle 1986; Fowler 1986, Greenwald et Draine 1997). Le seuil utilisé dans cette définition est celui de la perception consciente, parfois appelé le seuil de subjectivité (Cheesman et Merikle 1986). Cette définition, naturellement, tient compte de la possibilité qu'un individu puisse percevoir qu'on lui a présenté quelque chose, mais sans savoir la nature exacte de ce quelque chose. Presque toutes les études que nous avons passer en revue utilisent cette définition, alors que les autres adhèrent à une définition plus conservatrice: les individus ne peuvent pas se faireécho de la présence du stimulis.

    En outre, il y a une distinction sérieuse à faire entre la perception subliminale et la persuasion subliminale. La perception subliminale se réfère simplement à la perception des stimulus qui sont au-dessous du seuil de la conscience.(1) La persuasion subliminale, d'autre part, exige que le stimulus subliminaux provoquent un certain effet, pas simplement sur les jugements de l'individu, mais sur ses attitudes ou son comportement. Comme d'autres l'ont soulignés, la perception subliminale n'implique pas forcément la persuasion subliminale (par exemple, Moore 1988).

    Dans cet article, nous limiterons notre discussion aux méthodes utilisant des stimulus subliminaux qui sont bien validées par les recherches. Ainsi, les bandes audio avec des suggestions subliminales "perdez du poids" ou "soyez autoritaire" ne sont pas considérés, ni les messages cachés dans de la musique enregistrée, ou les exemples des messages inclus dans des images (telles que le mot "sexe" incrustés sur des cubes en glace ou des biscuits Ritz). LA RECHERCHE A PROUVE DE FACON CONVAINCANTE QU'AUCUNE DE CES METHODES N'EST EFFICACE - souligné par le traducteur (Greenwald, Spangenberg, Pratkanis, et Eskenazi 1991; Moore 1982, 1988; Pratkanis 1992; Pratkanis et Greenwald 1988; Thorne et Himelstein 1984; Vokey et 1985). Nous nous concentrerons sur les techniques subliminales, par lesquelles des stimulus soint présentés très rapidement, et sont suivis immédiatement d'un "masque," comme une forme géométrique ou des séries de lettres aléatoires. Ce masque est là pour perturber le traitement conscient des stimulus par l'individu - un peu comme en immergeant des pâtes dans de l'eau froide stoppe leur cuisson.(2)

    Les processus inconscients: Hors de la vue, mais pas hors de l'esprit
    Demandez aux personnes de citer un psychologue et avec peu de variation dans leurs réponses, la plupart citeront Sigmund Freud. Beaucoup de gens pourraient être étonnées d'apprendre, que la psychologie contemporaine n'a que de peu de ressemblance, tant dans la substance que dans la méthodologie, avec le travail de Freud (Stanovich 1992). Ceci étant dit, au moins une idée souvent attribué à Freud – l'inconscient- a fait un retour dans la psychologie cognitive et sociale contemporaine (Bornstein et Pittman 1992; Cohen et schooler 1997; Erdelyi 1996; Greenwald 1992; Kihlstrom 1987; Uleman et Bargh 1989). Les psychologues modernes ne souscrivent pas à toutes les notions de Freud en ce qui concerne l'inconscient; au contraire la notion se rapporte uniquement aux processus mentaux qui se produisent sans la surveillance de la conscience. C'est de cette façon qu'il faudra interpréter l'inconscient dans beaucoup de théories psychologiques contemporaines (Greenwald et Banaji 1995; Wegner 1994).Par exemple, de nombreuses études ont prouvé que des souvenirs qui ne peuvent pas être remémorés consciemment peuvent néanmoins exercer une influence sur une variété de processus mentaux (Schacter 1987). D'autres ont noté que des stéréotypes peuvent être aisément appliqués sans aucun appel à la conscience (Gilbert et Hixon 1991; Spencer, Fein, Wolfe, Fong, et Dunn 1998). En effet, les stéréotypes semblent être le plus aisément utilisés dans les moments où nos capacités conscientes sont les plus limitées (Bodenhausen 1990; Bodenhausen et Lichtenstein 1987; Macrae, Milne, et Bodenhausen 1994).

    En outre, les causes déterminant notre comportement - pourquoi nous faisons ce que nous faisons- peuvent également être hors de portée de la conscience. Les gens sont souvent incapables à expliquer les véritables causes de leurs actions et à reconnaître l'importance des stimulus dans celles-ci (Nisbett et Wilson 1977). Dans une expérience, des participants ont eu pour tâche de compléter des phrases contenant un certain nombre de mots liés aux personnes âgées (par exemple, vieux, sage, retraité). Plus tard, une fois l'expérience achevée, ces individus marchaient plus lentement que les participants d'un autre groupe, comme si ils avaient internalisé le concept de "personnes âgées." Aucun d'eux n'a pu identifié le ralentissement de leur vitesse de marche ou la fréquence élevée des mots liés aux personnes âgées dans leur tâche. Le résultat, en ont conclu les chercheurs, était un effet direct d'un processus inconscient sur le comportement (Bargh, Chen, et creuse 1996).(3)

    Ainsi, il y a assez de preuves pour démontrer que beaucoup de ce qui se passe dans notre esprit est inaccessible à notre conscience. Il faut noter, cependant, que l'expérience sur les "mots liés aux personnes âgées", ainsi que les recherches sur les stéréotypes, ont utilisés des stimulus qui étaient, ou pourrait avoir été, consciemment perçu. Puisque le souci principal de cet article est l'influence des stimulus subliminaux, nous nous tournerons donc vers le problème de savoir si des stimulus présentés subliminalement peuvent être perçus, bien que restant indisponibles à la conscience.

    Nous croyons que les recherches effectuées laissent peu de doute à ce sujet et que la réponse est oui. Beaucoup de chercheurs ont rapporté, par exemple, que des mots présentés subliminalement peuvent influencer nos jugements. Dixon (1981, voir également Epley 1998) a constaté que les participants a qui ont a envoyé subliminalement un mot (par exemple, le mot 'crayon') étaient plus rapides que ceux qui n'avait pas été exposé à ce mot pour identifier plus tard un mot ayant une relation avec celui-ci (par exemple, écrire). De même, Marcel (1983) a constaté que l'identification d'une couleur sur un écran d'ordinateur par des participants a été facilitée quand elle a été précédée subliminalement par le nom de la couleur, mais était retardé quand elle était précédé par le nom d'une couleur différente. Bien que ces études ont été critiquées pour des raisons méthodologiques (Holender 1986; Merikle 1982), des effets semblables ont été constatées dans des expériences utilisant des méthodologies tenant compte de ces critiques (Greenwald Draine, et Abrams 1996; Greenwald et Draine 1997; Merikle et Joordens 1997).

