Forum des Religions - Les Origines

La Tour de Babel :: l'origine de l'empire mondial des religions

    La Watch Tower est une secte Adventiste

    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3143
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower est une secte Adventiste Empty La Watch Tower est une secte Adventiste

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:52

    La Watch Tower est une secte Adventiste

    La société watch tower n'est rien d'autre qu'une secte adventiste contrairement à ses affirmations mensongères, depuis le début, elle trompe ses disciples ceux que j'appelle, (les témoins de la société watch tower)

    Les Témoins de Jéhovah :
    Une secte Adventiste
     
    La Société Watchtower prétend que son histoire a commencé avec Charles Taze Russell qui a prédit la date de 1914 et découvert de nombreuses vérités bibliques grâce à son étude assidue de la bible. Cependant, la vérité qu’ils oublient volontairement de mentionner, c’est que leur véritable histoire a débuté bien avant, non pas avec Russell, mais avec un prêcheur Baptiste nommé William Miller.
     
    En 1818, Miller a calculé une date du retour du Christ : 1843. Le calcul de cette date a été basé sur une prophétie de Daniel 8 :14. : « Il lui dit : « encore deux mille trois cents soirs et matins, alors le sanctuaire sera revendiqué » ». En appliquant le principe un jour pour une année, cela revenait à 2 300 ans débutants avec le décret de reconstruire Jérusalem par le Perse Artaxerxés 1 en 457 avant Jésus-Christ. Donc, 2 300 ans moins 457 ans nous mènent en 1843. Beaucoup plus tard, Miller déclara : « ... Jésus Christ reviendra encore sur cette terre, pour la nettoyer, la purifier et en prendre possession, avec tous les saints, quelque part entre le 21 mars 1843 et le 21 mars 1844. » Ne s’étant rien  passé le 21 mars 1844, une nouvelle date fût recalculée : le 18 avril 1844. Toujours rien. Une nouvelle date fût proposée : le 22 octobre 1844. Rien ne s’est produit. Cette dernière date a été baptisée par les Adventistes comme étant « La grande déception ». Miller mourût en 1849 sans avoir vu le retour du Christ, mais toujours convaincu de l’imminence de son retour. Ses disciples étaient estimés entre 50 000 et 500 000.
     
    Un certain nombre de ses disciples arrivèrent à la conclusion que la date de 1844 était correcte, mais qu’elle concordait plutôt avec l’entrée du Christ dans son sanctuaire céleste et le nettoyage de celui-ci et le début de l’heure du jugement. Voici quelques sectes issues du mouvement adventiste : l’Église de l’Avent, l’Église Adventiste du 7e jour, les Étudiants de la bible (Russellites) et bien sûr, les Témoins de Jéhovah.
     
    Charles Taze Russell est né dans une famille de confession Presbytérienne. Son père était semble-t-il un franc-maçon de haut niveau. Plus tard, il s’est joint à une église Congrégationaliste. Troublé entre autres par l’enseignement de l’enfer par son église, il devint sceptique durant son adolescence. Puis, vers l’âge de 18 ans, en 1869, il assista à une réunion d’une église de Seconds Adventistes, tenu par Jonas Wendell. Ce qu’il y entendit, lui fit retrouver sa foi en la bible. En effet, les Adventistes croyaient au sommeil de l’âme après la mort en attendant la résurrection. Donc, pas d’enfer! Alors que Russell étudiait la bible par lui-même et avec d’autres, il fût profondément influencé par plusieurs Adventistes dont George Storrs, Jonas Wendell, George Stetson et Nelson Barbour. Beaucoup des doctrines de Russell remontent à ces Adventistes de la première heure y compris William Miller pour la tendance à calculer des dates pour le retour du Christ.
     
    Une des influences adventistes majeure sur Russell fût Nelson Barbour qui publiait le magazine adventiste The Midnight Cry (qui changea de nom plus tard et qui devint Herald of the Morning.) Barbour pensait que le Christ reviendrait de façon visible en 1874. Comme rien ne s’était passé en 1874, Barbour pensa alors que le Christ était bien revenu, mais de façon invisible. En 1876, quand Charles Taze Russell reçu une copie du Herald of the Morning, il crût à ce retour invisible du Christ en 1874 et accepta la plupart de la chronologie établie par Barbour y compris ses calculs sur « le temps des Gentils ». Russell écrivit un article sur le temps des Gentils dans le périodique Bible examiner de George Storrs. Nelson Barbour et Charles Taze Russell s’associèrent dans la publication du magazine adventiste Herald of the Morning, Russell en devenant l’assistant éditeur. Dans sa chronologie, Barbour prétendit que les 6 000 ans depuis la création d’Adam s’étaient terminés en 1873 et que le Christ était revenu de façon invisible en 1874. La moisson aurait lieu de 1874 à 1914, à la fin du « temps des Gentils ». La Watchtower prétend que 1914 provient du calcul suivant : 2 520 ans moins l’an 606 avant Jésus Christ, date prétendue de la chute de Jérusalem (nous savons qu’il s’agit plutôt de 587 ou 586 avant Jésus Christ!).
     
    Lorsque Russell se sépara de Barbour et fonda son propre magazine Zion's Watch Tower en 1879, il apporta avec lui toutes ces doctrines adventistes diverses. La doctrine de la rançon, le paradis sur la terre, les critiques envers les églises traditionnelles, le sommeil de l’âme après la mort et le mémorial célébré qu’une fois par an, proviennent du  second Adventiste George Storrs. Le calcul des dates pour le retour du Christ, la non croyance en l’immortalité de l’âme et en l’enfer, ne sont pas des idées originales des Témoins de Jéhovah, comme ils veulent nous le faire croire, mais toutes ces choses proviennent bel et bien des Adventistes. Nous pouvons donc en conclure que les Témoins de Jéhovah ne sont pas une religion, mais une secte Adventiste.
     
    Sources :
     
    http://www.premier1.net/~raines/offshoot.html
    http://en.wikipedia.org/wiki/William_Miller_(preacher)
     
    Influences Franc-maçonnes :
     
    http://www.info-sectes.org/tj/russel.htm
    http://www.jesus-is-savior.com/False%20Religions/Jehovah%20Witnesses/jw.htm
     
    Vidéo en 6 parties sur les influences Franc-maçonnes :
     
    1-https://www.youtube.com/watch?v=IIpJ2k2Zjuw&feature=related
    2-https://www.youtube.com/watch?v=Oo4RvmJZRz4&feature=related
    3-https://www.youtube.com/watch?v=O9doNq7XyUk&feature=related
    4-https://www.youtube.com/watch?v=y79lyW0jhQw&feature=related
    5-https://www.youtube.com/watch?v=Zrei5t4GCW0&feature=plcp
    6-https://www.youtube.com/watch?v=LqSvahrL994&feature=plcp


    https://www.watchtowerlies.com/origines_des_temoins_de_jehovah.html
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3143
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower est une secte Adventiste Empty Re: La Watch Tower est une secte Adventiste

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:53

    Le retour d'un christ invisible est une conception bien étrange qui est récente, cette idée du retour d'un "christ invisible dans un royaume", est en effet l'idée saugrenue d'un faux prophète qui pour camoufler sa fausse prédiction sur le retour visible de Jésus en 1874, l'a changé en un retour invisible afin de se justifier devant ses adeptes, cette idée a été reprise par la suite et Charles Russel, le fondateur des témoins de Jéhovah qui s'est associé à cette personne (Nelson Barbour), l'a intégré comme étant une doctrine tirée de la Bible.

    Cette idée d'un retour invisible dans le ciel à une datte donnée est une idée Baptiste de ( William Miller) qui a été reprise par un Adventiste (Nelson Barbour), et pas du tout une idée de Charles Russel contrairement à ce que la Watchtower veut vous faire croire, qui a en plus confirmé ces dates à partir de mesures prises sur la Grande Pyramide d'Égypte.


    La Société Watchtower prétend que son histoire a commencé avec Charles Taze Russell qui a prédit la date de 1914 et découvert de nombreuses vérités bibliques grâce à son étude assidue de la bible. Cependant, la vérité qu’ils oublient volontairement de mentionner, c’est que leur véritable histoire a débuté bien avant, non pas avec Russell, mais avec un prêcheur Baptiste nommé William Miller.


    En 1818, Miller a calculé une date du retour du Christ : 1843. Le calcul de cette date a été basé sur une prophétie de Daniel 8 :14. : « Il lui dit : « encore deux mille trois cents soirs et matins, alors le sanctuaire sera revendiqué » ». En appliquant le principe un jour pour une année, cela revenait à 2 300 ans débutants avec le décret de reconstruire Jérusalem par le Perse Artaxerxés 1 en 457 avant Jésus-Christ. Donc, 2 300 ans moins 457 ans nous mènent en 1843. Beaucoup plus tard, Miller déclara : « ... Jésus Christ reviendra encore sur cette terre, pour la nettoyer, la purifier et en prendre possession, avec tous les saints, quelque part entre le 21 mars 1843 et le 21 mars 1844. » Ne s’étant rien  passé le 21 mars 1844, une nouvelle date fût recalculée : le 18 avril 1844. Toujours rien. Une nouvelle date fût proposée : le 22 octobre 1844. Rien ne s’est produit. Cette dernière date a été baptisée par les Adventistes comme étant « La grande déception ». Miller mourût en 1849 sans avoir vu le retour du Christ, mais toujours convaincu de l’imminence de son retour. Ses disciples étaient estimés entre 50 000 et 500 000.

    Un certain nombre de ses disciples arrivèrent à la conclusion que la date de 1844 était correcte, mais qu’elle concordait plutôt avec l’entrée du Christ dans son sanctuaire céleste et le nettoyage de celui-ci et le début de l’heure du jugement.

    Voici quelques sectes issues du mouvement adventiste : l’Église de l’Avent, l’Église Adventiste du 7e jour, les Étudiants de la bible (Russellites) et bien sûr, les Témoins de Jéhovah.

