Forum des Religions - Les Origines

La Tour de Babel :: l'origine de l'empire mondial des religions

    Le symbole de la société INC watch tower

    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Le symbole de la société INC watch tower Empty Le symbole de la société INC watch tower

    Message  Mikaël Malik Mar 4 Mai 2021 - 8:27

    Le symbole de la société watch tower

     (http://jwsurvey.org/wp-content/uploads/2016/11/Screen-Shot-2016-11-21-at-10.10.02.png

    Le symbole de la société INC watch tower C6k0

    Babylone - Porte d'Ishtar

    Le symbole de la société INC watch tower Ukxk
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Le symbole de la société INC watch tower Empty Re: Le symbole de la société INC watch tower

    Message  Mikaël Malik Mar 4 Mai 2021 - 8:27

    Le symbole de la société INC watch tower 5r11

    1 plaque d'égout, 4 tours au 4 coins pour 4 éléments magiques ...

    Nombreux rituels de base en magie bénéfique font appel à l'invocation des quatre Eléments (et, indirectement, du cinquième Elément, l'Ether ou Akasha) lors de la formation du cercle magique. Ceux-ci sont parfois simplement représentés de manière symbolique sur le sol ou sur l'autel (sel, encens, eau et bougie) mais il peut également être fait mention des "Gardiens des Tours" dans certains rituels, chaque tour correspondant à un Elément distinct. Le fait est que les Eléments peuvent être représentés de très nombreuses manières suivant les traditions mais les Eléments (eau, terre, air, feu), les Elémentaux (salamandres, gnomes, ondines, sylphes) ou les Gardiens des Tours (du nord, du sud, de l'est et de l'ouest) représentent finalement toujours un concept unique.



    Un élément de la magie enochienne :

    https://cutt.ly/3hlvDHJ
    https://cutt.ly/qhlvKuU



    Cette table nous vient de la magie énochienne, et est appelée la Table de l'Air. Pour la culture, cette table associée correctement avec trois autres tables (Terre, Feu et Eau) forme 'The Great Table'. A leur jointure apparaît le nom des Anges de la table de l'Union... Ces quatre Tables (appelées Tours de Garde) représentent toutes les manifestations visibles et surtout invisibles de l'Univers...

    http://www.tentacules.net/index.php?id=254


    Les Gardiens des Tours
    Nombreux rituels de base en magie bénéfique font appel à l'invocation des quatre Eléments (et, indirectement, du cinquième Elément, l'Ether ou Akasha) lors de la formation du cercle magique. Ceux-ci sont parfois simplement représentés de manière symbolique sur le sol ou sur l'autel (sel, encens, eau et bougie) mais il peut également être fait mention des "Gardiens des Tours" dans certains rituels, chaque tour correspondant à un Elément distinct. Le fait est que les Eléments peuvent être représentés de très nombreuses manières suivant les traditions mais les Eléments (eau, terre, air, feu), les Elémentaux (salamandres, gnomes, ondines, sylphes) ou les Gardiens des Tours (du nord, du sud, de l'est et de l'ouest) représentent finalement toujours un concept unique.


    http://wildwhispers.weebly.com/les-gardiens-des-tours.html


    Le terme de Gardiens des Tours (plus précisément Gardiens des Tours de Garde) tire son origine dans les traditions wiccanes gardneriennes et alexandriennes mais ont rapidement été élargi à de nombreuses autres traditions magiques. Il semblerait également que Gardner ait emprunté cette notion à la Haute Magie Cérémonielle. Ils sont parfois appelés également les Seigneurs et Dames des Tours de Garde (deux Dames et deux Seigneurs). Symboliquement, les Tours pourraient représenter des "remparts" de protection, surtout si l'on conçoit le nom complet "tour de garde", image qui conviendrait d'ailleurs parfaitement au cercle magique mais il s'agit surtout d'une personnification des quatre Eléments. Dans la tradition Wiccane, on retrouve une représentation de chaque Elément par la Créature qui lui est associé. Cette tradition s'est un peu perdue lors de l'élargissement de la croyance à d'autres pratiques magiques. Dans ce cas, la création du cercle signifierait qu'il faut invoquer ces esprits pour leur demander leur aide et surtout leur protection et leur soutien tout au long des travaux magiques à effectuer à l'intérieur de l'espace sacré.