    En tout, une douzaines d'études certifient maintenant le fait que des stimulus subliminaux peuvent être perçus (voir Bornstein et le Pittman 1992; Greenwald 1992). Mais peuvent-ils persuader?

    Des Fantômes dans la machine: Influences subliminales sur la cognition

    Pour beaucoup, la tour Eiffel est un symbole de Paris. Mais ce n'a pas toujours été vrai. Quand sa structure a été construite en 1889, elle était critiquée par beaucoup - un certain nombres de Parisiens ont même souhaités sa destruction (Harrison 1977). De même, les réactions populaires aux nouveaux mouvements artistiques qui depuis sont appréciés, de la peinture impressionniste en passant par la musique rock, étaient au commencement négatives (Sabini 1995).

    Comment ces changements de disposition peuvent-ils être compris?

    Robert Zajonc (1968) a proposé une réponse, qui propose que « l'exposition seule » mène à aimer: Plus on voit quelque chose, plus on vient à l'aimer. Ainsi, plus les personnes ont été en contact à la tour d'Eiffel, aux peintures de Monet et de Renoir, à la musique d'Elvis et des Beatles, plus ils les ont appréciés.

    Les expériences ont démontré que l'effet de « l'exposition seule » est fiable, et, en outre, que le phénomène ne dépend pas de la conscience de cette exposition. Dans une étude où a été utilise des stimulus subliminaux, des participants ont été exposés à plusieurs polygones irréguliers pendant une milliseconde, cinq fois de chaque. Dans une phase suivante de l'étude, on leur a fournit des paires de figures, une qui leu avait été flashée précédemment et une qu'ils n'avaient jamais vue. Les participants ont été alors invités à émettre deux jugements: D'abord quelle figure ils avaient vu, et celle qu'ils aimaient le mieux. Bien que les participants n'aient pas pu déterminer quelle figure ils avaient vue (les résultats ne se sont pas écartées d'un taux de 50 pour cent), les participants ont montré un intérêt accru pour les formes familières, les préférant à 60 pour cent (Kunst-Wilson et Zajonc 1980; voir également l'Epley 1998b; Seamon, marais, et Brody 1984).

    D'autres expériences ont généralisé ce résultat. Dans une étude, des participants ont été subliminalement exposés à une photographie d'un des deux garçons choisis comme sujets de la recherche. Plus tard, quand les participants se sont engagés dans une tâche avec les deux garçons impliquant des désaccords entre ces deux-là, ils ont été plus souvent d'accord avec celui dont l'image leur avait été projeté, et  ont également rapporté préférer cet individu davantage à l'autre garçon (Bornstein et autres 1987). La seule exposition mène évidemment à aimer, même lorsque cette exposition est sous le niveau de la conscience.(4)

    Dans d'autres recherches, les expérimentateurs ont prouvé que l'exposition subliminale à des mots liés à divers traits de personnalité peuvent influencer la manière dont les gens jugent les autres autour d'eux. En particulier, l'exposition aux mots liés à l'hostilité (Bargh et Pietromonaco 1982), à la bonté, et à la timidité (Bargh, lien, Lombardi, et Tota 1986) s'est avérée produire des jugements correspondants à ces personnalités (c.-à-d., à évaluer d'autres personnes comme étant hostiles, aimable, ou timides).
     
    D'autres investigations ont démontré que l'exposition subliminale aux photographies plaisantes ou désagréables peuvent également affecter la manière dont les individus cible sont jugés (Krosnick, Betz, Jussim, et Lynn 1992). Les stimulus présentés subliminalement peuvent également affecter les jugements des individus sur eux-mêmes. Des étudiants 'n psychologie ont été invités à noter trois de leurs idées de projets de recherche possibles. Ils ont été alors exposés à une photographie d'un étudiant familier de leur laboratoire ou un visage de leur conseiller enseignant. Ignorant ce qu'ils avaient vu en dehors des flashes de lumière, les étudiants ont été alors invités à évaluer la qualité des idées qu'ils avaient énumérées. Comme prévu, ceux qui avaient été exposés au visage de leur conseiller enseignant ont évalué leurs propres idées moins favorablement que ceux qui avaient été exposées au sourire d'un étudiant (Baldwin, Carrel, et Lopez 1991).

    Une expérience a produit un résultat semblable. Des étudiantes catholiques préparant une licence se sont évaluées plus négativement sur une série d'adjectif concernant leur caractère (par exemple, honête/malhonnête, moral/immoral) après une exposition subliminale à une image du pape, mais pas après une exposition à la photographie du conseiller utilisée dans la première étude. D'ailleurs, cela valait seulement pour les participants qui ont indiqué qu'elles pratiquaient leur religion régulièrement (Baldwin et autres 1991). Ceci suggère que l'effet des stimulus subliminaux sont être tout à fait complexe, dirigé ici en fonction de la réponse personnelle aux stimulus.

    Ces études servent à démontrer que les stimulus subliminaux peuvent influencer des processus cognitifs de niveau élevé, y compris des préférences pour des formes géométriques, des individus, des jugements de personnalité, ou sur sa propre personne. Naturellement, pour être utile dans un contexte de consommation, ces effets doivent aller plus loin. En plus de changer les attitudes d'un consommateur, un vendeur désire affecter son comportement. (il ne suffit pas d'aimer Pepsi-cola, on doit aussi en acheter!) Et comme le savent les étudiants en psychologie sociale, l'un ne suit pas nécessairement l'autre: Il y a souvent moins de correspondance entre les attitudes des individus et leur comportements que l'on pourrait le penser (LaPiere 1934; Regan et Fazio 1977; Osier 1969). Par conséquent, nous devons présenter des exemples dans lesquels un stimulus subliminal a influencé le comportement d'individus. Une telle influence a été documentée tout récemment, et seulement une poignée d'expériences existent à l'heure actuelle. Néanmoins, nous trouvons ces expériences intéressantes. Une pleine compréhension sur la possibilité (ou l'impossibilité) de la publicité subliminale justifie leur considération.

    Influences subliminales sur le comportement

    Les stimulus subliminalement présentés peuvent-ils influencer le comportement? Des investigations récentes suggèrent que la réponse pourrait être oui. Par exemple, Neuberg (1988) a avancé que des stimulus subliminalement présentés peuvent influencer indirectement le comportement, en activant des concepts qui peuvent influencer la manière dont les individus interprètent le comportement de d'autres. Ces interprétations, alors, peuvent mener des individus à opter pour certaines réponses comportementales. Par exemple, si le concept de l'hostilité est activé subliminalement, ce qui fait que les individus croient « lire » de l'hostilité dans le comportement des 'autres, ces individus peuvent alors choisir d'adopter une ligne de conduite hostile envers les autres. Bien que cet effet indirect soit loin du comportement censé être créé par "la publicité subliminale," il représente néanmoins un exemple de stimulus subliminalement présentés affectant le comportement.

