Forum des Religions - Les Origines

La Tour de Babel :: l'origine de l'empire mondial des religions

    Les lettres de Paul - (Critique)

    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les lettres de Paul - (Critique) Empty Les lettres de Paul - (Critique)

    Message  Arlitto Lun 26 Oct 2020 - 13:54

    .

    Les lettres de Paul - (Critique)

    Les lettres de Paul - (Critique) Vupr


    Les lettres de Paul

    Les lettres de Paul ont été écrites pour qu’il puisse rester en contact avec les communautés qu’il a fondées et qu’il voulait visiter (Rome). Elles ont été lues par ces communautés qui les ont gardés et copiés pour que d’autres puissent les lire. On les a rassemblés et elles font presque que la moitié du contenu du Nouveau Testament. Ces lettres sont assemblées de la plus longue (Romains) à la plus courte (Philémon). Les écrits les plus anciens du Nouveau Testament sont les lettres de Paul. La première serait la lettre aux Thessaloniciens écrite autour de 51 apr. J.-C.

    L’authenticité des lettres attribuées à Paul pose question. Voici les lettres généralement considérées comme étant de Paul en ordre chronologique:


    • La première lettre aux Thessaloniciens,

    • La lettre aux Galates,

    • La lettre à Philémon,

    • La lettre aux Philippiens,

    • La lettre aux Romains,

    • La première lettre aux Corinthiens,

    • La seconde lettre aux Corinthiens

    Les avis des exégètes sont encore partagés, mais la majorité d’entre eux croient que les lettres aux Colossiens, Éphésiens ainsi que la deuxième lettre aux Tessaloniciens auraient été écrite par un disciple de Paul après la mort de ce dernier. Enfin, il est généralement admis que les lettres à Timothée et la lettre à Tite ne sont pas authentiques.
    Pour aller plus loin


    http://www.interbible.org/quiz/quiz20rom16.html
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les lettres de Paul - (Critique) Empty Re: Les lettres de Paul - (Critique)

    Message  Arlitto Lun 26 Oct 2020 - 13:54

    Paul n’écrivait pas ses épîtres lui-même

    À la toute fin de la lettre aux Romains, au milieu des dernières salutations que Paul offre à différents membres de la communauté chrétienne de Rome, surgit une phrase plutôt curieuse : « Moi aussi, Tertius, qui ai écrit cette lettre, je vous salue. » (16,22)

    Les lettres de Paul - (Critique) G80t
    Saint Paul dans la synagogue de Thessalonique
     (gravure : Gustave Doré)

         Qui est ce Tertius, et que vient-il faire ici? N’est-ce pas Paul qui a écrit cette lettre? Eh bien non : Paul, de qui on a conservé plusieurs épîtres écrites à différentes communautés chrétiennes, n’écrivait pas ses lettres lui-même.

         Pourquoi? On a la réponse à la fin de la lettre aux Galates où on peut lire une autre notice insolite, cette fois rédigée de la propre main de Paul : « Voyez quels gros caractères ma main trace à votre intention » (Ga 6,11). En d’autres mots : Paul écrivait mal. Lui-même estimait grossière sa calligraphie. Tellement, qu’il préférait faire écrire ses épîtres par quelqu’un d’autre.

         Il faut se rappeler que dans l’Antiquité, seule une minorité de la population savait écrire. Dans le monde juif, on valorisait la lecture des Écritures saintes, alors l’apprentissage de la lecture était sans doute assez répandu. Mais savoir écrire, c’était réservé à une classe d’érudits qu’on appelle les scribes, ou secrétaires. Ils étaient les spécialistes de l’écriture.

    Les lettres de Paul - (Critique) H59t
    Scribe romain avec son stylet et sa tablette.
     (Wikimedia Commons)

         Pour écrire ses lettres, Paul faisait donc appel à des scribes. On connaît le nom d’au moins deux des scribes de Paul. Tertius, pour la lettre aux Romains, et Sosthène, mentionné au tout début de la première lettre aux Corinthiens (1 Co 1,1).