    Charles Taze Russell est né dans une famille de confession Presbytérienne. Son père était semble-t-il un franc-maçon de haut niveau. Plus tard, il s’est joint à une église Congrégationaliste. Troublé entre autres par l’enseignement de l’enfer par son église, il devint sceptique durant son adolescence. Puis, vers l’âge de 18 ans, en 1869, il assista à une réunion d’une église de Seconds Adventistes, tenu par Jonas Wendell. Ce qu’il y entendit, lui fit retrouver sa foi en la bible. En effet, les Adventistes croyaient au sommeil de l’âme après la mort en attendant la résurrection. Donc, pas d’enfer! Alors que Russell étudiait la bible par lui-même et avec d’autres, il fût profondément influencé par plusieurs Adventistes dont George Storrs, Jonas Wendell, George Stetson et Nelson Barbour. Beaucoup des doctrines de Russell remontent à ces Adventistes de la première heure y compris William Miller pour la tendance à calculer des dates pour le retour du Christ.

    Une des influences adventistes majeure sur Russell fût Nelson Barbour qui publiait le magazine adventiste The Midnight Cry (qui changea de nom plus tard et qui devint Herald of the Morning.)

     Barbour pensait que le Christ reviendrait de façon visible en 1874.

    Comme rien ne s’était passé en 1874, Barbour pensa alors que le Christ était bien revenu, mais de façon invisible. 

    En 1876, quand Charles Taze Russell reçu une copie du Herald of the Morning, il crût à ce retour invisible du Christ en 1874 et accepta la plupart de la chronologie établie par Barbour y compris ses calculs sur « le temps des Gentils ».

    Russell écrivit un article sur le temps des Gentils dans le périodique Bible examiner de George Storrs. Nelson Barbour et Charles Taze Russell s’associèrent dans la publication du magazine adventiste Herald of the Morning, Russell en devenant l’assistant éditeur. 

    Dans sa chronologie, Barbour prétendit que les 6 000 ans depuis la création d’Adam s’étaient terminés en 1873 et que le Christ était revenu de façon invisible en 1874. 

    La moisson aurait lieu de 1874 à 1914, à la fin du « temps des Gentils ». La Watchtower prétend que 1914 provient du calcul suivant : 2 520 ans moins l’an 606 avant Jésus Christ, date prétendue de la chute de Jérusalem (nous savons qu’il s’agit plutôt de 587 ou 586 avant Jésus Christ!).

    Lorsque Russell se sépara de Barbour et fonda son propre magazine Zion's Watch Tower en 1879, il apporta avec lui toutes ces doctrines adventistes diverses. 

    La doctrine de la rançon, le paradis sur la terre, les critiques envers les églises traditionnelles, le sommeil de l’âme après la mort et le mémorial célébré qu’une fois par an, proviennent du  second Adventiste George Storrs. 

    Le calcul des dates pour le retour du Christ, la non croyance en l’immortalité de l’âme et en l’enfer, ne sont pas des idées originales des Témoins de Jéhovah, comme ils veulent nous le faire croire, mais toutes ces choses proviennent bel et bien des Adventistes. Nous pouvons donc en conclure que les Témoins de Jéhovah ne sont pas une religion, mais une secte Adventiste.
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3143
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower est une secte Adventiste Empty Re: La Watch Tower est une secte Adventiste

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:54

    Les Effets Postérieurs des Fausses Prédictions de "La Société"
    Alain Feuerbacher 

    Le livre de 1930 Lumière décrit bien les effets des prédictions échouées. Comparez ce qu'il a déclaré avec la voie qu'empreinte  la Société pour décrire maintenant les mêmes événements :

    Le Peuple du Seigneur a attendu avec impatience 1914 dans une joyeuse espérance. Quand ce temps-là est venu et a passé il y a eu beaucoup de déception, de dépit et de deuil et le Peuple du Seigneur était dans la tourmente. Ils ont été ridiculisés par le clergé et leurs alliés et montrés du doigt avec dédain, parce qu'ils avaient dit tant de choses en rapport avec 1914 et sur ce qui adviendrait et leurs 'prophéties' ne se sont  pas accomplies. [Lumière , p. 194]

    Dès 1876, le Peuple de Jéhovah a servi de témoin pour le monde et en particulier pour la Chrétienté, sur le fait que les Temps des Gentils se termineraient à l'automne 1914.... Le clergé ne pouvait pas ignorer ce travail préliminaire de presque 40 années.... Ces ecclésiastiques ont attendu avec impatience pour se défouler sur les rédacteurs de ce journal espérant qu'en 1914 ne se produiraient aucun des événements remarquables que le journal prévoyait. Mais comme les événements les ont fait taire quand le 28 juillet 1914, la paix a été brisée par l'éruption de Première guerre mondiale! [Tour de Garde (anglais), Le 1 septembre 1985 p. 24]

    Aux environs de 1918 J. F. Rutherford a entamé le processus de remplacement des prédictions non réalisées de Russell en une série d'événements invisibles et spirituels associés aux années 1914 et 1918. Au début des années 1930 le processus était terminé.

    Un commentaire intéressant de cette transformation est donné par Carl Sagan dans Broca's Brain, pages 332-333 :

    Les doctrines qui ne prévoient aucune prédiction sont moins irrésistibles que celles qui font des prédictions correctes; elles sont à leur tour plus couronnés de succès que les doctrines qui ont donné des prédictions fausses.

    Mais pas toujours. Une religion américaine en vue a avec assurance prévu que le monde disparaîtrait en 1914. Quand 1914 est venu et s'est terminé et - tandis que les événements de cette année étaient certainement de quelque importance - le monde ne s'est pas, au moins autant ce que j'ai pu en voir, terminé. Il y a au moins trois réponses qu'une religion organisée peut donner à une prophétie si  fondamentale qui a échouée. Ils auraient pu dire, "Oh, avons-nous dit '1914' ?  désolé, nous voulions dire en fait' 2014. ' Une simple petite erreur de calcul. Nous espérons que cela ne vous a pas gêné." Mais ils ne l'ont pas fait. Ils auraient pu dire, "Bien, le monde aurait dû finir, sauf que nous avons énormément prié et avons intercédé auprès de Dieu et Il a épargné la Terre." Mais ils ne l'ont pas fait. Au lieu de cela, ils ont pensé à quelque chose de beaucoup plus ingénieux. Ils ont annoncé que le monde s'était en fait terminé en 1914 et que si nous ne nous en sommes pas rendu compte, c'est à cause de notre manque de vigilance. Il est étonnant de voir que face à une tentative d'évasion si limpide, cette religion ait encore des adhérents. Mais ce n'est pas çà la religion. Ou l'organisation religieuse ne fait aucune affirmation qui soit soumise à la réfutation ou elle reconstruit rapidement sa doctrine après une réfutation. Le fait que les religions peuvent être sans aucune honte si malhonnêtes, si dédaigneuses de l'intelligence de leurs adhérents et fleurissent toujours malgré cela ne plaide pas en faveur des capacités de raisonnement de leurs partisans. Mais cela indique, si il y avait besoin d'une démonstration, qu'au cœur de l'expérience religieuse il y a quelque chose remarquablement résistant à l'esprit rationnel. [Carl Sagan, Broca's Brain , Livres Ballantine, New York, 1982, p. 332]

    À ce niveau, le lecteur comprend mieux pourquoi l'affirmation de Réveillez-vous! ' à la page 8, que "la bonne nouvelle du Royaume du Christ régnant maintenant au ciel ... a été prêché par les Témoins de Jéhovah depuis 1914" est une déformation flagrante. Il doit aussi être clair que le contenu de cet article va traiter du fait que les Témoins de Jéhovah  "ne font aucune affirmation qui est soumis à la réfutation ou qu'ils reconstruisent rapidement leur doctrine après réfutation."
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3143
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower est une secte Adventiste Empty Re: La Watch Tower est une secte Adventiste

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:56

    La tradition de la Watchtower Sera Maintenue

    Si nous revenons à l'article de Réveillez-vous! (22 Mars 1993, Anglais) nous ferons maintenant des remarques sur ce que l'encart qui l'accompagne déclare à la page 11 :

    1914 - un Tournant dans l'Histoire Même après la deuxième guerre mondiale, beaucoup se réfèrent à 1914 comme le tournant de l'histoire moderne :

    L'année 1914 est seulement un des nombreux tournants importants de l'histoire moderne :

    Comme la Révolution française, la Première guerre mondiale a été une des grandes convulsions de l'histoire. [Barbara W. Tuchman, les Armes d'août - août 1914(The gun of August- August 1914), the Four Square Edition, 1964 et 1965, sous l'intertitre "Sources" à la fin du livre]

    La Révolution française est l'événement le plus important dans la vie de l'Europe moderne. Il mérite d'être considéré comme l'égal de la Réforme et de la montée du Christianisme parce que, tout comme eux, elle a détruit les points de repère du monde dans lesquels des générations d'hommes avaient passé leurs vies. [Cambridge Modern History, Presse d'Université de Cambridge, 1904, Vol. 8]

    Même aujourd'hui au milieu du vingtième siècle, malgré tout ce qui vient d'arriver dans la simple durée d'une vie humaine et même ici en Amérique ou dans d'autres parties du monde dans lesquels les pays de l'Europe n'ont plus leur ancienne position dominante, il est toujours possible de dire que la Révolution française de la fin du dix-huitième siècle est le grand tournant de la civilisation moderne. [L'historien célèbre R. R. Palmer dans la préface du livre de George Lefebvre La Venue de la Révolution française ( The coming of the French Revolution, Vintage, New York, 1947, page v]

    Réveillez-vous! Continue :

    "C'est en effet l'année 1914 plutôt que l'année de Hiroshima qui marque le tournant de notre temps." - Rene Albrecht-Carrie, le Scientifique Mensuel (The Scientific Monthly, juillet 1951.