    http://www.hiramash.net/article_enochien_a_conserver.htm#Les_tours_de_guet_et_les_couleurs_en_.C3.A9nochien
    http://www.hiramash.net/article_enochie ...
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Le symbole de la société INC watch tower Empty Re: Le symbole de la société INC watch tower

    Message  Mikaël Malik Mar 4 Mai 2021 - 8:28

    Le symbole de la société INC watch tower K2ekLe symbole de la société INC watch tower SqlpLe symbole de la société INC watch tower Pkwv

    Ce symbole de "la Tour" en faisant un rapprochement avec la Tour de Babel qui symbolise le premier empire païen contre Dieu ! Ce symbole est associé à la déesse grecque de la chasse, Artémis d'Éphèse par exemple. Ou encore à Rhéa (ou Rhée ou Cybèle) qui est une déesse grecque qui a été identifiée en Asie mineure; elle est l'épouse de Cronos.

    Le symbole de la société INC watch tower 9bkbLe symbole de la société INC watch tower Jc60
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Le symbole de la société INC watch tower Empty Re: Le symbole de la société INC watch tower

    Message  Mikaël Malik Mar 4 Mai 2021 - 8:29

    Le poteau, un symbole païen !

    L'un des arguments les plus dissuasifs avancé par les Témoins de Jéhovah lorsqu'ils expliquent à leur interlocuteur que Jésus n'est pas mort sur une croix comme le veut la tradition, c'est ce que celle-ci est un symbole utilisé par les religions païennes. Ce qui n'est pas faux.
    “L’utilisation de la croix en tant que symbole religieux, dans les temps antérieurs au christianisme et parmi les peuples non chrétiens, peut probablement être considérée comme presque universelle; et, dans de très nombreux cas, elle était rattachée à une certaine forme de culte de la nature.” — Encyclopædia Britannica (1946), tome VI, p. 753.
    Comme l’explique l’Annuaire des Témoins de Jéhovah de 1975, p. 148-149, le rejet de la croix n’a pas son origine dans une analyse des mots bibliques, mais dans le point de vue du Président Rutherford qui considérait que « tout cela était babylonien » et qu’il « fallait s’en défaire ». 
    Et qu'en est-il du poteau qui aurait servi à l'exécution de Jésus ?
    Laissons répondre la littérature même de la Watchtower.
    « Le culte de Baal était ponctué de rites sexuels. Même les objets religieux liés à Baal, les colonnes sacrées et les poteaux sacrés par exemple, évoquaient la sexualité. Les colonnes sacrées, rochers ou pierres taillées en forme de symbole phallique, représentaient Baal, la partie masculine de l’union sexuelle. Quant aux poteaux sacrés, c’étaient des objets de bois ou des arbres qui représentaient Ashéra, la parèdre de Baal et l’élément féminin. » — 1 Rois 18:19. – Tour de Garde 01/04/1999 p. 29 
    « Tu ne dresseras pas non plus pour toi de colonne sacrée, chose que Jéhovah ton Dieu hait vraiment. » Deutéronome 16:22
    Idoles : Baal et Ashéra (poteau sacré)

    Le symbole de la société INC watch tower 259x

    Très clairement, le poteau sur lequel Jésus est censé être mort a donc des antécédents païens, qui plus est spécifiquement condamnés par Dieu !
    Par ailleurs, Jésus n’a-t-il pas été exécuté par des païens, les Romains ? Pour autant, quand les Romains procédaient à des crucifixions, il ne s’agissait pas pour eux de se livrer à un rituel religieux, ni d’une adoration de la croix, mais simplement de procéder à une mise à mort infâmante.
    En tous les cas, quelle incidence les origines païennes de la croix et du poteau auraient-elles pu avoir sur le choix de l’un ou l’autre ? Aucune, d’autant que ce choix ne dépendait pas de la volonté de Jésus ! 
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Le symbole de la société INC watch tower Empty Re: Le symbole de la société INC watch tower

    Message  Mikaël Malik Mar 4 Mai 2021 - 8:34

    Le symbole de la société INC watch tower 5r11
    1 plaque d'égout, 4 tours au 4 coins pour 4 éléments magiques ...