         Comment procédait-on? Paul dictait le contenu de la lettre qu’il voulait faire rédiger, pendant que le scribe prenait des notes, sur une tablette de cire par exemple. Ensuite le scribe s’installait avec tout son matériel d’écriture, et écrivait la lettre de Paul. À la fin de la lettre, Paul pouvait ajouter de sa propre main un petit mot qui avait la valeur d’une signature, une façon de dire : ce n’est pas moi qui ai écrit la lettre, mais j’en approuve le contenu.

         On peut lire une notice de la sorte à la fin de la deuxième lettre aux Thessaloniciens : « Ce salut est de ma main, à moi Paul. C’est le signe qui distingue toutes mes lettres. Voici mon écriture. » (2 Th 3,17) Dans ce cas-ci, par contre, ce n’est probablement pas Paul qui a rédigé cette notice. La deuxième épître aux Thessaloniciens est deutéro-paulinienne, elle a été rédigée après la mort de Paul vraisemblablement par un de ses disciples. Cette notice a été ajoutée à la lettre afin de lui donner de la crédibilité.

    .
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les lettres de Paul - (Critique) Empty Re: Les lettres de Paul - (Critique)

    Message  Arlitto Lun 26 Oct 2020 - 13:55

    .

    «À propos de la Venue de notre Seigneur Jésus Christ et de notre rassemblement auprès de lui, ne vous laissez pas trop vite mettre hors de sens ni alarmer des manifestations de l’Esprit, des paroles ou des lettres données comme venant de nous, et qui vous feraient penser que le Jour du Seigneur est déjà là.» (2 Th 2, 1-2)

    2 Thessaloniciens 2 (Annotée Neuchâtel)

      1 Mais nous vous prions, frères, en ce qui regarde l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ, et notre réunion avec lui, 2 de ne vous pas laisser aussitôt ébranler dans votre entendement, ni troubler, soit par une inspiration, soit par une parole, soit par une lettre qu'on dirait venir de notre part, comme si le jour du Seigneur était là.
    https://www.lueur.org/bible/2thessaloniciens2/annotee-neuchatel

    .
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les lettres de Paul - (Critique) Empty Re: Les lettres de Paul - (Critique)

    Message  Arlitto Lun 26 Oct 2020 - 13:56

    .

    Les Épîtres de Paul



    1e lettre aux Thessaloniciens, Corinthe 50/51 = ok ?

    Lettre aux Philippiens, Ephèse 55/57 = ok ?

    Lettre aux Galates, Ephèse 55/57 = ok !

    1er lettre aux Corinthiens, Ephèse (?), 55/57 = ok !

    2er lettre aux Corinthiens, Macédoine 55/57 = ok !

    Lettre aux Romains, Corinthe 57/58,l Lettre à Philémon, Rome 61/63 = ok !



    2ème lettre aux Thessaloniciens (authenticité contestée)

    Lettre aux Colossiens (très contestée), Rome (?)

    Lettre aux Ephésiens (contestée), Rome (?)

    Lettres pastorales contestées: les deux lettres à Timothée et la lettre à Tite.

    Un livre inauthentique, mais digne de Paul: - l'Épître aux Hébreux.

    Lien : 
    Paul (Saül )

    .
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les lettres de Paul - (Critique) Empty Re: Les lettres de Paul - (Critique)

    Message  Arlitto Lun 26 Oct 2020 - 13:56

    .

    Épître aux Hébreux


    Auteur : Bien que certains fassent figurer l’Épître aux Hébreux parmi les écrits de l’apôtre Paul, la véritable identité de son auteur reste une énigme.

    Il y manque la salutation habituelle de l’apôtre Paul, commune à ses autres lettres.

    De plus, la suggestion que l’auteur de cette Épître se soit basé sur les connaissances et les informations fournies par ceux qui avaient été les témoins oculaires de Jésus-Christ (Heb.2 :3) rend l’option que Paul en soit l’auteur encore plus improbable.