    Pour évaluer cette hypothèse, Neuberg a confronté des participants avec le "dilemme du prisonnier," un exercice dans lequel les individus doivent choisir de coopérer ou de concurrencer les autres participants (Luce et Raiffa 1957). Dans un premier temps, les participants ont rempli un questionnaires conçus pour évaluer leur inclination à la coopération ou à la concurrence, et ont été exposés subliminalement à des mots neutres (par exemple, la maison, l'eau, le bruit) ou à des mots en rapport avec la concurrence (par exemple, hostile, adversaire). Bien que les messages n'aient pas réussi à influencé le comportement de ceux orienter vers la coopération, les participants prédisposés à la concurrence l'ont fait à un plus grand degré quand ils ont été exposés aux mots relatifs à la concurrence que quand ils ont été exposés aux mots neutres (Neuberg 1988). Plus récemment, Bargh et collègues ont fourni la preuve bien plus parlante que les stimulus subliminaux peuvent influencer le comportement (Bargh et autres 1996; Bargh 1997). Contrairement à la notion de Neuberg d'une influence indirecte sur le comportement, Bargh suggère que les stimulus subliminalement présentés peuvent influencer directement le comportement, que cette influence n'est pas court-circuitée par la conscience et que les résultats fonctionnent à peu près comme un réflexe. Comment cette hypothèse pourrait-elle être mise à l'essai? La recherche précédente a établi qu'exposer des participants blancs aux mots avec stéréotypie liés aux Américains africains tend à activer automatiquement le concept d'hostilité (Devine 1989). Pour découvrir si une telle exposition pourrait également induire un comportement hostile, Bargh et ses collègues (1996) ont demandé à des participants d'accomplir une tâche pénible sur un ordinateur. Sans que les participants ne le sache, l'ordinateur a non seulement administré la tâche mais les a également exposés subliminalement aux photographies de visages de noir ou de blanc.
    Puis, après plusieurs épreuves, l'ordinateur leur a présentée un message d'erreur - "erreur F 11: données en échec "- et les a informé qu'ils devaient recommencer la tâche.

    Les réactions des participants à ces évènements ont été enregistrées en vidéo en utilisant un appareil photo caché et ont été évaluées par les juges (qui étaient ignorants de l'expérience sur les participants) pour déterminer la profondeur de la colère de ceux-ci. Les résultats ont indiqué que ceux exposés aux visages noirs ont en effet répondu d'une façon plus hostile et plus frustrée que ceux exposés aux visages blancs.

    Dans une prolongation de ce travail, Chen et Bargh (1997) ont exposé des participants aux photographies de visages noirs ou blancs et leur ont demandés de jouer un jeu avec un autre participant qui n'avait vu aucune photographie. En comparant avec les estimations fournies avec le second groupe, ceux du premier groupe ont indiqué de nouveau une plus grande hostilité quand on leur avait présenté des visages noirs plutôt que des visages blancs. En effet, ces participants ont répondu à l'hostilité des participants au jeu par leur propre hostilité, permettant aux observateurs extérieurs de les juger comme plus hostiles quand ces participants avaient été exposé aux visages noirs, plutôt qu'aux blancs.

    En conclusion, ces preuves directes des influences subliminales sur le comportement permet également aux neuropsychiatres d'en tirer profit en ce qui concerne les avancés récentes en matière d'imagerie du cerveau. Par exemple, après que des participants aient appris à répondre à un nombre impair avec leur main droite et à un chiffre pair avec leur gauche, la présentation subliminale d'un nombre (impair) produit l'activation corticale dans l'hémisphère correspondant du cerveau (gauche ou droit). Cette activation est située dans le cortex , le secteur du cerveau chargé de contrôler les mouvements (Dehaene et autres 1998).

    Ces expériences soulèvent plus de questions que de réponses. Quels sont exactement les mécanismes qui permettent les stimulus subliminales d'influencer le comportement ? Est-ce que le processus est indirect, selon Neuberg (1988), ou direct et incontrôlé, selon Bargh et ses collègues (1996) ou les deux à la fois ? En outre l'importance et la généralisation de ces effets n'ont pas encore été étudiés. Des affirmations extraordinaires exigent des preuves extraordinaires, et les preuves que nous avons passée en revue dans cette section ne sont pas encore à ce niveau. Le sujet reste ouvert, et nous attendons ardemment les résultats de futures investigations.

    Que Diriez-vous de La Publicité Subliminale?

    Pour certains, la base de recherche sur la persuasion subliminale est, bien définie – savoir si les effets des stimulus subliminaux peuvent être utilisés dans le domaine commercial. Bien que nous hésitions à conclure, nous notons que plusieurs des critiques concernant la publicité subliminale ont été levés par la recherche scientifique. En particulier, des stimulus subliminaux peuvent influencer des processus cognitifs de haut niveau, et, dans certains cas, peuvent même influencer le comportement. Néanmoins, beaucoup restent sceptiques (Moore 1982, 1988, 1992; Pratkanis 1992; Pratkanis et Greenwald 1988), et il est facile de le comprendre. Dans chacune de ces études que nous avons passé en revue, il a été apporté une attention particulière à ce que les conditions aient été parfaites: Les participants étaient assis à des distances précises de l'écran vidéo ou de l'ordinateur, leur attention étaient tournée dans la bonne direction, juste au bon moment, et ils étaient protégés au maximum de stimulus étrangers. Il est difficile d'obtenir de telles conditions dans la vraie vie. En outre, l'influence de faibles stimulus subliminaux est susceptible d'être contrecarrer par de forts stimulus accaparent déjà notre attention (Moore 1982).

    Les phénomènes que nous avons passés en revue peuvent être vue comme des produits cultivés en serre, des expériences de laboratoire, des fleurs sensibles qui se faneraient facilement dans l'environnement difficile du commerce. Même si c'étaient le cas, cependant, nous nous empressons de préciser qu'il ne défierait pas la validité de base des études que nous avons présentées dans cet article (Mook 1983). Cela relève plutôt du défi d'appliquer ce qui a été prouvé en laboratoire au comportement du consommateur. D'ailleurs, en dépit d'un manque de preuves en ce qui concerne l'application des messages subliminaux à la publicité, nous suggérons qu'il n'y a aucune raison à ce que de
    telles applications ne soient pas possibles.

    Nous n'offrons donc aucune conclusion concernant la plausibilité ou l'efficacité de la publicité subliminale; nous proposons seulement qu'elle pourrait, en fait, être possible, et nous mettons au courant nos lecteurs des recherche empiriques effectuées. Affirmer qu'il est impossible pour des stimulus subliminaux d'influencer le comportement – et même le comportement du consommateur - serait, donc prématuré.