    Après deux décennies dans l'ère atomique (les Soviétiques n'avaient pas encore développé d'armes atomiques en 1951), deux historiens militaires ont pu écrire :

    Une nouvelle ère dans la guerre et une nouvelle ère dans l'histoire est née en ces derniers jours de cette période : le siècle nucléaire, qui a débuté par le largage de la bombe atomique, sur Hiroshima, le 6 août 1945. [R. Ernest Dupuy et Trevor N. Dupuy, l'Encyclopédie d'Histoire Militaire (The Encyclopedia of Military History), New York, 1970, pages 1024]

    Réveillez-vous! Continue : 

    "Depuis 1914, chacun prend conscience que le monde a été profondément dérangé par ce qui a ressemblé à une marche destinée et prédéterminée vers un désastre plus grand encore . Beaucoup de personnes sérieuses en sont venus à estimer que rien ne peut être fait pour retenir la chute vers la destruction." - Bertrand Russell, "New-York Times" Magazine, le 27 septembre 1953. "L'ère moderne ... a commencé en 1914 et personne ne sait quand ou comment elle finira.... Il pourrait aboutir à l'annihilation massive." - The  Seattle Times, le 1 janvier 1959. "Le monde entier a vraiment explosé lors de la Première guerre mondiale et nous ne savons  toujours pas pourquoi.... L'utopie était en vue. Il y avait la paix et la prospérité. Puis tout a explosé. Depuis, Nous sommes en suspend." - docteur Walker Percy, American Medical News, le 21 novembre 1977. " En 1914 le monde a perdu sa cohérence qu'il n'a pas réussie à reprendre depuis.... Cela a été un temps de désordre extraordinaire et de violence  à travers les frontières nationaleset à l'intérieur des Etats. "- The Economist, Londres, le 4 août 1979.

    Le même article de The Economist comparait en fait la période d'après 1914 avec la période se déroulant de 1789 à 1848, qui a été elle aussi instable, remplie de guerres, de désordre et de violence, tout comme notre époque, et  suggérait que l'histoire suit un modèle cyclique - "Deux générations de bouleversement et de violence, suivie par deux générations de consolidation et de calme, suivi par encore deux générations de bouleversement, suivi par ... ?" Donc l'article voulait seulement montré que la période depuis 1914 semblait suivre le modèle cyclique observé dans l'histoire.

    Réveillez-vous! Continue :

    "Tout allait de mieux en mieux. C'était le monde dans lequel je suis né.... Soudainement, un matin de 1914 tout cela s'est terminé." - Harold  Macmillan, Homme d'état britannique "New-York Times", le 23 novembre 1980.

    L'année 1914 a sûrement été un tournant dans l'histoire, mais ce ne fût pas le plus grand ni celui qui a conduit à la période la plus affreuse dans l'histoire humaine. Bien que la Société ne fasse pas cela dans cet article, il lui est arrivé de peindre l'image d'une tranquillité mondiale avant 1914, puis la Guerre prenant tout le monde au dépourvu. En réalité, les personnes qui connaissaient les affaires du monde en ce temps-là n’ont pas été étonnés, comme on peut le voir dans certaines citations du 19ème siècle de la littérature de la Watchtower. Certaines personnes qui étaient jeunes en ce temps-là  peuvent se le rappeler comme ' le bons vieux temps’, comme les gens âgés sont enclins à le faire en idéalisant leur jeunesse, mais cela ne signifie pas grand chose en comparaison avec les déclarations d'historiens. La Société sait très bien que les conditions étaient mûres pour une incendie de grande envergure témoin le livre de 1959 les Témoins de Jéhovah dans les desseins Divins (anglais)  page 53 :

    Une atmosphère explosive de rivalité nationale se développait dans le monde entier ainsi qu’une campagne fiévreuse des dirigeants politiques et commerciaux à la course aux armements qui a été entièrement soutenue par le clergé de tous les pays. La France et l'Allemagne accumulaient un énorme potentiel de guerre, tandis que la Grande-Bretagne et les Etats-Unis se fortifiaient aussi.... Vraiment les foules de l'humanité étaient préparées dans chaque camps en vue de la guerre. Satan, en tant que dirigeant de ce monde, réunissait ses forces avant la fin qu'il savait devoir arriver en 1914.

    Il est notable que Réveillez-vous! ' ne cite  aucune déclaration d’historiens professionnels. La plupart des citations sont tirés des mass-media populaires, qui cherchent toujours à faire passer des événements ordinaires en une histoire épicée. Même la citation d'Harold Macmillan n’a que peu de significations, car il était un jeune homme en ce temps-là et n’a jamais été un historien.

    Qu’est-ce que l'histoire de l’époque montre en réalité ? En Europe il y avait une paix relative, mais seulement de surface car les divers pays  s'armaient lourdement. Le Maréchal des Logis et vicomte de Montgomery d'Alamein, dans une Histoire de Guerre(A History of warfare), Collins, Londres, 1968, page 443, déclare: "les années comprises entre 1870 et 1914 étaient des années de paix armée en Europe et de petites guerres fréquentes un peu partout dans le reste du monde." L'Europe a éprouvé une longue période de paix, mais dans le reste du monde il y avait beaucoup de troubles, semblable à la situation depuis 1945. Un historien a écrit :

    Si, cependant, quelqu'un essayait de parler du bons vieux temps, à propos de la longue période de paix de 1871 à 1914, il devrai juste essayer d’ouvrir les pages refermées d’un livre d'histoire : la Guerre des Boers en Afrique du Sud, la Rébellion des Boxeurs en Chine, la Guerre Russo-japonaise, la Rébellion Illinder en Macédoine, les Guerres Balkaniques et l'occupation de la Bosnie, la guerre entre l'Italie et l’Abyssinie, la Rébellion Mahdi, la Rébellion Herero dans le Sud-ouest germanique de l'Afrique, les guerres entre les Berbères et les français en Algérie, les guerres en Indochine, les révolutions en Amérique du Sud - et encore ce n’est juste qu’un choix parmi les faits de guerre durant cette longue '  période de paix. ' [Otto Koenig, Das Parameurt vor unserer Tur (Wien, Munchen, Zurich, 1971), page 391. (Traduit de l'Allemand)]

    On peut peut-être y ajouter la Guerre Espano-américaine. L'Historien Barbara Tuchman a offert une bonne explication des raison pour lesquelles beaucoup pensent que la période d’avant 1914 était une période de paix :

    Ce n'est plus le livre que j'avais eu l'intention d'écrire quand j'ai commencé. Les préconçus sont tombés un à un après un plus ample examen . La période n'était pas un Âge D'or ou une Belle Epoque sauf pour un mince filet de la classe privilégiée.... Nous avons été induits en erreur par les gens de l’époque eux-mêmes qui, regardant derrière eux à travers le prisme déformant de la Guerre, n’ont vu que la moitié précédente de leurs vies ressemblant à une belle brume d’un coucher de soleil rempli de paix et de sécurité. Il ne paraissait pas si doré quand ils vivaient en plein milieu de cette époque. Leurs mémoires et leur nostalgie ont conditionné notre avis sur l'ère d’avant la guerre mais je peux offrir au lecteur une règle basée sur les recherches: toutes les déclarations sur comment cette époque était belle faites par des personnes ayant vécus durant celle-ci ont été faites après 1914. [Barbara W. Tuchman, The Proud Tower. Un Portrait du Monde Avant la Guerre, 1890-1914 (New York, 1962, 1966), pages xiii, xiv.]

    En réalité tout le monde s’attendait à une grande guerre, puisque beaucoup de nations se sont préparées pour cela pendant des décennies. Ne l'attendaient-ils pas alors qu’ils se préparaient à cela. Comme on a pu le noté ci-dessus, même le fondateur de la Société Watchtower, C. T. Russell, l'attendait, quoique ce qu’il attendait précisément  a changé au cours des années. En 1887 il a écrit : 

    Tous semble destiné à ce que l'Été prochain il pourrait y avoir une guerre terrestre qui pourrait engager chaque nation en Europe. [La tour de Garde de Zion, février 1887, p. 2]

    En 1892 Russell  changeait d'avis sur ce que l'avenir apporterait. Tandis que beaucoup attendait une grande guerre, il pensait que cela en serait une secondaire comparée à l'anarchie mondiale qui devait culminer avec la fin "des temps des Gentils" en 1914 :

    .... les quotidiens et les hebdomadaires et les mensuels, religieux et laïc, discutent continuellement sur les perspectives de guerre en Europe. Ils notent les griefs et les ambitions des diverses nations et prévoient que la guerre est inévitable, qu'elle peut commencer à tout moment entre certains des grands pouvoirs et que les perspectives sont telles qu'elle les impliquera finalement tous.... Nous ne pensons pas que les perspectives d'une guerre générale et européenne  soient si marquées comme il est supposé généralement. En vérité, toute l'Europe ressemble à une grande poudrière qu'une simple allumette perdue  pourrait déclencher à tout moment en une explosion énorme. Les nations diverses sont armées jusqu'aux dents avec les armes les plus destructives que la compétence et l'ingéniosité peuvent inventer et il y a des griefs nationaux,  des querelles et de la haine qui doivent trouver un échappatoire; et en considération de cela les nuages de la guerre menacent toujours plus et se noircissent : Mais les choses peuvent continuer ainsi pendant beaucoup d'années et nous pensons qu'elles continueront.... Même si une guerre ou une révolution éclatait en Europe avant 1905, nous ne pourrions pas la considérer comme faisant partie de la grande catastrophe  prévue. Tout au plus cela pourrait être un signe avant-coureur, une simple 'escarmouche' en comparaison de ce qui doit venir.

    La date de la fin de cette "bataille" est certainement marquée dans l'Écriture sainte comme étant octobre 1914. Elle bat déjà son plein, son commencement datant d'octobre 1874. Jusqu'à présent cela a été principalement une bataille de mots et un temps pour organiser les forces.... Jamais il n’y a eu une époque si général de traité comme à présent. Non seulement les nations s'allient l'une avec l'autre pour se protéger contre d'autres nations, mais les factions diverses dans chaque nation s’organisent pour protéger leurs divers intérêts. [La tour de Garde de Zion, le 15 janvier 1892, pages. 19-23]

    L'article de Réveillez-vous continue :

    Un autre événement que Jésus a prophétisé peut se  retrouvé à Matthieu 24:21, 22 : "alors il y aura une grande tribulations comme il n'est jamais arrivé depuis le commencement du monde jusqu'à présent, non, et qui n’arrivera jamais plus. En fait, à moins que ces jours ne soient écourtés, aucune chair ne serait sauvée; mais à cause des élus ces jours seront raccourcis ."