    Certains attribuent cette Épître à Luc ; d’autres suggèrent que l’Épître aux Hébreux a été écrite par Apollos, Barnabas, Silas, Philippe ou Priscille et Aquilas.


    Qui a écrit la lettre aux Hébreux ?

    Plus des deux-tiers du Nouveau Testament a été écrit par l’apôtre Paul (13 épîtres).

    Parmi ces épitres notons toutefois que, depuis 1840, suite aux travaux de l'allemand Ferdinand Christian Baur, quatre épîtres seulement ont été considérées comme authentiques : Romains, 1 et 2 Corinthiens, et Galates. Puis les théologiens s’entendirent pour ajouter à cette liste les épîtres à Philémon, aux Philippiens et 1 Thessaloniciens.

    Nous avons donc aujourd’hui sept épîtres dites authentiques ou également appelées épîtres « proto-pauliniennes ».

        Il reste donc six lettres pour lesquelles il est incertain que l’apôtre Paul en soit l’auteur. Les théologiens argumentent encore aujourd’hui pour leur reconnaître ou non la paternité paulinienne.

    Notons parmi ces écrits deux catégories de textes : les trois Épîtres « deutéro-pauliniennes » (l'Épître aux Colossiens, l'épître aux Éphésiens et la deuxième aux Thessaloniciens) avec une paternité incertaine et trois épîtres dites « trito-pauliniennes » ou « épîtres pastorales » (première et deuxième épître à Timothée et l’épître à Tite) qui pour plusieurs biblistes auraient été écrites par des successeurs de Paul.


        En ce qui concerne l’épître au Hébreux, si Tertullien l'attribuait à Barnabé (De Pudicitia 20), elle a été longuement considérée comme étant de la plume de l’apôtre Paul. Pourtant Origène disait à son sujet : « Pour moi, si je donnais mon avis, je dirais que les pensées sont de l'apôtre; mais la phrase et la composition sont de quelqu'un qui rapporte les enseignements de l'apôtre. »

    De nos jours, essentiellement depuis les travaux d’Albert Vanhoye, il est unanimement admis que Paul n’en n’est pas l’auteur. Vous avez certainement remarqué que si cette Épître contient une pensée paulinienne, le texte « aux Hébreux », contrairement aux lettres, n’est pas signé.

    Qui a donc écrit le texte « aux Hébreux »? Selon les thèses du père Spicq, l'auteur pourrait être Apollos, alors que d’autres biblistes ont plutôt évoqué Barnabas voire Luc.


    L’auteur de l’épître aux Hébreux nous est inconnu.

    .
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les lettres de Paul - (Critique) Empty Re: Les lettres de Paul - (Critique)

    Message  Arlitto Lun 26 Oct 2020 - 13:57

    .
    1 Timothée 3

    (Lettre paulinienne considérée comme d’authenticité contestée)

    1 On dit : « Celui qui aspire à être un dirigeant dans l'Eglise désire une belle tâche. » Cette parole est certaine.  2 Il faut toutefois que le dirigeant soit un homme irréprochable : mari fidèle à sa femme, maître de lui-même, réfléchi et vivant de façon convenable. Qu'il soit hospitalier et capable d'enseigner.  3 Il ne doit pas être buveur ni querelleur, mais au contraire aimable et pacifique. Que l'amour de l'argent n'ait sur lui aucune prise.  4 Qu'il dirige bien sa famille et maintienne ses enfants dans l'obéissance, en toute dignité.  5 Car, comment un homme qui ne dirige pas bien sa famille, serait-il qualifié pour prendre soin de l'Eglise de Dieu ?  6 Que ce ne soit pas un converti de fraîche date, de peur qu'il ne se laisse aveugler par l'orgueil et ne tombe sous la même condamnation que le diable.  7 Enfin, il doit aussi jouir d'une bonne réputation parmi ceux qui ne font pas partie de la famille de Dieu afin de ne pas s'exposer au mépris public et de ne pas tomber dans les pièges du diable.  