    Remerciements

    Nous remercions Steven Fein, Thomas Gilovich, Justin Kruger, Dennis Regan, et Leaf Van Boven de leurs commentaires utiles lors de la rédaction de cet article.


    _________________________________________________________________________________________________________
    -
    « L’erreur va de pair avec l’oppressionLa vérité et la liberté ne craignent pas l’investigation. Ce sont des dons divinsc’est pourquoi toute organisation hostile à la liberté agit contre Dieu. Réveillez-vous! 1961 »

    -
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower croit au subliminal Empty Re: La Watch Tower croit au subliminal

    Message  Mikaël Malik Dim 26 Mar 2023 - 15:39

    Les Icônes de Rorschach 


    La Watch Tower croit au subliminal Yrpj
     
    Joe Nickell
     


    Les gens arrivent en masse pour les observer : ces images saintes qui apparaissent -pour certains cela relève du miracle- dans les endroits les plus insolites. Ces images sont variées: le visage de la Vierge Marie dessinée dans une tache à l'étage d'un magasin, ou celui de la Mère Teresa sur un petit pain servi dans un café (Nickell 1997, 1998).

    Simulacres

    On signale souvent de telles images. Si ces images représentent souvent  des figures religieuses, elles sont quelquefois appelés " apparitions" ou "visions religieuses" (par ex., apparition de la Vierge Marie 2003). Pourtant, elles se distinguent bien des apparitions intériorisées  des"visionnaires" qui sont d'une manière caractéristique invisibles pour le commun des mortels. Au contraire, ces images sont  visibles par tout un chacun, et  ressemblent plus à une tache d'encre ou  à un effet "de dessin dans les nuages" : Elles illustrent la tendance de l'esprit "à reconnaître"  des motifs dans les dessins fait par le hasard.

    Cette tendance est connue sous le nom de pareidolia, un phénomène neurologique/psychologique par lequel le cerveau interprète des images vagues comme se rapportant à quelque chose de spécifique. Ceux-ci sont connus comme des simulacres (DeAngelis 1999; Nouvelle 2001). Souvent l'image discernée est un visage parce que comme Carl Sagan (1995, 47) l'a expliqué, "dès que le bébé peut voir, il reconnaît les visages et nous savons maintenant que cette capacité est intégrée à notre cerveau." Comme Sagan l'a observé (1995, 46) :

    L'image la plus commune est le visage humain de la Lune. En fait, cela ne ressemble pas tout à fait à un humain. Ses traits de visage sont de travers, déformés, tombant. Elle a une sorte de bifteck ou quelque chose dans ce genre sur l'oeil gauche. Et que transmet l'expression de sa bouche ? Un "O" de surprise ? Une allusion de tristesse, même une lamentation ? Le visage est trop rond. Les oreilles manquent. Je suppose qu'il est chauve. Quand même, chaque fois je la regarde, j'y vois un visage humain.

    D'autres simulacres non religieux  incluent les "Visages sur Mars" (voir Morrison 1988), ainsi que d'autres formes- un chameau, un papillon et un portrait du comédien  Bob Hope - dans la collection de morceaux  de pomme de terre d'une femme (Nickell 1998, 137). Une formation de granit réputée, au New Hampshire, le Vieil Homme de la Montagne, était aussi un simulacre de 700 tonnes, et de 1,200 pieds de hauteur jusqu'à ce qu'il se soit effondré il y a peu (Laughlin 2003).

    Certainement, les simulacres peuvent être fabriqués. Par exemple, de manière suspecte, des images artistiquement schématiques sont apparues plusieurs fois à l'étage d'une maison paysanne à Belmez de la Moraleda,en Espagne, en 1972 (Nickell 1998, 39). Un grand portrait du Christ, formé d'une auréole très nette, est supposément apparu "miraculeusement" en 2000 sur les murs de l'Église Presbytérienne Palma Sola de Bradenton, en Floride (Christ 2000). Il est apparu après coup que des ouvriers ont utilisé des jets pressurisés d'eau pour nettoyer les briques. Les simulacres délibérément fabriqués, pourtant, semblent rares.

    Une Imagination Dévote

    Il n'est pas étonnant qu'un grand nombre de simulacres signalés soient religieux. Par exemple, une Musulmane en Angleterre a trouvé un message écrit en arabe, "Il y a un seul Dieu" dans la forme d'une graine de tomate coupée (Message 1997).

    Les simulacres religieux sont peut-être le plus souvent associés à la tradition Catholique ou Orthodoxe, dans lesquelles il y a une plus grande accentuation  sur les icônes et autres images saintes. (Historiquement, ce qui a été perçu comme un excès de vénération des images a été  mis sur le même plan que le culte des idoles, une violation du commandement biblique sur les images gravées. De telles objections ont causé la crise iconoclaste dans l'empire Byzantin, de 724-à 843 et  ont été une des raisons  de la Réforme Protestante.) (Eliade 1995; Nickell 1997)
    Aujourd'hui, les théologiens et les ecclésiastiques sont en général prompt à écarter de telles images, un prêtre les ayant attribuer judicieusement à une "imagination dévote" (Nickell 1998, 34). Pourtant, elles restent extrêmement populaires parmi les fidèles superstitieux et un autre prêtre, tout en  mettant en garde contre la vénération d'image, déclarait avec plus d'optimisme que les simulacres créés par la nature "peuvent nous fournir un miroir de la transcendance, de quelque chose de plus grand que nous" (Cox 2001).

    Les images de  la vierge Marie représentent la majeure partie de ces images, elle est apparue dans la moisissure d'un arbre à Los Angeles, dans un piquet de clôture à Sydney, en Australie, une souche d'arbre et une porte de réfrigérateur dans le New Jersey, dans une tache de rouille d'un chauffage à eau en Arizona, sur un mur de chambre à coucher dans la Nova Scotia, sur l'écorce d'un orme au Texas, etc. Une de mes préférés est la silhouette de la Vierge de Guadalupe dans de la glace pillé (Stack 2000).

    Les images de Jésus ont été aussi  perçues, dans le feuillage d'un arbre couvert de vigne en Virginie Occidentale, dans des taches de rouille sur un réservoir d'huile de graine de soja en Ohio, sur une fenêtre sale dans un village italien et dans la décoloration d'un plafond de salon à San Antonio, parmi de nombreux autres exemples. En 1995, des téléspectateurs ont vu le visage de Jésus dans une photo prise par le Télescope Hubble, qui montrait un nuage de gaz et d'étoiles en train de naître d'environ six trillions de miles de long (Nickell 1997, 5). Une
    représentation  du coeur sacrée de Jésus (ainsi que celle d'un Jeannot lapin de Pâques) se trouvent sur ma porte de bureau.