    Jésus a aussi indiqué que ce signe composé serait achevé pendant la durée de la génération qui a vu commencer 1914. En Matthieu 24:32-34, il est dit : "apprenez maintenant du figuier comme une illustration de ce point : Aussitôt que sa jeune branche devient tendre et qu’il produit des feuilles, vous savez que  l’été est proche. De même aussi vous, quand vous verrez toutes ces choses, sachez qu'il est près aux portes. Vraiment je vous dis que cette génération ne passera pas avant que toutes ces choses n'arrivent ."

    Régulièrement, comme le monde s’éloigne de 1914, la Société met à jour sa compréhension de ce que "cette génération" signifie. La période de temps attribuée à une génération s’est graduellement allongée, sous l'oeil vigilant de la Société. Aujourd'hui la Société ne fait plus aucune déclaration sur sa longueur. Le Psaume 90:10 déclare pourtant :

    Nos jours  sont de soixante-dix ans; et si à cause d’une puissance spéciale ils sont de quatre-vingts ans, ce qui en reste n’est qu'ennui et  choses nuisibles.
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3143
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower est une secte Adventiste Empty Re: La Watch Tower est une secte Adventiste

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:57

    Toujours Crier au loup

    Réveillez-vous! Continue à la page 11 :
    Voir ce vieux monde disparaître- avec toutes ses guerres, des famines, les maladies et des morts - sera une cause de réjouissance. Le voir remplacé par  le nouveau monde de justice de Jéhovah Dieu - la fin du deuil, des larmes, de la maladie et de la mort - causera une célébration infinie et la joie et des éloges éternelles à Jéhovah Dieu, le Grand Créateur et le Souverain Universel.

    Avec cette perspective en vue, pas étonnant que beaucoup ont une telle ardeur de voir se dépêcher la venue du nouveau monde de Jéhovah et pour remplacer ce vieux monde rempli de douleur, de crimes, de maladies et de mort! Pas étonnant que leur ardeur soit si grande qu'ils aient été enclins à mettre des dates trop prématurées pour sa venue! Maintenant, cependant, il n'y a pas seulement des particules ou des morceaux du signe de sa venue pour nous laisser aller à de fausses alarmes. Maintenant nous pouvons voir le signe composé au complet se déroulant sous nos yeux pour nous donner une base  solide à notre espérance désireuse de voir la fin du monde mauvais et le nouveau monde de Jéhovah  le supplanter.

    Ces paragraphes induisent en erreur à tel point qu’on a de la peine à y croire. Ils excusent la Société de son  passé ou de ses responsabilités futures d’induire les gens en erreur "sur la fin du monde." Ils rejettent la responsabilité "d’avoir déclarer le juste comme mauvais" quand ces justes signalent que ce qu’avance la Société est sans fondement et juste des suppositions. Ils ignorent toute les preuves historiques et bibliques qui prouvent que  "le signe composé" est une illusion. Ils expriment "des espérances basées sur" "la propre interprétation"  de l’Ecriture et des évènements par la Société. Ils montrent que la Société n’est "pas découragée par les échecs précédents" et continuera à faire "de nouvelles prédictions sur la fin du monde." C’est toute la splendeur de celui qui crie au loup!

    La Société Watchtower ressemble à ceux qui sont décrits en 2 Timothée 3:7, "toujours entrain d’étudier mais ne parvenant jamais à une connaissance précise de vérité."

    La Société se donne beaucoup de peine pour éviter d’avancer une quelconque prédiction précise sur une date de la fin du monde, mais , ses vraies croyances ont été accidentellement révélées dans la Tour de Garde du 1 janvier 1989 à la page 12 (anglais) :

    L'apôtre Paul menait une activité de missionnaire Chrétien. Il a posé ainsi une base pour le travail qui sera achevé en notre 20ème siècle. [Édition publiée, pas celle retouchée du CD-ROM]

    Parler-nous Avec des Mots Lisses

    Cet essai a fait comprendre que la Société Watchtower n'hésite pas à couvrir  ses erreurs, et même si elle doit induire en erreur ceux "du Troupeau de Dieu". Les deux derniers paragraphes de la série des Réveillez-vous! démontre pourquoi les auteurs de la Société n'ont pas honte d’induire les gens en erreur tant qu'ils les dirigent dans la direction générale de Dieu. En vue de son histoire et son obligation à continuer de faire des fausses prédictions fausses, peut-il être dit des leaders de Société Watchtower se prétendant de "la classe ointe" qu’"aucun mensonge n’a été trouvé dans leurs bouches ?" (Rev. 14:5) Ne peut-il être  pas dit de ceux d’entre les Témoins de Jéhovah qui  désirent seulement accepter ces erreurs , qu'ils veulent que la Société "leur parle avec des choses lisses; des choses trompeuses ?" (Isaïe 30:10) Ne peut-il être pas dit de tels personnes, les paroles de 2 Tim. 4:3, 4,

    En accord avec leurs propres désirs, ils accumuleront des enseignants pour se faire chatouiller les oreilles ; et ils détourneront leurs oreilles de la vérité, tandis qu'ils se tourneront vers de fausses histoires.

    Dans la partie 2 de cet essai le concept de « double pensée » tiré de George Orwell a été décrit. Comparez ce qu’Orwell appelle la danse intellectuelle  avec les rationalisations de l'article de la Tour de Garde du 1er Décembre 1981 page 27 (anglais) :"le Chemin des Justes Continue à Devenir de Plus en plus clair", apparemment écrit par le membre du Collège Central Karl Klein. C'est un merveilleux exemple de manipulation intellectuelle :

    De temps en temps les explications données par l'organisation visible de Jéhovah ont nécessités des réajustements, par rapport aux points de vue précédents. Mais cela n'a pas été en réalité le cas. Cela pourrait être comparé à que l'on connaît dans les cercles de navigation sous le nom de " louvoiement. En manœuvrant les voiles les marins peuvent faire aller un bateau de la droite vers la gauche, et ainsi de suite, mais tout le temps ils progressent  vers leur destination malgré des vents contraires.

    Le bateau de la Watchtower n’a-t-il pas tourné en rond ? Comme le cercle complet qui a été effectué en ce qui concerne la compréhension "des autorités supérieures" ? Et sur la compréhension sur qui doit être appelé un ministre ordonné ? Et de savoir si les habitants de Sodome et Gomorrhe seraient ressuscités ?  Ou le point de vue sur le service civil ? Comment peut-il être dit que ces changements doctrinaux n'ont pas été le retour à  "des point de vue précédent" ? Facile – « double pensée »

    La Tour de Garde du 15 mai 1976 , en attribuant cela à d'autres religions, a bien décrit un tel louvoiement, à la page 298 :

    C'est une question sérieuse que de représenter Dieu et Christ d'une certaine façon, puis de constater que notre compréhension des enseignements principaux et des doctrines fondamentales des Saintes Écritures saintes étaient des erreurs et, par la suite de retourner aux mêmes doctrines, après des années d'études, alors que nous avions décidé qu’elles étaient des erreurs. Les chrétiens ne peuvent pas hésiter  sur des enseignements si fondamentaux. Quelle confiance peut-on placer dans la sincérité ou le jugement de telles personnes ?

    "Tromper est un malheur pitoyable; mais connaître la vérité et ne pas conformer ses actions à cela est un crime que le Ciel et la Terre condamnent." - Giuseppe Mazzini, les devoirs de l'Homme et Autres Essais

    "Quelque soient les jeux dont nous sommes les jouets, nous ne devons jouer aucun jeu avec nous-même, mais plutôt diriger notre vie privée avec honnêteté et vérité." - Emerson

    "Celui qui trompe toujours trouvera ceux qui veulent être trompés." - Machiavel



    Le Réveillez-vous du 22 mars 1993 est un exemple écrit de « double standard ». Le processus de rationalisation de la Société et de ses disciples pour balayer les fausses prédictions les volte-face en matière de doctrines est clairement évident. Déjà, les fausse prédictions sur 1975 ont presque disparu de la conscience collective des Témoins de Jéhovah. Les prophéties échouées de décennies précédentes sont toutes oubliées.

    George Orwell a parfaitement décrit ce processus :

    Le passé a été effacé, même l'effacement a été oublié, le mensonge est devenu la vérité. [Partie 1, Ch. VII; p. 75 livre relié; p. 64 livre broché]

    Puisque le parti a le contrôle complet de tout ce qui enregistré et également le contrôle des pensées de ses membres, il s'ensuit que le passé consiste en ce que le parti veut qu’il soit. [Partie 2, Ch . IX; p. 215 livre relié; p. 176 livre broché]

    La Bible dit que Jéhovah Dieu est vérité. Un passage de Job 13 :7-11 tiré de la traduction de James Moffatt récapitule bien la chose :

    Apporterez-vous des arguments injustes pour Dieu ? Direz-vous le mensonge pour sa défense ? Serez-vous les apologistes du Tous-puissant ? Serez-vous ses défenseurs spéciaux? Sera-t-il heureux quand il vous scrutera ? Pouvez-vous le tromper comme un homme ? Non, il vous punira, si vous êtes ses apologistes dans le secret. Sa majesté Ne doit-elle pas vous faire frissonnez ? L'effroi ne doit-il pas vous saisir ?
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3143
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower est une secte Adventiste Empty Re: La Watch Tower est une secte Adventiste

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:58

    "Celui qui trompe toujours trouvera ceux qui veulent être trompés." - Machiavel


    Église Adventiste du 7ème jour de Créteil



    Prédication - 2300 soirs et matins puis le Sanctuaire sera purifié
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3143
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower est une secte Adventiste Empty Re: La Watch Tower est une secte Adventiste

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 14:00

    On peut encore citer plusieurs déclarations de la société Watch Tower pour montrer que les Etudes des Ecritures contiennent bien la connaissance divine promise pour les derniers temps. Ces éclaircissements sont complets et définitivement établis.