    8 Il en va de même des diacres. Ils doivent inspirer le respect : qu'ils soient des hommes de parole, sans penchant pour la boisson ni pour le gain malhonnête.  9 Ils doivent garder avec une bonne conscience la vérité révélée de la foi.  10 Il faut qu'eux aussi soient d'abord mis à l'épreuve. Ensuite, si on n'a rien à leur reprocher, ils accompliront leur service.  11 Il en va de même pour les femmes diacres : elles doivent inspirer le respect : qu'elles ne soient pas médisantes ; qu'elles soient maîtresses d'elles-mêmes et dignes de confiance dans tous les domaines.  12 Que les diacres soient des maris fidèles ; qu'ils assument bien leurs responsabilités à l'égard de leurs enfants et de leur famille.  13 Car ceux qui remplissent bien leur ministère acquièrent une situation respectée et une grande assurance dans la foi en Jésus-Christ.  

    14 J'ai bon espoir de venir te rejoindre très bientôt ; je t'écris cependant tout cela  15 afin que, si ma venue devait être retardée, tu saches, en attendant, comment on doit se comporter dans la famille de Dieu, c'est-à-dire dans l'Eglise du Dieu vivant. Cette Eglise est une colonne qui proclame la vérité, un lieu où elle est fermement établie.  16 Voici ce que nous reconnaissons ensemble : il est grand le secret du plan de Dieu, le Christ, qui fait l'objet de notre foi. Il s'est révélé comme un être humain, et, déclaré juste par le Saint-Esprit, il a été vu par les anges. Il a été proclamé parmi les non-Juifs. On a cru en lui dans le monde entier. Il a été élevé dans la gloire.

    https://emcitv.com/bible/1-timothee-3-16-semeur.html#16


    1 Timothée 4:10 Nous travaillons, en effet, et nous combattons, parce que nous mettons notre espérance dans le Dieu vivant, qui est le Sauveur de tous les hommes, principalement des croyants. 11 Déclare ces choses, et enseigne-les.

    .
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les lettres de Paul - (Critique) Empty Re: Les lettres de Paul - (Critique)

    Message  Arlitto Lun 26 Oct 2020 - 13:57

    .
    Colossiens 1

    (Lettre paulinienne considérée comme d’authenticité contestée)

    1 Paul, apôtre de Jésus Christ par la volonté de Dieu, et le frère Timothée,

    2 aux saints et fidèles frères en Christ qui sont à Colosses; que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père!

    3 Nous rendons grâces à Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, et nous ne cessons de prier pour vous, 4 ayant été informés de votre foi en Jésus-Christ et de votre charité pour tous les saints, 5 cause de l'espérance qui vous est réservée dans les cieux, et que la parole de la vérité, la parole de l'Evangile vous a précédemment fait connaître. 6 Il est au milieu de vous, et dans le monde entier; il porte des fruits, et il va grandissant, comme c'est aussi le cas parmi vous, depuis le jour où vous avez entendu et connu la grâce de Dieu conformément à la vérité, 7 d'après les instructions que vous avez reçues d'Epaphras, notre bien-aimé compagnon de service, qui est pour vous un fidèle ministre de Christ, 8 et qui nous a appris de quelle charité l'Esprit vous anime.

    9 C'est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous, et de demander que vous soyez remplis de la connaissance de sa volonté, en toute sagesse et intelligence spirituelle, 10 pour marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par la connaissance de Dieu, 11 fortifiés à tous égards par sa puissance glorieuse, en sorte que vous soyez toujours et avec joie persévérants et patients. 12 Rendez grâces au Père, qui vous a rendus capables d'avoir part à l'héritage des saints dans la lumière,

    13 qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour, 14 en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.

    15 Il est l'image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. 16 Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. 17 Il est avant toutes choses, et toutes choses subsistent en lui. 18 Il est la tête du corps de l'Eglise; il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier. 19 Car Dieu a voulu que toute plénitude habitât en lui; 20 il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.