    Saint Bartholomew

    Les simulacres religieux ont été perçus dès le troisième siècle de notre ère. (Rogo 1982, 113). En 1932, l'un  deux "est subitement apparu" sur un mur à l'intérieur de l'Église Saint Bartholomew à Manhattan (Hauck 1996).
     
    La Watch Tower croit au subliminal Vsk5

    Figure 1. Dans le sanctuaire de l'Église de la rue Bartholomew à Manhattan, une figure de Jésus émergeant de son tombeau a été devinée dans les motifs du marbre.
    Cette image a été subitement discerné. Le recteur de l'église Épiscopale, le Dr Révérend Robert Norwood, venait de conclure un sermon de Carême, intitulé "le Mystère de l'Incarnation." Il a rapporté :

    ... J'ai jeté un coup d'oeil au mur du sanctuaire et j'ai été stupéfait de voir cette figure du Christ dans le marbre. Je ne l'avais jamais remarqué auparavant. Comme il m'a semblé être une expression réelle sur le marbre de que je prêchais, "Son Corps Glorieux," je le considère comme un incident curieux et beau. (Calkins 1982)

    La figure a été décrite comme faisant environ un pied et demi de grandeur, tracé dans les variations du marbre de sépia directement au-dessus de la porte du sanctuaire. Muni de la description de Révérend Norwood, mon collègue Austin Dacey et moi avons visité l'église Saint. Bart à la recherche de l'image. Peu de personnes de cet endroit en avait entendu parler sauf Becca Earley, qui forme les guides de l'église. Elle ne savait pas l'endroit exact, mais avait au cours des ans découvert d'autres visages de simulacres - dans l'étendue du sanctuaire de marbre. Elle l'est a appelé "une énorme plaque de Rorschachs" (Earley 2003).

    En utilisant la description publiée, nous avons vite trouvé l'image qui - avec de l'imagination - pourrait sembler être cette d'une silhouette en robe blanche émergeant d'un tombeau ( figure 1). Apparemment ignorant le phénomène des simulacres, le Révérend Norwood avait déclaré au New York Times (24 février 1932) : "Comment cette silhouette semblable au Christ est venue ici, je ne sais pas. C'est une illusion qui grandit avant la vision. Serait-ce le pouvoir de la vie ? Les gens peuvent se moquer mais la silhouette est là."

    La Sainte Tortilla

    On a signalé un classique du genre des simulacres en 1978 au Lac Arthur, au Nouveau-Mexique. Pendant que Mme. Maria Rubio faisait frire des burritos, elle a remarqué un dessin réalisé par le brulé de la poêle sur la tortilla. "C'est Jesus Christ!" s'est exclamée la femme et d'autres membres de la famille ont été d'accord avec elle. Après qu'un prêtre ait  à contrecoeur bénit la tortilla, elle a construit un petit autel pour y entreposer la tortilla et des milliers de personnes ont afflué d'un bout à l'autre des États-Unis pour être témoin de ce miracle et prier pour demander l'aide de Dieu pour la guérison et des ennuis de santé (Nickell 1998, 37).

    En 1993, j'ai participé à la télévision à un programme sur les miracles en compagnie de la fille de Mme. Rubio parmi les invités. L'audience n'a pas semblé prendre la jeune femme au sérieux et plus tard quand elle s'est assise  dans les coulisses du spectacle, j'ai pensé, qu'elle était un peu déprimé. Elle s'est éclaircie quand j'ai montré de l'intérêt pour ses photos et m'a invité à visiter l'autel de sa mère.

    Dix années plus tard, avec mon collègue Vaughn Rees j'y suis allé. L'objet "sacré" était entreposé dans une petite dépendance dans l'arrière-cour de Mme. Rubio. Hélas, il s'agit d'un ancien miracle, l'image n'état plus reconnaissable.

    La Vierge Clearwater

    Parmi les simulacres qui par leur étendue ont attirés l'attention répétée des médias figure l'image qui est apparu à la fin des années 1996 sur le verre d'une façade d'un bâtiment financier à Clearwater, en Floride. Composée de coulures qui suggèrent la tête voilée et les épaules d'une femme, l'image a été perçue par les fidèles  comme représentant la Vierge Marie. L'image était curieusement irisée, ses "couleurs arc-en-ciel" en rajoutant à l'effet (le Barreur 2001).

    Bien que cela n'a jamais été autorisé par le diocèse local, l'image attira environ un million de visiteurs pendant plusieurs années. Le bâtiment a été acheté par Shepherds of Christ Ministries- un groupe de renouveau de la foi Catholique basée dans l'Ohio - et l'appela le Vierge Mary Building (Cox 2001).  Le1 mars 2004, on a découvert que les trois vitres les plus élevées de la fenêtre ont été cassées par un vandale. Par la suite (le 20 mars), alors que j'étais dans la région pour donner une conférence, j'ai visité le site avec le Dr Gary Posner. Il avait enquêté sur le "miracle" de Clearwater et avait écrit un article à ce propos (Posner 1997).

    Un chimiste local, Charles Roberts, avait examiné la fenêtre et en a tiré certaines conclusions grâce à ses quarante années d'expérience dans l'analyse du verre. Il a expliqué que la tache irisée avait été produite par les dépôts d'eau combinés avec l'érosion, produisant une réaction chimique comme cela se voit souvent  sur les vieilles bouteilles. "Le coupable semble être l'arroseur rotatif," terminait l'étude de Roberts (Norton 1996; Posner 1997).

    Effectivement, en faisant le tour du bâtiment avec le Dr Posner et un autre sceptique local, le professeur d'astronomie Jack H. Robinson, nous avons vu  qu'il y avait d'autres dessins irisés dus aux écoulements sur les fenêtres, chacun positionnés près d'un arroseur rotatif. Un, sur le mur ouest, a même été appelé "Bouddha" (Posner 1997).

    La Madone de Milton.

    En juin 2003, des milliers de pèlerins et de touristes ont convergés vers l'hôpital de Milton, Massachusetts, où une image est apparu sur une fenêtre du premier étage. La plupart des personnes y ont vu Marie berçant le bébé Jésus, mais certains ont cru qu'elle était debout parmi les nuages pendant que d'autres l'ont vue à califourchon sur un globe ou sur le haut d'une montagne (Virgin Vision 2003).
     