    • La magie énochienne
    • Le symbole de la société INC watch tower Dzfv  

      Éléments

      La Magie énochienne est difficilement comparable aux divers courants magiques existants à l’époque de Dee ou actuels. Elle se base sur des Talismans complexes et des Tables de caractères d’où sont tirés une multitude de noms d’esprits.

      Les premiers manuscrits de Dee décrivent le matériel necessaire à la pratique : une table de pratique sur laquelle est posé un pantacle en cire (le sigillum Dei Aemeth) ainsi que des répliques miniatures de ce pantacle sous les pieds de la table; le Sigillum Dei Aemeth supporte la pierre de voyance ; viennent ensuite un jeu de draperies en tissus nobles recouvrant ces artefacts, destinées à canaliser la force émanée du Sigillum. les diverses figures ornant cette table, ainsi qu'un anneau en or, réputé être l'Anneau de Salomon, devaient être portés lors de toutes les invocations. A noter que l'Anneau est fort différent de celui décrit par la tradition hébraïque : le "nom secret de Dieu" en hébreu est "HUHI", tandis qu'en énochien c'est "PELE", dont les lettres sont entrelacées avec un motif grossièrement cruciforme.

      Les manuscrits de Dee comportent également plusieurs tables de caractères, on peut citer :

          * la Table de Nalvage (nommée d’après le nom de l’Ange qui a révélé cette Table)
          * la Sainte Table (sorte de super-plan de travail placée sur l'autel, sous le Sigillum Dei Aemeth)
          * le Médaillon Saint dont la révélation a failli tourner à la magie noire si l'un des Anges n'était pas intervenu
          * la Grande Table de la Terre avec ses 4 Sceaux et ses innombrables hiérarchies
          * les 7 « insignes de la création » (leur symbolisme rappelant la création du monde telle que décrite dans la Génèse)
          * 7 Tables de 42 Ministres aux ordres de 7 Princes, eux-même gouvernant sous l’autorité de 7 Rois (cette hiérarchie étant appelée Heptarchia Mystica),
          * ainsi que les Sceaux magiques de ces 7 Rois et 7 Princes.

      Il existe également tout un manuscrit, intitulé Liber Sextus et Sanctus ou Liber Loagaeth, constitué de 49 Tables de caractères, dont le sens est jusqu’à présent inconnu. Le détail de cette révélation particulière se trouve dans les Liber Mysteriorum, en particulier les Quintus et Sextus.
      Il semble que ce manuscrit, peu exploité en pratique magique, recèle des informations linguistiques intéressantes traitées dans l'article énochien.

      Le plus connu des éléments de l’énochien, le plus original aussi, concerne 48 « Appels » ou « Clés Angéliques », qui sont 48 invocations écrites dans une langue inconnue, qu’on nommera plus tard la langue énochienne. Ceux-ci ont été dictés lettre par lettre, à l’envers (c’est-à-dire en commençant par la dernière lettre du dernier mot), tout d’abord dans leur langue originelle, puis plus tard en anglais. L’utilisation de ces Appels demeure toutefois un mystère. Déterminer si ce langage en est véritablement un, ou s’il s’agit d’une invention humaine (comme dans le cas de la Lingua Ignota de Sainte Hildegarde de Bingen) n’est pas évident, et il existe trop peu d’éléments pour mener une étude linguistique sérieuse.
      Toutefois, ce sont ces clés, exprimées en vieil anglais et en énochien, qui ont servi de base à la création d'un dictionnaire d'énochien.