    21 Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises oeuvres, il vous a maintenant réconciliés 22 par sa mort dans le corps de sa chair, pour vous faire paraître devant lui saints, irrépréhensibles et sans reproche, 23 si du moins vous demeurez fondés et inébranlables dans la foi, sans vous détourner de l'espérance de l'Evangile que vous avez entendu, qui a été prêché à toute créature sous le ciel, et dont moi Paul, j'ai été fait ministre.

    24 Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous; et ce qui manque aux souffrances de Christ, je l'achève en ma chair, pour son corps, qui est l'Eglise. 25 C'est d'elle que j'ai été fait ministre, selon la charge que Dieu m'a donnée auprès de vous, afin que j'annonçasse pleinement la parole de Dieu, 26le mystère caché de tout temps et dans tous les âges, mais révélé maintenant à ses saints, 27 qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: Christ en vous, l'espérance de la gloire. 28 C'est lui que nous annonçons, exhortant tout homme, et instruisant tout homme en toute sagesse, afin de présenter à Dieu tout homme, devenu parfait en Christ. 29 C'est à quoi je travaille, en combattant avec sa force, qui agit puissamment en moi.

    Louis Segond Bible
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les lettres de Paul - (Critique) Empty Re: Les lettres de Paul - (Critique)

    Message  Arlitto Lun 26 Oct 2020 - 13:57

    .
    Éphésiens 5

    (Lettre paulinienne considérée comme d’authenticité contestée)

    1 Devenez donc les imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés; 2 et marchez dans la charité, à l'exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s'est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur.

    3 Que l'impudicité, qu'aucune espèce d'impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu'il convient à des saints. 4 Qu'on n'entende ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni plaisanteries, choses qui sont contraires à la bienséance; qu'on entende plutôt des actions de grâces. 5 Car, sachez-le bien, aucun impudique, ou impur, ou cupide, c'est-à-dire, idolâtre, n'a d'héritage dans le royaume de Christ et de Dieu.

    6 Que personne ne vous séduise par de vains discours; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. 7 N'ayez donc aucune part avec eux.

    8 Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière! 9 Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. 10 Examinez ce qui est agréable au Seigneur; 11 et ne prenez point part aux oeuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. 12 Car il est honteux de dire ce qu'ils font en secret; 13 mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui est manifesté est lumière.

    14 C'est pour cela qu'il est dit: Réveille-toi, toi qui dors, Relève-toi d'entre les morts, Et Christ t'éclairera.

    15 Prenez donc garde de vous conduire avec circonspection, non comme des insensés, mais comme des sages; 16 rachetez le temps, car les jours sont mauvais. 17 C'est pourquoi ne soyez pas inconsidérés, mais comprenez quelle est la volonté du Seigneur. 18 Ne vous enivrez pas de vin: c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit; 19 entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur; 20 rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, 21 vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.

    22 Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur; 23 car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Eglise, qui est son corps, et dont il est le Sauveur. 24 Or, de même que l'Eglise est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses.

    25 Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l'Eglise, et s'est livré lui-même pour elle, 26 afin de la sanctifier par la parole, après l'avoir purifiée par le baptême d'eau, 27 afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. 28 C'est ainsi que les maris doivent aimer leurs femmes comme leurs propres corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même. 29 Car jamais personne n'a haï sa propre chair; mais il la nourrit et en prend soin, comme Christ le fait pour l'Eglise, 30 parce que nous sommes membres de son corps. 31 C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair. 32 Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l'Eglise. 33 Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même, et que la femme respecte son mari.



    Louis Segond Bible
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les lettres de Paul - (Critique) Empty Re: Les lettres de Paul - (Critique)

    Message  Arlitto Lun 26 Oct 2020 - 13:58

    .

    Le "Corpus paulinien"

    La tradition a retenu 13 écrits attribués à l’apôtre Paul. Ils sont qualifiés de « canoniques ». Les études critiques ont montré que certaines ne sont pas de Paul lui-même. On les appelle « pseudépigraphes », pseud- = faux ; épigraphes = écrit.