    La Watch Tower croit au subliminal Co3p

    Figure 2. "Une Madone" apparaissant sur la fenêtre d'un hôpital à Milton, Massachusetts, en juin 2003 a attiré environ 25,000 fidèles sur  un seul week-end. (photos de Joe Nickell)
    J'ai brièvement commenté le phénomène sur CNN (le 13 juillet). Avant de faire une apparition  sur la télévision Bostonienne et plus tard à la BBC ( avec un porte-parole de l'église), j'ai voyagé à Milton pour réaliser une enquête sur site. J'ai interviewé une personne des services d'informations de l'hôpital (Schepici 2003), j'ai pris des photographies (figure 2) et j'ai discuté avec plusieurs pèlerins. Je n'ai pas senti le besoin de cacher mon identité et j'ai effectivement été bientôt reconnu par un groupe de Catholiques avec qui j'ai discuté du phénomène.
    Plusieurs affirmations et rumeurs sur la"Madone de Milton" étaient erronés. La décoloration n'est pas apparue subitement; au contraire elle a commencé 5 années auparavant quand le scellement de la fenêtre s'est cassé, permettant à l'humidité de la maçonnerie des briques de se mélanger avec un enduit absorbant cette humidité. (La fenêtre est derrière une fermeture permanente et ne pouvait pas être atteinte de l'intérieur.) ce n'était pas non plus la seule fenêtre décolorée sur les lieux;  au bout  du bâtiment, une fenêtre portant une forme nuageuse que certains ont perçus comme "un foetus", avait déjà été remplacée. Une rumeur affirmant que la fenêtre de remplacement avait cassée (en signe de protestation divine) était erronée. Tout comme la rumeur propagée par des fondamentalistes 'anti-avortement - comme quoi l'image "de la Madone" semblait conseillée à l'hôpital de ne pas pratiquer d'avortements; car l'hôpital n'avait aucun service obstétrique (Heuer 2003; Schepici 2003).

    Néanmoins, après une affluence d'environ 25,000 personnes sur le site le premier week-end, les responsables de l'hôpital ont fait distribué une déclaration qui disait, "... une problème de sécurité majeure est posé, qui compromet la capacité de l'Hôpital à continuer d'assurer ses missions, de traiter les malades et infirmes" (Milton 2003). Quand les fidèles ont refusé de se plier à la demande de l'hôpital de limiter les visites entre 17:30 et 20h30, les responsables ont recouvert la fenêtre avec une bâche pour l'enlever  pendant ces horaires (Redd 2003). Par la suite, "une croix" a été discernée sur la cheminée de l'hôpital et d'autres représentations ont été devinées dans les feuillages d'arbres aux alentours.

    Pourtant, petit à petit, l'assistance a commencé à diminuer et un porte-parole de l'Archidiocèse Bostonien, le Révérend Christopher Coyne, a conclu que le phénomène n'était ni un mystère, ni un miracle (Heuer 2003). C'est effectivement vrai pour tous les simulacres.

    A propos de l'auteur

    Joe Nickell est membre de CSICOP et auteur de nombreux livres d'investigation dont including Looking for a Miracle.
     

    Références

    Calkins, Carroll, ed. 1982. Mysteries of the Unexplained. Pleasantville, N.Y.: The Reader’s Digest Association, 304.
    Christ image drawing faithful. 2000. Florida Times-Union (Jacksonville), May 3.
    Cox, Billy. 2001. Miraculous images give people hope. Florida Today, February 4.
    DeAngelis, Perry. 1999. Mother Mary comes to me. The New England Journal of Skepticism 2(4), Fall, 1, 13–15.
    Earley, Becca. 2003. Interview by Joe Nickell and Austin Dacey, October 10.
    Eliade, Mircea, ed. 1995. The Encyclopedia of Religion. New York: Simon and Schuster Macmillan, vol. 7: “Iconoclasm” and “Icons.”
    Hauck, Dennis William. 1996. Haunted Places: The National Directory. New York: Penguin Books.
    Heuer, Max. 2003. Miracle, schmiracle: Church skeptical of Milton’s Mary. Bostonherald.com. . . , June 29.
    Laughlin, Larry. 2003. Old man’s loss heartfelt in New Hampshire. The Buffalo News, Mary 5.
    Milton Hospital Media Statement. 2003. June 16.
    Morrison, David. 1988. Seeing faces on Mars. Skeptical Inquirer 13(1), Fall, 76–80.
    Nickell, Joe. 1997. Those tearful icons. Free Inquiry 17(2), Spring: 5, 7, 61.
    ———. 1998. Looking for a Miracle: Weeping Icons, Relics, Stigmata, Visions and Healing Cures. Amherst, N.Y.: Prometheus Books.
    Norton, Wilma. 1996. Science tests Madonna of windows. St. Petersburg Times, undated clipping.
    Novella, Robert. 2001. Believing is seeing. The New England Journal of Skepticism 4(1), Winter, 1, 16–17.
    Posner, Gary P. 1997. Tampa Bay’s “Virgin Mary apparition.” Free Inquiry Spring, 4, 6.
    Redd, C. Kalimah. 2003. Milton Hospital puts Virgin Mary under wraps; www.globe.com . . . , June 20.
    Rogo, D. Scott. 1982. Miracles: A Parascientific Inquiry into Wondrous Phenomena. New York: Dial Press.
    Sagan, Carl. 1995. The Demon-Haunted World: Science as a Candle in the Dark. New York: Random House.
    Schepici, Susan. 2003. Interview by Joe Nickell, July 7.
    Stack, Megan K. 2000. Virgin seen in spilled ice cream. Associated Press, January 14.
    Tisch, Chris. 2004. Teen held in Virgin Mary smashing. www.sptimes.com . . . , May 12.
    Virgin Mary hits Sydney beach again. 2003. The Age, February 2. Available at www.theage.com . . . ; accessed February 3, 2003.
    Virgin vision in glass. 2003. Fortean Times 174 (October), 5.


    _________________________________________________________________________________________________________
    -
    « L’erreur va de pair avec l’oppressionLa vérité et la liberté ne craignent pas l’investigation. Ce sont des dons divinsc’est pourquoi toute organisation hostile à la liberté agit contre Dieu. Réveillez-vous! 1961 »

    -
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower croit au subliminal Empty Re: La Watch Tower croit au subliminal

    Message  Mikaël Malik Dim 26 Mar 2023 - 15:42

    Histoire résumée du subliminal au XXème siècle (traduit du site parascope)

    James Vicary a déclenché une puissante controverse quand il a parlé pour la première fois de publicité subliminale.

    La Watch Tower croit au subliminal Yz69

    De la Persuasion cachée?

    Pour l'américain moyen, il y avait pas mal de raison d'avoir peur dans les années 50. Rock 'n' roll. La bombe atomique. La Chine « rouge ». Les soviétiques et leur engin spatial Sputnik. Alors que la population des Etats-Unis tentait de donner un sens aux changements rapides de notre monde, une controverse du nom de « projection subliminale » naissait dans le domaine des technologies de diffusion, créant ainsi une vague de paranoïa nationale.