      La magie énochienne dans l’histoire

      Bien qu’ayant passé les 20 dernières années de sa vie à consigner scrupuleusement ses communications avec les Anges, il semble que Dee n’ait par la suite fait aucune utilisation du matériel révélé pendant tout ce temps. Il existe des évidences qu’il avait probablement l’intention d’en faire usage : le Sigilum Dei Aemeth en cire, la pierre de voyance sont encore visibles au British Museum, et Dee a consigné dans un manuscrit spécial les Appels en langue Enochienne ainsi que les invocations aux diverses entités énochiennes. Cependant, il n’y a nulle part mention de leur utilisation. Si Dee en a fait usage, soit il n’a rien consigné par écrit, soit ces journaux ont disparu.

      En 1662, Elias Ashmole (le Père de la Maçonnerie anglaise) entre en possession d’une partie des journaux de Dee, cachés pendant plusieurs années dans un coffre en bois, par l’intermédiaire. Il fera des copies de certains des manuscrits, mais il existe peu d’éléments attestant qu’il en ait fait usage, et il ne semble pas en avoir fait cas dans la création des rites maçonniques. Toutefois, à partir de 1670 apparaissent des manuscrits attestant la pratique de la magie énochienne par trois magiciens et un voyant, et certains ont cru reconnaître Ashmole derrière l’un de ces personnages.

      Ce n’est qu’en 1888 que la magie énochienne réapparaîtra, à travers l’œuvre colossale de trois membres de la Societas Rosicruciana in Anglia (SRIA) : Woodman, Westcott et Mathers, fondateurs d’une des fraternités les plus importantes de l’époque et dont l’influence se fait encore sentir aujourd’hui : l’Ordre Hermétique de l’Aube Dorée (the hermetic Order of the Golden Dawn). En s’intégrant au système magique propre à cet Ordre, l’énochien s’est à la fois systématisé en une forme cohérente et « dénaturée » en se mêlant à des courants ésotériques divers (notamment la kabbale). C’est toutefois le plus souvent sous la forme recréée par la Golden Dawn que l’Enochien est aujourd’hui répandu. Une partie seulement des éléments originaux de l’Enochien ont été retenu par la Golden Dawn, en particulier la grande Table de la Terre (que la Golden Dawn divise en 4 Tablettes Elémentaire et une Tablette « d’union ») et les Appels énochiens. L’originalité de la Golden Dawn a été de mettre en relation les différentes parties de la Table de la Terre avec les 4 Eléments (feu, air, eau, terre), les signes du zodiaque ou encore les Sephiroth de l’Arbre de Vie cabalistique, de proposer un système de prononciation (discutable) du langage énochien, et de mettre en relation les Appels Enochiens avec les hiérarchies de la Grande Table (relation totalement absente dans le système originel transmis par Dee). La Golden Dawn a vécu jusque dans les années 1900, avant d’éclater en de multiples groupes fondés par d’anciens membres de la GD.

      Aleister Crowley, fondateur de l’Astrum Argentum, pratique la Magie Enochienne selon le système de la Golden Dawn. Sa contribution particulière a été l’exploration des 30 « Aethyrs », c’est-à-dire les subdivisions du monde physique et invisible selon l’Enochien. Le récit de cette exploration est consignée dans « La Vision et la Voix ».
      L’Aurum Solis, un Ordre contemporain de la Golden Dawn a également intégré l’énochien dans son cursus, selon une pratique similaire bien que moins complexe, de même que l’Ordre de la Pierre Cubique (1965-1991) qui enseignait un système se voulant strictement dans la lignée de John Dee, et considérant la méthode de la Golden Dawn erronée.