    Assez rapidement, on a rassemblé ces écrits et placés avec les autres écrits canoniques. Elles ont été mises les unes à côté des autres à la manière d’un rangement de bibliothèque : d’abord les lettres adressées à des communautés, de la plus longue à la plus courte ; puis les lettres adressées à des personnes.

    On peut classer les Lettres d’une autre manière : d’un côté les « grandes », c’est-à-dire celles dont le contenu est le plus dogmatique ; d’un autre les « Lettres de captivité », qui, comme le nom l’indique, sont situées durant un séjour de Paul en prison ; enfin, les « pastorales », celles qui sont adressées à des pasteurs pour les encourager et les conseiller dans leur mission « pastorale ».

    Troisième manière de classer les Lettres pauliniennes : en fonction de leur authenticité. On aura donc les Lettres qui ont été dictées directement par Paul, les « proto-pauliniennes » ; celles qui ont été rédigées sous son autorité mais pas directement par lui, les « deutéro-pauliniennes » ; celles qui ne sont pas de lui bien qu’elles soient mises sous son autorité, les « trito-pauliniennes ». Voir en particulier Fr. Vouga, Le corpus paulinien, in : D. Marguerat, Introduction au N.T., p. 164-165. 
     
    Dans le cours, nous nous baserons sur un autre ordre, l’ordre « chronologique », celui qui correspond à la date de rédaction, pour autant que nous puissions en avoir une certitude.

    La chronologie des lettres pauliniennes est un sujet très débattu ; il n’existe pas de liste qui fasse consensus chez les spécialistes. Une liste comme celle que je propose est plus d’ordre pédagogique que scientifique, bien qu’elle se base sur des analyses sérieuses.


    On distingue sept lettres pauliniennes incontestablement écrites par Paul lui-même :
    Romains
    1 et 2 Corinthiens
    Galates
    Philippiens
    1 Thessaloniciens
    Philémon



    Six Lettres pauliniennes sont considérées comme d’authenticité contestée :
    2 Thessaloniciens
    Colossiens
    Éphésiens
    1 & 2 Timothée et Tite (les Lettres "pastorales")




    On parle aussi des "grandes épîtres" :
    Romains
    1 et 2 Corinthiens
    Galates
    Et des "épîtres de captivité" :
    Philippiens (mais proche des grandes ép.)
    Colossiens
    Éphésiens
    Philémon
    (2 Tm)
    Et enfin des "épîtres pastorales" :
    1 et 2 Timothée
    Tite

    Lien : http://biblissimo.com/article-cours-d-introduction-a-saint-paul-ix-81109234.html

    .
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les lettres de Paul - (Critique) Empty Re: Les lettres de Paul - (Critique)

    Message  Arlitto Lun 26 Oct 2020 - 13:58

    .

    Timothée 3 :16


    Timothée 3 :16 «Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand : celui qui a été manifesté en chair, justifié par l'Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire. »

    « …dans un Timothée 3 :16, ou plusieurs manuscrit tardives se réfèrent au Christ comme ‘Dieu qui a été manifesté en chair’[s],[/s] cet ancien manuscrit (Codex Alexandrinus : actuellement dans la bibliothèque britannique) parlait par contre du Christ comme ‘celui qui a été manifesté en chair’.


    En grec ce changement est minime, il s’agit en faite de la différence entre un Zêta et un omicron, deux lettres très ressemblantes.