    Les publicitaires de l'époque devenaient de plus en plus friands pour ce qui est d'écrire leur histoires, slogans et noms. Suivant un livre célèbre de 1957 écrit par Vance Packard, les firmes publicitaires savaient tellement bien sonder la psychologie de l'achat qu'elles savaient exactement ce qui faisait tilter les consommateurs. Dans son livre The Hidden Persuaders,(les manipulateurs secrets) Packard tira l'alarme sur la montée en puissance des « manipulateurs professionnels » -- les professionnels de la publicite qui utilisaient la science et la psychologie sociale pour vendre. "L'approche en profondeur," comme cela fût appelé, était basé sur de longues "recherches sur la motivation" financées par l'industrie de la publicité. Packard décrivît la manière dont les publicitaires, notamment les firmes majeures du pays, utilisaient les « recherches sur la motivation » afin de préparer de nouvelles formes de marketing qui augmenteraient les habitudes d'achats des consommateurs, nouvelles formes qui étaient à la limite de l'acceptable en ce qui concerne la persuasion.

    Packard souligna la nature trompeuse de ces nouvelles techniques: "Des efforts soutenus sont produits, souvent avec au final de surprenants résultats, pour diriger nos habitudes inconscientes, nos décisions d'achats; et nos processus mentaux.... Typiquement, ces efforts sont concentrés pour nous toucher sous le niveau de notre conscience; ainsi les mobiles qui nous dirigent sont souvent, dans un sens, cachés." Le livre de Packard familiarisa des milliers d'américains au dernières avancées eb matière de publicité et généra un examen minutieux des méthodes des manipulateurs de la Madison Avenue.

    Parmi les nouveaux spécialistes des 'recherches en motivation' de Packard, l'entreprenant James Vicary, fît son apparition, l'homme dont les schémas de vente produiront des dizaines d'années d'angoisse du subliminal aux Etats-Unis. Vicary conduisit de nombreuses 'recherches en motivation' sur plusieurs groupes de consommateurs, et attira l'attention sur lui à propos de ses études sur le ratio de clignotements des yeux chez les consommatrices en fonction de la configuration des lieux de vente. (Vicary utilisa le clignotement des yeux comme un indicateur de l'intérêt manifesté pour un produit.) In 1957, Vicary annonça qu'il avait mis au point une machine de projection subliminale, capable de flasher des messages invisibles au milieu de films.

    Beaucoup de personnes réagirent avec scepticisme quand elles furent mises au courant de la technique, demandant "Que peut produire une publicité que l'on ne peut voir?" Mais Vicary affirma avoir conduit un test de 6 semaines au théâtre de Fort Lee, New Jersey qui provoque une augmentation notoire dans les ventes. Les messages "Mangez du pop-corn" et "Buvez du Coca" flashaient sur l'écran toutes les 5 secondes durant tout la durée des films, les messages apparaissaient si furtivement qu'ils n'étaient pas perçus consciemment par les spectateurs. Vicary déclara que le subliminal augmenta les ventes de cola de 18% et les ventes de popcorn de 58%.

    Alors que Vicary ne fournit à l'époque aucun détails, ni compte-rendu de son expérience, la notion qu'une communication subliminale puisse affecter la pensée des gens ainsi que leurs actions se répandît rapidement. (Même aujourd'hui, 40 années plus tard, aucune expérience subliminale n'a pu reproduire le succès que Vicary affirma avoir avec sa technique.) Quelquesoit la réalité des résultats de la machine de Vicary, la notion de persuasion subliminale toucha des millions de personnes, l'idée que votre esprit est continuellement attaqué. Peut-être ne pouvez-vous pas voir les messages subliminaux, pensent beaucoup, mais vous pouvez sûrement y prêter attention.

    Les dirigeants de l'industrie de la diffusion reconnurent rapidement le fait que quelquesoient les gains qu'ils pouvaient tirer de la publicité subliminale, ils seraient annulés par les effets secondaires produits par cette méthode pernicieuse. En novembre 1957 la National Association of Radio and Television Broadcasters demanda à ses 300 stations membres de s'abstenir d'utiliser des effets subliminaux. La demande fût justifier par le fait que le subliminal pouvait provoquer la peur des consommateurs ainsi que la perte de crédibilité des publicitaires: "Un des problèmes sérieux sera la réaction du public devant l'arrivée de la publicité subliminale devant eux. Il pourrait se produire une grave crise sur le fait que la publicité affecterait les gens sous le niveau de leur conscience, afin qu'il soit incapable d'exercer un contrôle conscient sur l'acceptation ou le rejet des messages."

    L'auteur britannique Aldous Huxley, qui a écrit A Brave New World ainsi que d'autres travaux populaires sur sa vision du futur, considéra la persuasion subliminale comme pouvant avoir un développement potentiellement dangereux. Il présenta son inquiétude lors d'un show TV aux Etats-Unis: " Je pense fortement que nous ne devons pas être pris par surprise par notre avancée technologique. Cela s'est produit déjà plusieurs fois dans notre histoire, et cela change les conditions sociales et soudainement les gens se retrouvent dans une situation qu'ils n'avaient pas prévus, faisant tout un tas de chose qu'ils n'avaient pas envie de faire."

    Le nouvelles sur le subliminal furent ébranlantes, mais tandis que beaucoup de personnes prenaient peur d'être secrètement manipulées par des slogans invisibles, d'autres voulaient confronter le fléau subliminal. Un sondage effectué en mai 1958 sur le subliminal indiqua que plus de 42 pour cent de la population avait entendu parler de la technique. Sur ces 42%, 50 % déclarèrent qu'elles considéraient la publicité subliminale comme non éthique tandis que 50 autres pour cent trouvaient cela éthique. Une majorité conséquente -- 69 % -- déclarèrent qu'ils continueraient à regarder les programmes télévisés même s'ils savaient que le subliminal était utilisé. Ralph Haber, le chercheur de Yale qui conduisit le sondage, conclut que " le fait que la moitié des gens qui ont entendu parler de la publicité subliminale pense qu'il n'y a rien de dangereux là dedans, en dépit des attaques médiatiques récentes sur le sujet, montre que l'homme de la rue n'est pas plus affolé en ce qui concerne la publicité subliminale que les écrivains intellectuels." Il y eut néanmoins assez de personnes frapper par l'idée du subliminal envahissant leur esprit pour que les dirigeants de la nation soient rapidement obligés de traiter le problème.


    _________________________________________________________________________________________________________
    -
    « L’erreur va de pair avec l’oppressionLa vérité et la liberté ne craignent pas l’investigation. Ce sont des dons divinsc’est pourquoi toute organisation hostile à la liberté agit contre Dieu. Réveillez-vous! 1961 »

    -
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower croit au subliminal Empty Re: La Watch Tower croit au subliminal

    Message  Mikaël Malik Dim 26 Mar 2023 - 15:49

    Le député William Dawson
    Dirigea les attaques du congrès contre
    la diffusion de messages subliminaux.