    Russell est éclairé, non par les hommes, mais par Dieu: Russell est dépeint dans les publications de SDTJ comme un homme ayant pris sa Bible de l'étagère, et l'ayant étudiée en privé, il a découvert les vérités divines grâce à l'éclaircissement de Saint-Esprit. Russell et son groupe ont découvert les vérités divines sans l'aide de personne ni celle d'églises quelconques :

    "... un petit groupe d'hommes (Russell et quelques amis) qui n'avaient pas de lien avec les adventistes et qui n'était affilié à aucune des sectes de la chrétienté... Ils étudiaient en toute indépendance, se gardant de scruter la Bible à travers les lunettes des sectes"

    Source : Le Royaume de Dieu s'est approché, page 183 + cover

    La Watch Tower est une secte Adventiste Le_Royaume_millenaire_de%20Dieu_s-est_approche_1975_p183

    . un petit groupe d'hommes (Russell et quelques amis) qui n'avaient pas de lien avec les adventistes et qui n'était affilié à aucune des sectes de la chrétienté... Ils étudiaient en toute indépendance, se gardant de scruter la Bible à travers les lunettes des sectes"  

    Ce qui est TOTALEMENT FAUX ! sachant aujourd'hui avec certitude, qu'il entretenait des liens avec les adventistes. 

    - D'où il a pioché pas mal d'idée qui ont été le fondement principal de sa soi disante "lumière", comme l'enseignement du retour de Jésus en 1874 par exemple, n'oublions pas qu'il est mort en le croyant !

    - Ce mensonge enseigné par Russell à l'époque, puis révélé aujourd'hui, venait-il vraiment de Dieu ?

    - Dieu n'est pas homme pour mentir (Nombres 23:19)

    - Russell l'est, et il l'a prouvé !
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3143
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower est une secte Adventiste Empty Re: La Watch Tower est une secte Adventiste

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 14:02

    L'origine des enseignements eschatologiques de Russell
     
    Les enseignements eschatologiques de Russell, tout comme les autres, n'avaient pas d'originalité propre. L'origine principale de ses idées venait de différents mouvements adventistes de l'époque. Voici quelques noms qui ont fortement influencé les idées de Russell tels que: Jonas Wendell, Georges Storrs, Georges Stetson et N.H. Barbour.

    Jonas Wendell, que Russell rencontre en 1870, s'intéresse beaucoup à la chronologie biblique. D'ailleurs en 1870 il écrit une brochure s'intitulant The Present Truth, Or Meat in due Season où il essaie de démontrer que Christ revient en 1873.

    La Watch Tower est une secte Adventiste Jonas_Wendell
    Il se fondait principalement sur les périodes prophétiques mises en valeur par William Miller,

    La Watch Tower est une secte Adventiste William_Miller
    William Miller

    Tout en faisant quelques modifications. Selon Jonas Wendell, l'obscurcissement du soleil au-dessus de la Nouvelle-Angleterre, le 19 mai 1780, et la pluie d'étoiles impressionnante le 13 novembre 1833, étaient des signes très convaincants du retour de Jésus-Christ. D'après Matthieu 24:34, il affirme aussi que la "génération" qui a vu ces phénomènes célestes en 1833 et 1870, "ne passera point que tout cela n'arrive".

    Donc, le Christ reviendra pour lui avant 1880, parce que cette génération est d'une durée d'environ cent ans. La SDTJ aussi, en partant du même principe, enseigne pendant de longues années que la "génération qui a vu les événement de 1914 ne passera point jusqu'à ce que la fin arrive".

    C'est sûrement Jonas Wendell qui initie Russell à l'Adventisme et aux recherches eschatologiques. Mais après la déception du groupe de Jonas Wendell, en 1873/74, Russell devient scéptique concernant les calculs chronologiques. Cependant, quand il rencontre N.H. Barbour, en 1876,
    La Watch Tower est une secte Adventiste Nelson_h_barbour
    N.H. Barbour

    Celui-ci lui redonne le goût des calculs chronologiques. A ce sujet, nous devons surtout souligner l'influence de N. H. Barbour sur Russell de qui il emprunte tous ses enseignements de base eschatologiques tels que :

    - Le commencement du temps de la fin en 1799
    - La fin des 6000 ans en 1872/1873
    - La présence invisible du Christ et le commencement de l'oeuvre de la Moisson en 1874.
    - Le commencement des temps des nations en 606 av. J.C. et sa fin en 1914


    Russell en effet, n'est pas éclairé par l'Esprit de Dieu, mais par Barbour. Il emprunte tout simplement ses enseignements eschatologiques de différents mouvements adventistes et en fait le fondement de la société qu'il a créée. Notons aussi que Russell n'est pas à l'origine de l'enseignement de la fin des temps des nations en 1914, contrairement à ce que la SDTJ essaie de faire croire. Il reprend cette date de 1874 de N.H. Barbour, comme les autres dates telles que 1799, 1872/73 et 1874, qui ont des liens très étroits avec 1914. Remarquons que Barbour n'est pas non plus à l'origine de la date de 1914.

    La Watch Tower est une secte Adventiste Carl_Olof_Jonsson
    Carl Olof Jonsson

    Carl Olof Jonsson, un ex-témoins de Jéhovah suédois, dans son livre Les temps des Gentils Reconsidérés, retrace l'histoire des dates 1914 et de 2520 ans. Il démontre que, bien avant Barbour, en 1823, l'Anglais John Aquila Brown parle de "sept temps" qui, prophétiquement, représentaient 2520 ans, et qui commencent en 604 av. J.C., et se termine en 1917 (The Event-Tide; or Last Triumph of the Blessed ans Only Potentate, the King of Kings, and Lord of Lords). Brown ne lie pas les 2520 ans avec le temps des Gentils de Luc 21:24. C'est dans les conférences prophétiques d'Alburg Park qu'on commence à relier 2520 ans avec le temps des Gentils. Pour la première fois, c'est Edward Bishop Elliot qui mentionne l'année 1914 dans son ouvrage Horae Apocalipticae. (Source : /archive.org) Il compte 2525 ans de 727 av J.C. et arrive à la date de 1793 comme fin de ce temps, mais dit-il, "si l'on calcule à partir de l'accession de Nébucadnetsar et l'invasion de Juda en 606 av J.C., la fin a lieu bien plus tard, en 1914 ap J.C.".

    Puis William Miller est aussi influencé par le livre de E.B. Elliott, qui relie (sept temps) 2520 ans avec le temps des Gentils et dit que cette période débute en 677 et s'achève 1843 par le retour de Christ. Plus tard Barbour, en étudiant le livre Horea apocalipticae d'E.B. Elliott, adopte en grandes lignes ces mêmes interprétations eschatologiques avec quelques modifications. Donc, Russell n'est pas à l'origine de 1914, mais c'est plutôt Barbour lui-même. D'ailleurs, au début Russell ne s'intéresse pas aux dates, mais surtout au "but et à la manière du retour du Christ" (Les Témoins de Jéhovah dans les desseins divins, p. 18.) L'affirmation de la SDTJ selon laquelle Russell publie cette date avant la parution du livre de Barbour ne veut pas dire qu'il en est l'auteur. Barbour a déjà publié cette date en 1875, dans le journal Herald of The morning (Septembre p52), c'est à dire un an avant la publication en question de Russell.

    La Watch Tower est une secte Adventiste 1875_Herald_of_the_Morning_Assorted_September_p52_mini La Watch Tower est une secte Adventiste 1878herald07_mini
    Herald of The morning,
    Septembre 1875
    page 52
     
    Herald of The morning
    July 1878

    Lorsque Russell écrit cet article, il connait déjà Barbour et ses idée eschatologiques. D'ailleurs, la SDTJ commence à accepter cette idée dans le livre Les Témoins de Jéhovah, Prédicateurs du royaume de Dieu. Par conséquent, la date de 1914 "n'est pas le fruit d'une révélation divine accordée au pasteur Charles Russell en automne 1876. Au contraire, cette idée s'est developpée sur une longue période et ses racines plongent dans un très lointain passé (Les temps des Gentils Reconsidérés, page 64).

    Russell suit également les idées des Adventistes et des Francs-maçons au sujet de la grande pyramide d'Egypte. Il la considère comme le témoin de l'Eternel et de sa parole. Selon Esaïe 19:20, elle est d'origine divine.

    La Watch Tower est une secte Adventiste Guizeh10

    Il croit que les mesures de cette grande pyramide sont "divines" et permettent un éclaircissement sur le passé et l'avenir. D'ailleurs plusieurs personnes, en se fondant sur les mesures de la grande pyramide, arrivent à la conclusion que Christ revient en 1881, en 1936 et encore d'autres prévoient une grande guerre pour 1913. A son tour Russell aussi se réfère aux mesures de cette grande pyramide pour appuyer et pour prouver ses calculs eschatologiques tels que 1872, 1874, 1881 et 1914. Mais la SDTJ actuelle rejette l'origine divine de cette grande pyramide et dit que c'est une insulte à Dieu de prétendre qu'elle est un "témoin de l'Eternel et de sa parole" selon Esaïe 19:20.

    A la lumière de ces données historiques, nous pouvons affirmer avec certitude que Russell puise ses enseignements essentiels, non pas de l'Esprit-Saint de Dieu mais des différents mouvements existants à son époque. Il est tout à fait inexact d'affirmer que Russell les a reçus par l'éclaircissement du Saint-Esprit promis pour les derniers jours.
    Comme Bernard Blandre le rappelle très justement:

    Plus la recherche progresse, plus on se rend compte qu'il avait puisé sa doctrine à de multiples sources antérieures. Plus qu'un créateur de religions, Russell fut un compilateur et un vulgarisateur.
    Source : Bernard Blandre, Les Témoins de Jéhovah un siècle d'histoire, page 22.
     