    Un scribe avait falsifié le texte original pour qu’il dise ‘Dieu’ au lieu de ‘celui’ (qui a été manifesté en chair) » (Misquoting Jesus : The Story Behind Who Changed the Bible and Why par Bart D. Ehrman  Chapitre 6)


    La Bible annotée de Neuchâtel :
    « Avant d'expliquer ce passage important (voir la note suivante), il faut remarquer qu'il présente trois variantes qui ont beaucoup occupé la critique : la première, celle du texte reçu, porte : "Dieu manifesté en chair ;" la seconde s'exprime ainsi : "Celui qui a été manifesté en chair..."…


    … Enfin, la troisième variante donnerait cette construction à la phrase entière : "Grand est le mystère de piété qui a été manifesté en chair." Cette dernière leçon, bien qu'elle soit adoptée par la Vulgate, n'a pas pour elle les témoignages des manuscrits et des Pères. Elle ne facilite pas l'explication du passage ; elle l'obscurcit au contraire.


    Les deux premières variantes, qui seules méritent considération, se partagent les témoignages d'une manière à peu près égale. Les critiques les plus célèbres, Wettstein, Griesbach, Lachmann, Tischendorf se déclarent pour la seconde.

    Après tous les travaux de la critique sur ce passage, la question reste forcément indécise.
    Pour comprendre comment ces deux leçons, Dieu et Celui, ont pu surgir, il suffit de rappeler qu'en grec Dieu (Theos) s'écrit ainsi "0ç" en abrégé et que le pronom Celui s'écrit "Oç," deux signes extrêmement semblables. » (Bible annotée sur 1 Timothée 3 :16)

    1Timothée 3:16 est basée sur le texte dans le Codex A trouvé dans le British Museum. 

    Il a le O oncial modifié par l'ajout d'une barre qui en fait "thêta" et un autre scribe a ajouté : "sigma", rendant les lettres "thêta sigma", ce qui a été interprété comme une abréviation du mot "theos" et donc traduit "Dieu" au lieu de "celui qui". 

    C'était le but évident de la falsification. Les falsifications sont mêmes en deux types différents d'encre.

    1Timothée 3:16 Et, sans contredit, le mystère de piété est grand. Dieu [au lieu de " celui qui "] a été manifesté dans la chair, justifié en l’Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, et reçu en gloire. (KJF)

    Le manuscrit se lit  ΘC "Dieu a été manifesté en chair", en utilisant l'abréviation usuelle ΘC pour  ΘEOC, avec un trait sur les lettres pour indiquer une abréviation. 

    Toutefois, les critiques textuelles croient que l'encre dans le centre du  Θ et le trait dessus ont été ajoutés par un correcteur dans les temps modernes. Les raisons de cette croyance sont la couleur de l'encre, et le fait qu'un "point" a été placé dans le  Θ au lieu d'une ligne.  Tregelles écrit : "L'encre dans laquelle cela a été fait dans le Codex A est suffisamment moderne et noire pour déclarer son application récente" (An Account of the Printed Text of the Greek New Testament, Londres, 1854). 


    Sans ces marques, le manuscrit lisait à l'origine  ΟC "Celui qui a été manifesté dans la chair."

    .
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les lettres de Paul - (Critique) Empty Re: Les lettres de Paul - (Critique)

    Message  Arlitto Lun 26 Oct 2020 - 13:59

    .

    Éphésiens 3:9


    Un autre ajout sérieux est dans Éphésiens 3:9 qui a les mots"par Jésus Christ" ajouté à la fin du texte : "En Dieu qui a créé toutes choses." 

    Éphésiens 3:9 Et de faire voir à tous les hommes, quelle est la communication du mystère qui depuis le commencement du monde a été caché en Dieu, qui créa toutes choses [par Jésus-Christ dans la KJV est un texte ajouté].

    Les mots dia 'Iesou Christou ou par Jésus-Christ sont incorrects. Les mots ont été ajoutés au Receptus et donc apparaissent dans la KJV [ou l’Ostervald ou la Martin], mais ils ne figurent pas dans les textes anciens.