    La Watch Tower croit au subliminal Fvlu

    Les réactions de Washington.

    Les réaction sur la manipulation subliminale se répandirent jusqu'à Washington, D.C., là, une poignée de législateurs lancèrent une brève campagne pour éradiquer la menace subliminale en bannissant cette technique. Le député William Dawson, un Républicain de l'Utah, dirigea les attaques du Congrès contre le subliminal. En Octobre 1957 Dawson demanda à la Federal Communications Commission (FCC) de mettre sur le devant de la scène le " jeu secret " qui se produisait dans un cinéma du New Jersey. Dawson déclara que les méthodes subliminales, si elles étaient efficaces, entraînaient " des aspects dangereux voire traumatisants." A ce moment, il mis en garde, contre le fait que "utilisées à fin de propagandes politiques, cela pourrait mener à l'établissement et le maintient d'un gouvernement totalitaire."

    Quelques semaines plus tard, la FCC produisit une notice publique sur les projections subliminales déclarant qu'il fallait "être prudent en utilisant la nouvelle technique et cela dans l'intérêt évident du public." Ce genre de prise de position mesurée ne satisfit pas le député Dawson. Durant plusieurs mois, il demanda sans succès à la FCC d'interdire le subliminal.

    Cherchant à calmer la peur du congrès et à sauver sa clientèle en rapport avec sa technique de publicité subliminale, James Vicary, en janvier 1958 produisit son show subliminal dans la capitale de la nation, plusieurs membres du congrès et un représentant de la FCC John Doerfer assistèrent à la démonstration de la technique controversée. Dans un studio de télévision de Washington, Vicary montra au petit groupe un film de quelques minutes entrecoupé de messages insérés comme « mangez du pop-corn. ».

    Durant la projection, le Senateur Charles E. Potter du Michigan déclara: "Je pense que je veux un hot dog." Blague mise à part, Potter déclara qu'il pensait que la technique ne devait pas être utilisé à la télévision avant que des régulations fédérales soient établies.

    Vicary utilisa l'occasion pour amoindrir la puissance du subliminal, appelant cela " une forme douce de publicité" et "une très mauvaise force de persuasion." L'homme qui donna naissance à la vague de peur du subliminal assura à son audience officielle qu'il insisterai pour que les téléspectateurs soient informés par avance par les stations qui utiliseraient le subliminal. En plus, déclara Vicary, quelquesoit le pouvoir du subliminal, il peut rendre de bons services en diffusant des messages du genre "Combattez la Polio."

    Tout au long du débat sur la publicité subliminale, Vicary se déclara favorable à toute régulation du gouvernement, mais serait contre toute tentative d'interdiction de diffusion subliminale. " Nous avons une liberté de communiquer," déclara-t-il. "Si nous rentrons en désaccord; nous irons jusqu'à la Cour Suprême et certaines décisions y seront prises."

    Le député Dawson, qui assista aussi à la démonstration du subliminal de Vicary, resta un opposant actif de la nouvelle technique. Dans un rapport qu'il transmis au Congrès deux semaines plus tard, il statuat que le dossier du subliminal méritait une action immédiate de la part des instances du FCC. "Si cela ne fonctionne pas, les stations de télévision doivent en être informées," dit-il. "Si cela marche, cela doit-être strictement régulé, si bien sûr on permet cette technique. Le ciel sait très bien, au combien les flatteries de la publicité visible sont difficiles à résister. Pensez si vous le voulez aux effets d'un appel invisible à 'boire plus de bière' dans le subconscient d'un téléspectateur adolescent." Malgré la requête de Dawson, la FCC abandonna l'idée de réguler le subliminal. Doerfer expliquera dans sa lettre à Dawson que la Commission n'était pas sûre d'avoir l'autorité légale de bannir un contenu publicitaire, même s'il était caché.

    Pendant que Vicary visitait Washington, la station KTLA de Los Angeles annonça son projet de diffuser des messages subliminaux. La station promis que les messages seraient pré-annoncé aux spectateurs et , seraient au moins au départ, non-commerciaux. "Nous allons flashé des choses genre 'Rejoignez l'Armée' ou 'Donnez au petites soeurs des pauvres,'" déclara le directeur général de KTLA Lew Arnold. " La prochaine étape sera de promouvoir nos propres émissions. Ensuite -- et je pense que c'est dans longtemps -- nous tenterons une approche commerciale."

    Ce fût effectivement dans longtemps, car quelques semaines plus tard, les créneaux horaires pour les messages subliminaux furent annulés avant même d'avoir été lancés. Selon le New York Times, la nouvelle de planifier ce genre de diffusion ne plut pas aux téléspectateurs de KTLA, plusieurs écrivirent des lettres exposant leurs griefs envers le subliminal auprès de la station. En plus des réactions négatives du public, la politique vague de la FCC' sur la diffusion de messages subliminaux à la télévision, força KTLA à reconsiderer son aventure « sous les frontières de la conscience ».

    Pendant ce temps, les voisins nordistes de l'Amérique tentaient aussi une incursion dans la zone vierge de la perception subliminale. En Février 1958, la Canadian Broadcasting Corporation annonça avoir tenter sa propre persuasion subliminale, flashant un message caché - "Téléphonez maintenant" -- 352 fois durant un show d'une demi-heure. Les résultats ne furent pas réconfortant pour ce qui est des spécialtes du subliminal comme James Vicary: Sur 500 téléspectateurs observés, seul un reporta une envie urgente de téléphoner. Plusieurs téléspectateurs déclarèrent que l'émission les rendît en colère, ou leur donnèrent envie de boire.

    Des évènements comme celui-ci attirèrent l'attention de la presse sur les méthodes subliminales. Dans un éditorial intitulé "La publicité qui n'est pas là" le New York Times alarma que KTLA jouait "certainement avec le feu" en planifiant l'utilisation de communication subliminale. Notant que " personne ne sait vraiment si cela est efficace," le Times argumenta que "toute forme de message qui arrive à une personne sans que sa conscience le sente, l'entende, le voit ou le ressente est une intrusion dans la vie privée de la même manière que George Orwell l'avait imaginé."

    Vicary révèle tout


    _________________________________________________________________________________________________________
    -
    « L’erreur va de pair avec l’oppressionLa vérité et la liberté ne craignent pas l’investigation. Ce sont des dons divinsc’est pourquoi toute organisation hostile à la liberté agit contre Dieu. Réveillez-vous! 1961 »

    -

      La date/heure actuelle est Mar 21 Mai 2024 - 0:17