Forum des Religions - Les Origines

La Tour de Babel :: l'origine de l'empire mondial des religions

    Le retour d'un christ invisible, une conception bien étrange

    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Le retour d'un christ invisible, une conception bien étrange Empty Le retour d'un christ invisible, une conception bien étrange

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai 2021 - 4:03

    Le retour d'un christ invisible, une conception bien étrange

    Le retour d'un christ invisible est une conception bien étrange qui est récente, cette idée du retour d'un "christ invisible dans un royaume", est en effet l'idée saugrenue d'un faux prophète qui pour camoufler sa fausse prédiction sur le retour visible de Jésus en 1874, l'a changé en un retour invisible afin de se justifier devant ses adeptes, cette idée a été reprise par la suite et Charles Russel, le fondateur des témoins de Jéhovah qui s'est associé à cette personne (Nelson Barbour), l'a intégré comme étant une doctrine tirée de la Bible.

    Le retour d'un christ invisible, une conception bien étrange Nelson_barbour

    Cette idée d'un retour invisible dans le ciel à une datte donnée est une idée Baptiste de ( William Miller) qui a été reprise par un Adventiste (Nelson Barbour), et pas du tout une idée de Charles Russel contrairement à ce que la Watchtower veut faire croire, qui a en plus confirmé ces dates à partir de mesures prises sur la Grande Pyramide d'Égypte.

    Le retour d'un christ invisible, une conception bien étrange Image117

    La Société Watchtower prétend que son histoire a commencé avec Charles Taze Russell qui a prédit la date de 1914 et découvert de nombreuses vérités bibliques grâce à son étude assidue de la bible. Cependant, la vérité qu’ils oublient volontairement de mentionner, c’est que leur véritable histoire a débuté bien avant, non pas avec Russell, mais avec un prêcheur Baptiste nommé William Miller.


    En 1818, Miller a calculé une date du retour du Christ : 1843. Le calcul de cette date a été basé sur une prophétie de Daniel 8 :14. : « Il lui dit : « encore deux mille trois cents soirs et matins, alors le sanctuaire sera revendiqué » ». En appliquant le principe un jour pour une année, cela revenait à 2 300 ans débutants avec le décret de reconstruire Jérusalem par le Perse Artaxerxés 1 en 457 avant Jésus-Christ. Donc, 2 300 ans moins 457 ans nous mènent en 1843. Beaucoup plus tard, Miller déclara : « ... Jésus Christ reviendra encore sur cette terre, pour la nettoyer, la purifier et en prendre possession, avec tous les saints, quelque part entre le 21 mars 1843 et le 21 mars 1844. » Ne s’étant rien  passé le 21 mars 1844, une nouvelle date fût recalculée : le 18 avril 1844. Toujours rien. Une nouvelle date fût proposée : le 22 octobre 1844. Rien ne s’est produit. Cette dernière date a été baptisée par les Adventistes comme étant « La grande déception ». Miller mourût en 1849 sans avoir vu le retour du Christ, mais toujours convaincu de l’imminence de son retour. Ses disciples étaient estimés entre 50 000 et 500 000.


    Un certain nombre de ses disciples arrivèrent à la conclusion que la date de 1844 était correcte, mais qu’elle concordait plutôt avec l’entrée du Christ dans son sanctuaire céleste et le nettoyage de celui-ci et le début de l’heure du jugement. Voici quelques sectes issues du mouvement adventiste : l’Église de l’Avent, l’Église Adventiste du 7e jour, les Étudiants de la bible (Russellites) et bien sûr, les Témoins de Jéhovah.

    Charles Taze Russell est né dans une famille de confession Presbytérienne. Son père était semble-t-il un franc-maçon de haut niveau. Plus tard, il s’est joint à une église Congrégationaliste. Troublé entre autres par l’enseignement de l’enfer par son église, il devint sceptique durant son adolescence. Puis, vers l’âge de 18 ans, en 1869, il assista à une réunion d’une église de Seconds Adventistes, tenu par Jonas Wendell. Ce qu’il y entendit, lui fit retrouver sa foi en la bible. En effet, les Adventistes croyaient au sommeil de l’âme après la mort en attendant la résurrection. Donc, pas d’enfer! Alors que Russell étudiait la bible par lui-même et avec d’autres, il fût profondément influencé par plusieurs Adventistes dont George Storrs, Jonas Wendell, George Stetson et Nelson Barbour. Beaucoup des doctrines de Russell remontent à ces Adventistes de la première heure y compris William Miller pour la tendance à calculer des dates pour le retour du Christ.