    Ils n'apparaissent pas dans les versions modernes de la Bible. La LSG rapporte correctement le texte :
    Éphésiens 3:9 et de mettre en lumière quelle est la dispensation du mystère caché de tout temps en Dieu qui a créé toutes choses, (LSG)

    Cette falsification est faite pour promouvoir l'illusion que la création a été faite par Christ et par conséquent, il est au-dessus des autres fils de Dieu, malgré les textes dans l'A.T. à Deut. 32:8 ; Job 1:6 ; 2:1 ; 38:4-7 et dans Colossiens 1:15.La KJV aussi a une inclusion "alpha oméga" dans la KJV à Apocalypse 1:8, qui est omise dans les textes anciens.

    Apocalypse 1:8 Je suis l'alpha et l'oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant.

    .
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les lettres de Paul - (Critique) Empty Re: Les lettres de Paul - (Critique)

    Message  Arlitto Lun 26 Oct 2020 - 13:59

    .
    1 Timothée 3:16

    "Ce verset ne cadre pas avec le reste des écritures"


    Bible Segond 21
    © 2007 - Société Biblique de Genève  Et tous le reconnaissent, le mystère de la piété est grand: Dieu est apparu comme un homme, sa justice a été révélée par l'Esprit, il a été vu des anges, proclamé parmi les nations, on a cru en lui dans le monde, il a été élevé dans la gloire. (1 Timothée 3:16)    


    Bible Annotée de Neufchâtel
    • 1899 - Libre de droit     et de l'aveu de tous, grand est le mystère de la piété: Dieu a été manifesté en chair, justifié en esprit, vu des anges, prêché parmi les nations, cru dans le monde, élevé dans la gloire. (1 Timothée 3:16)    

    Traduction John Nelson Darby
    • 1885 - Libre de droit     Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand : — Dieu a été manifesté en chair, a été justifié en Esprit, a été vu des anges, a été prêché parmi les nations, a été cru au monde, a été élevé dans la gloire. (1 Thimothée 3:16)    

    Bible d'Ostervald
    • 1881 - Libre de droit     Et, de l'aveu de tous, le mystère de piété est grand:Dieu a été manifesté en chair, justifié par l'Esprit, vu des anges, prêché parmi les Gentils, cru dans le monde, et élevé dans la gloire. (1 Thimothée 3:16) 

    Traduction David Martin
    • 1744 - Libre de droit     Et sans contredit, le mystère de la piété est grand, [savoir], que Dieu a été manifesté en chair, justifié en Esprit, vu des Anges, prêché aux Gentils, cru au monde, et élevé dans la gloire. (1 Thimothée 3:16)    

    Traduction King James
    • 1611 - traduction française, Bible des réformateurs 2006     Et, sans contredit, le mystère de piété est grand: Dieu a été manifesté en chair, justifié en l'Esprit, vu des anges, prêché parmi les Gentils, cru dans le monde, reçu en gloire. (1 Thimothée 3:16)


    C'est une torsion volontaire pure et simple des écritures !.

    [2 Pierre 3:15 Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l'a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée. 16 C'est ce qu'il fait dans toutes les lettres, où il parle de ces choses, dans lesquelles il y a des points difficiles à comprendre, dont les personnes ignorantes et mal affermies tordent le sens, comme celui des autres Écritures, pour leur propre ruine. 17 ous donc, bien-aimés, qui êtes avertis, mettez-vous sur vos gardes, de peur qu'entraînés par l'égarement des impies, vous ne veniez à déchoir de votre fermeté.

    Jérémie 23:36 Mais vous ne direz plus : Menace de l'Éternel! Car la parole de chacun sera pour lui une menace; Vous tordez les paroles du Dieu vivant, De l'Éternel des armées, notre Dieu.

    2 Timothée 3:5-7 ayant l'apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là.





    Bible de la Liturgie
    © 2013 - Association Épiscopale Liturgique pour les pays Francophones



     



    Assurément, il est grand, le mystère de notre religion : c’est le Christ, manifesté dans la chair, justifié dans l’Esprit, apparu aux anges, proclamé dans les nations, cru dans le monde, enlevé dans la gloire ! (1 Thimothée 3:16)           

    .

      La date/heure actuelle est Ven 19 Avr 2024 - 17:59