    Résumé :
    Voici les doctrines essentiels enseignées comme des vérités divines et incontestables par Russell et par son organisation pendant environ 50 ans:

    - Il n'y a pas de Trinité. Jésus est le premier être créé par Dieu. Le Saint-Esprit est une force impersonnelle.
    - Jésus est ressuscité d'entre les morts en tant qu'esprit et non physique.
    - La rançon donnée par Christ justifie seulement l'Eglise, le petit troupeau
    - L'enfer et l'immortalité de l'âme sont des enseignements d'origine diabolique
    - Russell est l'esclave fidèle et avisé annoncé dans Matthieu 24:45-46. Dieu transmet par lui ses vérités à l'humanité. Il vit dans l'époque où les lumières divines s'acroissent.
    - Le début de la fin des temps est 1799
    - La fin des 6000 ans est 1872
    - La venue invisible de Christ et le début de la Moisson se situent en 1874
    Jésus est intronisé roi en 1878. La chrétienté, Babylone, est tombée, et la première résurrection des saints a lieu en 1878
    - L'appel pour la vie céleste cesse en 1881

    - Tous les gouvernements humains seront détruits en 1914 par l'établissement définitif du royaume de Dieu sur toute la terre à la fin des temps des nations. (Mais comme nous l'avons souligné rien ne s'est produit en cette année sinon le début de la première guerre Mondiale). Première Guerre Mondiale qui n'a pas été annoncé par Russell car inversement, il annonça la fin d'une guerre.
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3143
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower est une secte Adventiste Empty Re: La Watch Tower est une secte Adventiste

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 14:05

    Peu de personnes sont capables de vérifier les affirmations des Témoins de Jéhovah et de dénoncer la tromperie car :


    • Ce n’est pas Russell qui a fixé cette date mais il la tient d’un « apostat ».
    • Ce qu’ils ont annoncé est exactement l’inverse de ce qu’ils disent avoir annoncé !

    Voici la preuve écrite. Elle est annoncée par BARBOUR dans son journal alors que RUSSELL n’est qu’un modeste collaborateur :

    La Watch Tower est une secte Adventiste 2z71Barbour annonce la fin du temps des gentils pour 1914


    Quant aux prédictions Jéhovistes cela fait exactement 100 ans que


    • Jésus Christ est revenu
    • Le royaume de Dieu et du Christ est établi
    • Jésus Christ, le Fils de Dieu … règne maintenant avec gloire dans le Royaume céleste établi
    • (et peu de temps après) « L’esclave fidèle » a passé l’épreuve avec succès et … il est établi sur tous les biens qui appartiennent à Jésus Christ

    Cela peut paraître acceptable pour un Témoin de Jéhovah mais plutôt que de se laisser séduire par les affirmations fallacieuses nous allons vérifier, dans les originaux, ce qui a réellement été annoncé.
    Ce sera d’autant plus facile que le Président–Fondateur les avait présentées avec TOUTES les « preuves bibliques » nécessaires…

    Les vraies fausses prophéties pour 1914

    Vérifions les ensemble :


    • C’est la fin complète des temps des nations (Luc 21.24) c’est à dire… la limite extrême des gouvernements d’hommes imparfaits : FAUX
    • Le royaume de Dieu … aura obtenu à cette date l’autorité universelle et … sera … fermement établi sur la terre, FAUX
    • [Jésus] … sera présent comme le nouveau gouverneur de la terre et tous les gouvernements seront renversés et dissous. FAUX
    • Avant la fin de 1914 le dernier membre de l’Église de Christ … sera glorifié avec le chef, sa tête (comprendre qu’il n’y a plus de « oints » sur la terre). FAUX
    • Jérusalem… sera relevée de la disgrâce divine. FAUX
    • L’aveuglement d’Israël aura commencé à disparaître avant même cette date car auparavant les « 144 000 » doivent être définitivement rassemblés. FAUX
    • La « grande tribulation », (« le grand temps de détresse ») sera terminée à tout jamais (plus de guerres).FAUX
    • Les « nouveaux cieux et la nouvelle terre » avec leurs paisibles bénédictions, commenceront à être reconnus de l’humanité … FAUX
    • L’Oint du Seigneur (Jésus Christ) et sa légitime autorité seront reconnus … par l’Israël selon la chair. FAUX
    • Avant cette date le royaume de Dieu – organisé en puissance – sera sur la terre. FAUX


    Du temps de Moïse (-1500) un « prophète » qui faisait une seule fausse prophétie devait être mis à mort (Deutéronome18). Ici il y a 10 fausses prophéties à la suite … Dix essais, dix erreurs on peut difficilement faire mieux ! C’est l’erreur amenée à la perfection !
    On est tout de même surpris d’entendre son successeur dire :

    "Russell, ce serviteur, possédait un discernement spirituel complet… "
    ou encore de lire dans l’histoire officielle, mais révisée, de la Société :
    « Bien que ces pensées aient été émises des dizaines d’années avant la Première Guerre mondiale, il est surprenant de constater avec quelle exactitude se sont finalement produits les événements qui avaient été prévus. »
    Une exactitude … renversante ! Tout cela est surprenant … très surprenant ! Vous avez ici des preuves irréfutables que les dirigeants trompent volontairement tous ceux qui leur font confiance.
    J’ai trouvé cette suave conclusion dans un article récent :
    « Les prédictions des vrais prophètes se réalisent, mais ils ne savent pas toujours quand ni comment. »
    C’est le cas de le dire !
    La date de 1914 : un calcul plus que douteux
    Beaucoup de personnes ne comprennent pas comment les Témoins de Jéhovah on trouvé 1914 ! Même les témoins de Jéhovah qui frappent à votre porte ne sauront pas toujours vous l’expliquer ! Pourtant si nous croyons les Témoins de Jéhovah cette date est parfaitement établie dans les Écritures au point que même Jésus la connaissait :
    « Le Sauveur a prédit que la fin du monde actuel commencerait en 1914 … »
    Comme nous l’avons déjà mentionné Russell a récupéré la date de 1914 d’un « religionniste trinitaire indépendant» auquel il s’était associé mais dont il dut se séparer en 1878 pour cause d’apostasie. La Société reconnaît que :
    « Nelson Barbour a réussi à convaincre Charles Russell que la présence invisible du Christ avait commencé en 1874 »

    Russell a donc repris à son compte des calculs pour le moins discutables et les a laissés, comme un « héritage empoisonné » aux Témoins de Jéhovah, jusqu’à ce jour.

    Essayez de suivre le raisonnement :



    • Daniel 4.16 parle de « sept temps »
    • Révélation 11.23 nous dit que 3 ans et demi correspondent à 1260 jours (360 x 3,5)
    • Donc 7 ans correspondent à 2520 jours (1260 x 2)
    • Si vous acceptez que 1 jour = 1 année vous arrivez à 2520 ans (Ézéch. 4:6; Nomb. 14:34).
    • Si vous acceptez que l’an – 607 est la date initiale du commencement du « temps des nations »

    Vous arrivez alors à ceci :


    • Du début d’octobre 607 avant JC au 31 décembre 607 : 3 mois.
    • Du 1er janvier 606 au 31 décembre de l’an 1 avant JC : 606 ans.
    • Du 1er janvier de l’an 1 au 31 décembre 1913 : 1 913 ans.
    • Du 1er janvier 1914 au début d’octobre 1914 : 9 mois.

    Total: 2 520 ans.


    C’est simple, il suffisait d’y penser !
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3143
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower est une secte Adventiste Empty Re: La Watch Tower est une secte Adventiste

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 14:06

    Dans la brochure « La détresse du monde » (1923), il y a un chapitre entier intitulé « La fin du monde » et nous pouvons lire à la page 28 :

    « Suivant un calcul rigoureusement exact, d’après la chronologie de la Bible, les temps des nations devaient se terminer le 1er Août 1914. Cette date marquerait donc la fin du monde … » «  Encore une preuve irréfutable et convaincante … de la fin du monde en 1914. »

    Dans l’histoire officielle de la Société un document de l’époque est reproduit avec, en gros titre « La fin du monde en 1914 » (« END OF WORLD IN 1914 »), voilà qui est clair.

    La Watch Tower est une secte Adventiste Pmyx

    Pour un Témoin de Jéhovah l’expression « la fin du monde » ne signifie pas la destruction totale de la Terre, mais « la fin de ce système de choses ».
    Ils citent volontiers le verset biblique :

    « Les justes posséderont la terre, et sur elle ils résideront pour toujours. » (Psaume 37.29)
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3143
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower est une secte Adventiste Empty Re: La Watch Tower est une secte Adventiste

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 14:07

    Les Témoins de Jéhovah

    Une secte chrétienne ayant des croyances proches du Judaïsme : C’est la secte des Témoins de Jéhovah, connus pour leur prosélytisme intensif. A partir de leur base à New York, ils opèrent dans plus de 230 pays. Ils mènent avec un zèle sans égal des activités de prédication à domicile, dans les rues, les cafés, les marchés, les places publiques...
    De gros moyens sont utilisés à cet effet, savoir : Tracts, journaux, livres, revues, radio, bandes magnétiques, Internet, etc.

    1- Historique :
    Pour mieux connaître l’origine de la secte, il faut remonter à l’église des adventistes dont elle est née. L’église adventiste, appelée aussi millénariste, est celle qui attend le retour du Christ.
    Elle a été fondée par William Miller en 1830 aux Etats-Unis. Sa doctrine est celle des Eglises issues de la Réforme, tout en accordant une importance capitale à l’Esprit saint, seul interprète autorisé des Ecritures. Contrairement au Judaïsme, L’église adventiste ne reconnaît pas l’immortalité de l’âme : seuls ressusciteront les justes au retour du Christ, qui inaugurera le ‘‘millenium’’ (mille années de règne sur la terre).
    Cette croyance s’appuie sur des versets de l’Apocalypse (Ap.20.1-10) où il est question d’un règne millénaire du Christ sur la terre. Leurs divergences avec les catholiques portent sur de nombreux points, entre autres, les sacrements, l’église, la justification (par la foi et non par la loi), les fins dernières.

    En 1833, William Miller publie un ouvrage intitulé ‘‘Preuve manifeste par l’Ecriture et l’Histoire de la 2ème venue du Christ vers 1833’’. A la suite de cette prophétie qui, comme beaucoup d’autres, ne s’était pas réalisée, l’adventisme avait éclaté en plusieurs sectes dont l’organisation des étudiants de la Bible qui donnera plus tard naissance aux Témoins de Jéhovah.