    Une des influences adventistes majeure sur Russell fût Nelson Barbour qui publiait le magazine adventiste The Midnight Cry (qui changea de nom plus tard et qui devint Herald of the Morning.) Barbour pensait que le Christ reviendrait de façon visible en 1874. Comme rien ne s’était passé en 1874, Barbour pensa alors que le Christ était bien revenu, mais de façon invisible. En 1876, quand Charles Taze Russell reçu une copie du Herald of the Morning, il crût à ce retour invisible du Christ en 1874 et accepta la plupart de la chronologie établie par Barbour y compris ses calculs sur « le temps des Gentils ». 

    Russell écrivit un article sur le temps des Gentils dans le périodique Bible examiner de George Storrs. Nelson Barbour et Charles Taze Russell s’associèrent dans la publication du magazine adventiste Herald of the Morning, Russell en devenant l’assistant éditeur. Dans sa chronologie, Barbour prétendit que les 6 000 ans depuis la création d’Adam s’étaient terminés en 1873 et que le Christ était revenu de façon invisible en 1874. La moisson aurait lieu de 1874 à 1914, à la fin du « temps des Gentils ». La Watchtower prétend que 1914 provient du calcul suivant : 2 520 ans moins l’an 606 avant Jésus Christ, date prétendue de la chute de Jérusalem (nous savons qu’il s’agit plutôt de 587 ou 586 avant Jésus Christ!).

    Lorsque Russell se sépara de Barbour et fonda son propre magazine Zion's Watch Tower en 1879, il apporta avec lui toutes ces doctrines adventistes diverses.

    La doctrine de la rançon, le paradis sur la terre, les critiques envers les églises traditionnelles, le sommeil de l’âme après la mort et le mémorial célébré qu’une fois par an, proviennent du  second Adventiste George Storrs.

    Le calcul des dates pour le retour du Christ, la non croyance en l’immortalité de l’âme et en l’enfer, ne sont pas des idées originales des Témoins de Jéhovah, comme ils veulent nous le faire croire, mais toutes ces choses proviennent bel et bien des Adventistes. Nous pouvons donc en conclure que les Témoins de Jéhovah ne sont pas une religion, mais une secte Adventiste.
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Le retour d'un christ invisible, une conception bien étrange Empty Re: Le retour d'un christ invisible, une conception bien étrange

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai 2021 - 4:04

    Les Effets Postérieurs des Fausses Prédictions de "La Société" 

    Alain Feuerbacher

    Le livre de 1930 Lumière décrit bien les effets des prédictions échouées. Comparez ce qu'il a déclaré avec la voie qu'empreinte  la Société pour décrire maintenant les mêmes événements :

    Le Peuple du Seigneur a attendu avec impatience 1914 dans une joyeuse espérance. Quand ce temps-là est venu et a passé il y a eu beaucoup de déception, de dépit et de deuil et le Peuple du Seigneur était dans la tourmente. Ils ont été ridiculisés par le clergé et leurs alliés et montrés du doigt avec dédain, parce qu'ils avaient dit tant de choses en rapport avec 1914 et sur ce qui adviendrait et leurs 'prophéties' ne se sont  pas accomplies. [Lumière , p. 194] 


    Dès 1876, le Peuple de Jéhovah a servi de témoin pour le monde et en particulier pour la Chrétienté, sur le fait que les Temps des Gentils se termineraient à l'automne 1914.... Le clergé ne pouvait pas ignorer ce travail préliminaire de presque 40 années.... Ces ecclésiastiques ont attendu avec impatience pour se défouler sur les rédacteurs de ce journal espérant qu'en 1914 ne se produiraient aucun des événements remarquables que le journal prévoyait. Mais comme les événements les ont fait taire quand le 28 juillet 1914, la paix a été brisée par l'éruption de Première guerre mondiale! [Tour de Garde (anglais), Le 1 septembre 1985 p. 24] :scared-eek:


    Aux environs de 1918 J. F. Rutherford a entamé le processus de remplacement des prédictions non réalisées de Russell en une série d'événements invisibles et spirituels associés aux années 1914 et 1918. Au début des années 1930 le processus était terminé.


    Un commentaire intéressant de cette transformation est donné par Carl Sagan dans Broca's Brain, pages 332-333 :

    Les doctrines qui ne prévoient aucune prédiction sont moins irrésistibles que celles qui font des prédictions correctes; elles sont à leur tour plus couronnés de succès que les doctrines qui ont donné des prédictions fausses.

    Mais pas toujours. Une religion américaine en vue a avec assurance prévu que le monde disparaîtrait en 1914. Quand 1914 est venu et s'est terminé et - tandis que les événements de cette année étaient certainement de quelque importance - le monde ne s'est pas, au moins autant ce que j'ai pu en voir, terminé. 