      On ne peut oublier de citer l’œuvre de l’Église de Satan et du Temple de Set (organisation dissidente de la précédente Église), dans laquelle les traductions des Appels Enochiens sont « adaptées », notamment en remplaçant le mot « Dieu » par « Satan », pour les rendre conformes à leur philosophie. En d’autres termes, et pour citer Aquino (fondateur du Temple de Set) : « Un puriste énochien pourrait remettre en cause la traduction fournie par le mot de Set parce que ce n'est pas la version anglaise enregistrée par John Dee en ses journaux intimes. Ma réponse est simplement que j'ai approché les clefs, pas en tant qu'historien cherchant à réimprimer ce que Dee a fait, mais en tant que magicien cherchant à actionner les mêmes « machines magiques » que Dee a fait, et à les actionner avec un plus grand soin et précision que lui. Par conséquent ce n'est pas un cas de ma « corruption de Dee », mais plutôt de mon « incorruption » de quelque chose qui a précédé la propre existence de Dee, et qui n’était, après tout, pas de sa compétence (ou celle de Kelly) ». Sans commentaire.

      Enfin, l’énochien a également ressurgi sous une forme inattendue, à savoir à travers la plume de l’auteur de fiction américain H. P. Lovecraft. Celui-ci, inventeur du Necronomicon, livre célèbre pour tous les lecteurs de cet auteurs, a eu le malheur de mentionner, dans ces histoires, John Dee comme le traducteur de ce « Livre maudit » du latin en anglais. Et certains, crédules ou dénués de sens de l’humour, ayant pris Lovecraft au pied de la lettre, ont cru voir dans les manuscrits cryptés de Dee (notamment le Liber Loagaeth) une version codée du Necronomicon ! Allégation renforcée entre autre par Langford, Turner et Wilson qui ont prétendu avoir décodé le Liber Loagaeth et trouvé ledit Necronomicon. Qu’il suffise de renvoyer aux propres mots de Lovecraft, répondant à Robert Bloch au sujet de la prétendue existence de ce livre (Lovecraft avouant que tout ceci n’est que supercherie dont les proportions le surprennent lui-même), pour mettre un terme à cette plaisanterie.

      Actuellement, de nombreuses personnes continuent d’explorer l’Enochien à travers le monde. Des versions imprimés ou électroniques des manuscrits de Dee sont désormais disponibles, et la fascination exercée par ce système n’est certainement pas prête de faiblir, sans qu’il soit jamais possible de déterminer si oui ou non, John Dee a réellement vécu ce qu’il relate, et s’il n’a pas été dupé par un Edward Kelley à la réputation sulfureuse.

      https://www.dailymotion.com/zindabad7
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Le symbole de la société INC watch tower Empty Re: Le symbole de la société INC watch tower

    Message  Mikaël Malik Mar 4 Mai 2021 - 8:35

    Choquant: Pourquoi ce Symbole de Spiritisme sur JW.ORG? 



    Pourquoi y a-t-il ce symbole de spiritisme en plein milieu de la page d’accueil de JW.org ? Les témoins de Jéhovah ne savent même pas que leur religion baigne dans le spiritisme jusqu’au coup car cette religion a deux visages. 1) Celui qui dit que tous ca est mal et dégoutant et 2) Celui qui le pratique. Cette religion est une des plus hypocrites qui soit.
    Voici les sites dont je me réfère dans cette vidéo : 
    Définition de l’alchimie : https://www.gotquestions.org/Bible-al...
    Symboles de l’alchimie : https://www.ancient-symbols.com/alche...

    Le symbole de la société INC watch tower V266

    Diamond




    Le symbole de la société INC watch tower ZlgeLe diamant est un symbole puissant que les alchimistes ont associé à la réfraction de la lumière. L'éclat et l'éclat du diamant sont représentatifs de la vision, de la clarté, de la sensibilisation, de la compréhension et de la perception. En tant que tel, il désigne le voyage que l'âme humaine entreprend dans la recherche de la vérité divine et l'atteinte de l'illumination supérieure. Les facettes et les angles du losange symbolisent le fait que ce voyage impliquera de marcher sur un sentier en labyrinthe comportant de nombreux rebondissements. Toute personne vivant avec des intentions honorables réussira à atteindre la lumière ou les connaissances qu’elle recherche.
    Le symbole de la société INC watch tower 0bwc

      La date/heure actuelle est Sam 13 Avr 2024 - 9:08