    Charles Taze Russel ( 1852-1916) fonda un cercle d’étude biblique à Allegany, aux Etats-Unis, regroupant des étudiants et des chercheurs dont Nelson Barbour, A.D. Jonas, J.H. Paton et d’autres.
    Ils répudièrent certaines croyances chrétiennes notamment la Trinité, l’existence de l’Enfer, l’immortalité de l’âme, prônant la mort sans résurrection des méchants et le Paradis terrestre aux justes.
    Fervent défenseur de la doctrine du rachat, le salut procuré aux hommes par le sacrifice du Christ, Russel Rompit peu à peu avec ses compagnons et fonda en 1879 une revue intitulée ‘‘ la Tour de Garde’’ (The Watch Tower).

    Il mit sa fortune personnelle au service d’une formidable entreprise d’édition et de diffusion sous le nom de la Tour de Sion (Zion’s Watch Tower Tract Society). Russel dénonce- à juste titre- les fraudes et les erreurs de l’église catholique, mais il n’a pas échappé, lui non plus, au piège de l’hérésie.
    En commentant le livre de l’Apocalypse, il sombra dans des fantasmes apocalyptiques. Il s’auto proclama le ‘‘7ème ange de l’Apocalypse’’, le grand réformateur du siècle, ayant pour mission de délivrer l’humanité de la crainte de l’Enfer.

    Ce faisant, il succomba à l’envie de briller par l’imposture. Ayant prédit la fin du monde pour 1874 ; il en expliqua l’échec par le fait que l’événement se déroula au ciel à l’insu des hommes. Il fixa de nouveau à 1914 la date de l’événement ; il prophétisa la chute de Babylone [1] et la fin de la papauté pour 1918. Cependant, le temps passe et rien n’est arrivé aux dates prévues.
    Russel a toujours assuré que les vérités qu’il présente : « comme porte-parole de Dieu ne furent pas révélées par des visions ou des rêves ni par la voie de Dieu, ni tout d’un coup, mais graduellement, surtout depuis 1870, et particulièrement depuis 1880. » [2]

    Il fut condamné pour escroquerie portant sur la vente d’un blé qu’il fit passer pour ‘‘miraculeux’’.
    A sa mort le 31 octobre 1916, son compagnon Joseph Rutherford prit la relève. Il édita un périodique intitulé : l’Age d’or, connu aujourd’hui sous le titre ‘‘Réveillez-vous !’’. Il prédit, lui aussi, le début du millenium ainsi que le retour d’Abraham, d’Isaac et de Jacob pour 1925 : ‘‘Voici, notre Roi est ici et l’année 1925 marque la date où tous nous verrons Son puissant pouvoir manifesté dans la résurrection des anciens ainsi que l’époque où des millions actuellement en vie ne mourront jamais.’’ [3]

    Las des fausses prophéties de leur maître, les étudiants de la Bible déclarent : ‘‘On doit s’attendre à ce que Satan essaye d’insuffler dans l’esprit des consacrés la pensée que 1925 doit voir la fin de l’œuvre et par conséquent qu’il n’est plus besoin pour eux de faire plus.’’ [4]

    En juillet 1931, il provoqua une assemblée à Columbus (USA) au cours de laquelle le groupe des étudiants de la Bible fut transformé en Témoins de Jéhovah. Rutherford prétendait être le prophète de l’époque : Je suis, dit-il ‘‘le porte parole de Dieu pour cette époque et mes paroles sont marquées du sceau divin’’ [5]

    A sa mort en 1942, son assistant Nathan Knorr, expert en communication, prit la direction du mouvement. Il fonda une école de missionnaires appelée Galaad, qui dispense des enseignements sur le Bible et sur les méthodes de prosélytisme. Fidèle à la ligne de ses prédécesseurs, Knorr avait prédit lui aussi la fin du monde pour 1975.

    2-Croyances :
    Les Témoins de Jéhovah prônent un retour au Christianisme original. Leurs croyances se résument en ce sens que le Monde, les Etats, les religions -excepté la religion juive- sont dominés par Satan. Ce monde sera donc anéanti est remplacé par un nouveau monde plus juste sous le règne de Jésus.
    Unitariens, les Témoins de Jéhovah ne croient pas à la Trinité.

    Ils professent que Jéhovah est le seul vrai Dieu, ‘‘ le fils’’ Jésus est soumis à Dieu.‘‘ L’esprit saint n’est pas une personne ; c’est la force agissante de Dieu’’. Ils ne reconnaissent pas les fêtes de Noël et Pâques. Jésus, selon eux, n’est pas né le 25 décembre. Il est né vers le 1er octobre.

    En plus, celui-ci, affirment-ils, n’a jamais demandé aux chrétiens de fêter sa naissance.
    Noël et Pâques sont des coutumes qui viennent des fausses religions du passé. ‘‘Les premiers chrétiens ne fêtaient ni Noël ni Pâques, et les vrais chrétiens ne le font pas non plus aujourd’hui.’’ [6]
    Ils ne portent pas la croix, car pour eux, Jésus n’est pas mort sur une croix, mais plutôt sur un poteau. Ils ne croient pas à l’existence de l’Enfer ni au purgatoire ni au châtiment de la Tombe ni à l’au-delà ni à l’immortalité de l’âme.

    L’âme étant simplement la personne ; quand la personne meurt, l’âme meurt. Quant à l’inexistence de l’Enfer, ils l’expliquent par le fait que Dieu étant Bon, Sage, Juste, Bienveillant ne créerait pas des êtres humains pour les prédestiner aux supplices éternels.

    Jésus a sacrifié sa vie afin de ‘‘libérer le genre humain’’ du péché, de la mort et des souffrances. Leur doctrine a pour fondement essentiel le retour de Jésus pour établir son règne sur la terre pendant mille ans. Durant cette période de mille ans, la terre sera transformée en Paradis comme elle devrait l’être du temps d’Adam et Eve s’ils n’avaient pas commis le péché qui a causé leur expulsion du jardin d’Eden.
    Jésus, disent-ils, ‘‘enlèvera le péché de nos esprits et de nos corps et nous deviendrons des humains parfaits, comme Adam et Eve avant de pécher’’.

    Il n’y aura alors ni maladie, ni vieillesse ni guerres ni crimes ni violence ni mort. En plus, les justes parmi les morts ressusciteront pour vivre dans le Paradis terrestre, mais les méchants ne seront pas ressuscités. Néanmoins, précisent-ils, cela n’arrivera pas avant que les méchants ne disparaissent de la terre. C’est pourquoi Dieu suscitera une guerre à Har - Maguédôn (près du Mont Carmel en Israël) où seront anéantis et les systèmes sataniques et les hommes injustes. Ils justifient l’avènement du monde nouveau par le fait que Dieu a promis à l’humanité une vie éternelle dans la perfection (Tite 1.1,2 ; 1 Pierre 1.3-4)
    Cependant les Témoins de Jéhovah n’indiquent pas ce qu’il adviendra de l’humanité après la période de mille ans. Ils se contentent d’affirmer que ‘ ‘Jésus rendra le Royaume à son Père quand il aura accompli tout ce que Dieu lui avait demandé de faire’’.

    Ils considèrent le retour des juifs en Israël comme étant un signe de l’approche de ces événements. A cet égard, ils n’hésitent pas à se joindre au mouvement sioniste pour aider au retour des juifs en Israël. Leurs relations avec la franc-maçonnerie et le sionisme leur ont valu l’interdiction dans plusieurs pays.

    Certains rangent la secte dans la catégorie des organisations sionistes. Accusée d’espionnage au profit d’Israël, la secte fut dissoute et interdite en Egypte en 1960.
    En effet, il n’est guère surprenant que les Témoins de Jéhovah aient des bonnes relations avec Israël et les organisations sionistes.

    Cela s’explique par le fait que la plupart des sectes issues des Eglises réformées partagent avec les juifs les mêmes affinités et les mêmes espérances concernant l’avènement du Messie et du gouvernement mondial qu’il dirigera. Il existe certes un désaccord entre les juifs et les chrétiens sur la personne du Messie.

    Pour les chrétiens, il s’agit du Christ ; mais les juifs, ne croyant pas en Jésus, attendent un autre personnage de la lignée de David. Or, fils de David pour les uns, Jésus pour les autres, ce désaccord, insignifiant par rapport aux autres croyances communes, peut facilement être surmonté.

    Ce n’est pas un hasard si tous les Présidents successifs des Etats-Unis manifestent un soutien indéfectible à l’Etat d’Israël. Nul doute que le lobby sioniste aux Etats-Unis, les intérêts stratégiques américains au Moyen-Orient en soient pour quelque chose, mais néanmoins ladite question idéologique demeure fondamentale dans les relations entre les deux pays.

    Israël est la Qibla (direction de prière) du monde judéo-protestant, de tous ceux qui attendent le Messie, le retour du Christ, le Royaume de David, le gouvernement mondial. Les Témoins de Jéhovah ne sont que la suite d’une longue file d’attente devant le lieu de théâtre de ces événements, en l’occurrence Israël. Reste à savoir s’ils sont conscients du fait que l’un des principaux acteurs des événements attendus est l’Antéchrist. Espérons que ce dernier ne soit pas le chef de file de ces mouvements. Le contraire serait on ne peut plus étonnant !


    Notes
    [1] Babylone symbolise les gouvernements corrompus de ce monde
    [2] (Tour de Garde du 15 juillet 1906, édit. anglaise p.220)
    [3] (L’Age d’or, 1er mars 1922, p.350, édit. anglaise)
    [4] (la Tour de Garde, 1er septembre 1925, p.262, édit. anglaise).
    [5] (J.F.Rutherford, Why Serve Jéhovah ? 1936, p.62)
    [6] (Ce que Dieu attend de nous, 1996, p.22).
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3143
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La Watch Tower est une secte Adventiste Empty Re: La Watch Tower est une secte Adventiste

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 14:08

    Herald of the Morning (Messager du matin) 
    "Dorénavant je vous laisse le ‘Herald’. Je m’en retire entièrement, ne demandant rien de vous (...). Veuillez annoncer dans le prochain numéro du ‘Herald’ notre rupture et retirer mon nom." 
    Ce courrier de Charles Russell daté du 22 mai 1879 adressé à Nelson Barbour notifiait la rupture définitive entre les deux hommes. 


    Mais que représentait le "Hérald", comment en étions nous arrivés à cette scission, et quel rapport avec les TJ actuels? Cet article sans prétention se propose de faire un point sur la partie historique de ce sujet.


    Qui était Nelson H. BARBOUR ?
    La Watch Tower est une secte Adventiste Barbour_NelsonNelson Barbour (1824-1906 ou 1908)
    Né à Toupsville (New York USA) en 1824, Nelson Homer Barbour s'intéressait à l'enseignement religieux,  passant par des mouvances différentes. A l'age de 19 ans il se mit à travailler en tant que prédicateur indépendant.  

    Il fait paraître en 1869 une première édition (seconde en 1871) de ses réflexions:  Evidences for the Coming of the Lord in 1873, or The Midnight Cry.
    En fin 1873 ou début 1874 Nelson Barbour se mit à publier une revue de tendance adventiste sous le nom de "the Midnight Cry" (le cri de minuit). Pour des raisons sérieuses le lectorat du périodique dégringolât passant de 15000 (voir le numéro 4 de mars 1874) à environ 300 exemplaires. 

    En 1877, Russell se joignit à Nelson H. Barbour pour publier un livre de 196 pages intitulé Three worlds, and the harvest of this world. (Les trois mondes, et la moisson du monde d’à présent.)
    Nelson Barbour continua de publier le "Herald" jusqu’en 1903, date à laquelle, selon les registres de bibliothèque dont on dispose, la parution a cessé. Nelson Barbour est mort quelques années après, en 1906 ou 1908.
    En octobre 1874, The Midnight Cry cessa d'être publié. En 1875 la revue fut relancée sous un nouveau nom : Herald of the Morning  
    Dans les numéros d’août, de septembre et d’octobre 1875 du Herald of the Morning, Nelson Barbour a aidé à harmoniser les détails que d’autres avaient signalés. En utilisant une chronologie compilée par Christopher Bowen, ecclésiastique anglais, et publiée par E. Elliott, Nelson Barbour a fait coïncider le début des temps des Gentils avec le détrônement de Sédécias annoncé en Ézéchiel 21:25, 26, et il a indiqué que 1914 marquerait la fin des temps des Gentils.  
    Un matin de janvier 1876, Charles Russell agé de 23 ans a reçu un exemplaire du périodique religieux adventiste  Herald of the Morning  (Messager du matin) publié par N. H. Barbour, de Rochester, dans l’État de New York. Il s’est empressé d’écrire à Nelson Barbour, puis, pendant l’été, il l’a rencontré à Philadelphie pour discuter, entre autres choses, des périodes de temps prophétiques, à la suite de quoi le groupe d’étude biblique de Pittsburgh, comprenant une trentaine de personnes, s’affilia à celui de Barbour, légèrement plus important, qui se réunissait à Rochester. En cette année 1876, Charles Russell noua des relations de travail avec Nelson Barbour. Charles Russell avait fourni des fonds pour relancer l’édition du périodique, Herald of the Morning . Nelson Barbour en était le rédacteur en chef et Charles Russell un rédacteur adjoint. 
    Tout en voyageant et en prêchant, Charles Russell a acquis la conviction qu’il fallait quelque chose de plus pour garder en vie et arroser les graines de vérité qu’il semait. La solution? "Un journal mensuel", a-t-il dit. Aussi a-t-il décidé avec Nelson Barbour de relancer la publication du Herald, qui avait été suspendue à cause de résiliations d’abonnements et faute d’argent.   
    En 1877, Russell se joignit à Nelson H. Barbour pour publier un livre intitulé Les trois mondes, et la moisson du monde d’à présent (angl.). On y expliquait que la fin des temps des Gentils en 1914 serait précédée d’une période de quarante ans qui commencerait en 1874 par une moisson de trois ans et demi. Selon la chronologie qu’on adopta après cela, on comprenait que 6 000 ans de l’existence de l’homme sur la terre avaient pris fin en 1872, tandis que six millénaires de péchés commis par les hommes s’achevaient en 1874, date à laquelle commençait le septième millénaire. On pensait que la présence du Christ avait commencé en octobre 1874 (...) .
    Tout alla bien pendant un temps, c’est-à-dire jusqu’en 1878.
    La Watch Tower est une secte Adventiste Herald1878
    Herald of the Morning
    , Juillet, 1878.
    NH Barbour rédacteur en chef; C.T. Russell  et J.H. Paton  rédacteurs adjoints en haut. 
    "Fin des temps des gentils en 1914" en bas à droite.
    La rupture entre Charles Russell et Nelson Barbour
    Dans le numéro suivant d’août 1878 du Herald of the Morning, Nelson Barbour écrivit un article niant que la mort du Christ ait une quelconque valeur substitutive. Charles Russell, qui avait presque 30 ans de moins que Nelson Barbour,  compris que cela revenait en fait à renier la partie essentielle de la doctrine de la rançon. Aussitôt, dans le numéro suivant (septembre 1878), il  écrit un article intitulé "La Rédemption", dans lequel il défendait la rançon et réfutait les affirmations de Nelson Barbour. La polémique a continué dans les pages du journal pendant les quelques mois qui ont suivi. 
    13 mars 1879 à Allegheny, Pennsylvanie mariage de  Charles Taze Russell avec Maria Frances Ackley.
    Au printemps de 1879, Charles Russell a retiré tout soutien à la revue "Herald of the Morning", de laquelle il était coéditeur avec Nelson Barbour. Dans une lettre à Nelson Barbour datée du 3 mai 1879, Charles Russell donnait ses raisons: "Il a surgi entre nous une divergence d’idées concernant l’enseignement de la parole de notre Père [au sujet de la valeur substitutive de la rançon]. Certes, je vous reconnais le mérite d’être tout à fait sincère et honnête dans votre point de vue, ce que je revendique pour moi dans mon point de vue contraire, mais je dois me laisser guider par la compréhension que j’ai de la parole de notre Père, et par conséquent penser que vous êtes dans l’erreur. (...) Les points de divergence me semblent si fondamentaux et importants que l’amitié et la sympathie entières qui devraient lier les rédacteurs et éditeurs d’un journal ou d’une revue ne peuvent plus exister entre vous et moi, et, dans ces conditions, je suis d’avis que nous devons mettre un terme à nos relations."
    après maints efforts pour aider Nelson Barbour à voir les choses comme la Bible les voit, Charles Russell a retiré tout soutien au Herald; dès le numéro de juin 1879, son nom n’a plus figuré comme rédacteur adjoint de la revue. Sa prise de position courageuse et intransigeante en rapport avec cet enseignement biblique essentiel a eu des conséquences d’une grande portée.


    Voici le texte du courrier du 22/05/1879 de C. Russell envoyé à N. Barbour tel qu'il fut publié dans le premier numéro de Zion’s Watch Tower and Herald of Christ’s Presence. 
    I wrote brother B. as follows:

    101 Fifth Avenue, Pittsburgh, May 22nd, 1879 Brother N. H. Barbour:--I was much disappointed at your reply in last Herald (May No.) to my letter of the 3d. inst. I did not expect that its proposition would be made public--as intimated in the last clause--and I certainly did not expect that it would be stated in so partial and one sided a manner. To my mind it was unjust. And now I leave the Herald with you. I withdraw entirely from it, taking nothing from you; or it, or anyone, save christian charity, which we owe one another. This is exactly the amount expected when I wrote to you the former letter. Please announce in next No. of the Herald the dissolution and withdraw my name. Yet still believe me, the Herald's friend, and yours. Respectfully, CHARLES T. RUSSELL.
    Les conséquences de cette ruptures furent particulièrement importantes pour les Témoins de Jéhovah que nous sommes. Laissons parler le frère Russell:  "Il devint maintenant clair pour moi que le Seigneur ne me demandait plus désormais de donner mon appui financier à une chose qui exercerait une influence contraire au principe fondamental de notre sainte religion, ni de m’associer à une telle cause. C’est pourquoi, après un effort prudent mais infructueux en vue de ramener l’égaré, je me retirai entièrement du Messager du matin et de toute association future avec M. Barbour. Mais il ne me semblait pas suffisant de m’être retiré pour démontrer ma loyauté ininterrompue envers notre Seigneur et Rédempteur. (...) Je compris donc que selon la volonté du Seigneur il m’incombait de lancer un nouveau périodique dans lequel la bannière de la Croix serait tenue bien haut, la doctrine de la Rançon défendue et la bonne nouvelle de grandes joies proclamée aussi largement que possible."  
    Le frère Russell avait le sentiment qu’il n’était pas suffisant de se retirer du Herald; la doctrine de la rançon devait être défendue, et la présence du Christ proclamée. C’est pourquoi, en juillet 1879, il lança la publication du  premier numéro de Zion’s Watch Tower and Herald of Christ’s Presence (Le Phare de la Tour de Sion et Messager de la Présence de Christ), aujourd’hui La Tour de Garde annonce le Royaume de Jéhovah." 
    Note: celle ci contenait un supplément adressé directement aux lecteurs du"Herald".



    Une narration de ces évènements fut publiée plusieurs fois dans la Tour de Garde. Voici un extrait de la ZWT du 15 juillet 1906.
    Sans cette rupture dont la raison était avant tout doctrinale, nous serions peut être en train de lire le ... Hérald au lieu de la Tour de Garde ...
    Votre frère Aquila le 22 octobre 2005.

    Source: jv p. 46-48 et p. 134-135; yb75 p. 36-38;  w74 1/12 p. 730-731;w73 1/10 p. 587; w94 1/1 p. 20-21; w55 p.157-158; qm314-316; zwt 1906 15/07; zwt 1916 01/06.

      La date/heure actuelle est Ven 19 Avr 2024 - 16:36