    Il y a au moins trois réponses qu'une religion organisée peut donner à une prophétie si fondamentale qui a échouée. Ils auraient pu dire, "Oh, avons-nous dit '1914' ?  désolé, nous voulions dire en fait' 2014.

    Une simple petite erreur de calcul. Nous espérons que cela ne vous a pas gêné." Mais ils ne l'ont pas fait. Ils auraient pu dire, "Bien, le monde aurait dû finir, sauf que nous avons énormément prié et avons intercédé auprès de Dieu et Il a épargné la Terre." Mais ils ne l'ont pas fait

    Au lieu de cela, ils ont pensé à quelque chose de beaucoup plus ingénieux. Ils ont annoncé que le monde s'était en fait terminé en 1914 et que si nous ne nous en sommes pas rendu compte, c'est à cause de notre manque de vigilance. Il est étonnant de voir que face à une tentative d'évasion si limpide, cette religion ait encore des adhérents. Mais ce n'est pas çà la religion. Ou l'organisation religieuse ne fait aucune affirmation qui soit soumise à la réfutation ou elle reconstruit rapidement sa doctrine après une réfutation. Le fait que les religions peuvent être sans aucune honte si malhonnêtes, si dédaigneuses de l'intelligence de leurs adhérents et fleurissent toujours malgré cela ne plaide pas en faveur des capacités de raisonnement de leurs partisans. Mais cela indique, si il y avait besoin d'une démonstration, qu'au cœur de l'expérience religieuse il y a quelque chose remarquablement résistant à l'esprit rationnel. [Carl Sagan, Broca's Brain , Livres Ballantine, New York, 1982, p. 332]



    À ce niveau, le lecteur comprend mieux pourquoi l'affirmation de Réveillez-vous! ' à la page 8, que "la bonne nouvelle du Royaume du Christ régnant maintenant au ciel ... a été prêché par les Témoins de Jéhovah depuis 1914" est une déformation flagrante. Il doit aussi être clair que le contenu de cet article va traiter du fait que les Témoins de Jéhovah  "ne font aucune affirmation qui est soumis à la réfutation ou qu'ils reconstruisent rapidement leur doctrine après réfutation."
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Le retour d'un christ invisible, une conception bien étrange Empty Re: Le retour d'un christ invisible, une conception bien étrange

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai 2021 - 4:05

    La tradition de la Watchtower Sera Maintenue


    Si nous revenons à l'article de Réveillez-vous! (22 Mars 1993, Anglais) nous ferons maintenant des remarques sur ce que l'encart qui l'accompagne déclare à la page 11 :
    1914 - un Tournant dans l'Histoire Même après la deuxième guerre mondiale, beaucoup se réfèrent à 1914 comme le tournant de l'histoire moderne :

    L'année 1914 est seulement un des nombreux tournants importants de l'histoire moderne :
    Comme la Révolution française, la Première guerre mondiale a été une des grandes convulsions de l'histoire. [Barbara W. Tuchman, les Armes d'août - août 1914(The gun of August- August 1914), the Four Square Edition, 1964 et 1965, sous l'intertitre "Sources" à la fin du livre]

    La Révolution française est l'événement le plus important dans la vie de l'Europe moderne. Il mérite d'être considéré comme l'égal de la Réforme et de la montée du Christianisme parce que, tout comme eux, elle a détruit les points de repère du monde dans lesquels des générations d'hommes avaient passé leurs vies. [Cambridge Modern History, Presse d'Université de Cambridge, 1904, Vol. 8]

    Même aujourd'hui au milieu du vingtième siècle, malgré tout ce qui vient d'arriver dans la simple durée d'une vie humaine et même ici en Amérique ou dans d'autres parties du monde dans lesquels les pays de l'Europe n'ont plus leur ancienne position dominante, il est toujours possible de dire que la Révolution française de la fin du dix-huitième siècle est le grand tournant de la civilisation moderne. [L'historien célèbre R. R. Palmer dans la préface du livre de George Lefebvre La Venue de la Révolution française ( The coming of the French Revolution, Vintage, New York, 1947, page v] 


    Réveillez-vous! Continue :
    "C'est en effet l'année 1914 plutôt que l'année de Hiroshima qui marque le tournant de notre temps." - Rene Albrecht-Carrie, le Scientifique Mensuel (The Scientific Monthly, juillet 1951.

    Après deux décennies dans l'ère atomique (les Soviétiques n'avaient pas encore développé d'armes atomiques en 1951), deux historiens militaires ont pu écrire :

    Une nouvelle ère dans la guerre et une nouvelle ère dans l'histoire est née en ces derniers jours de cette période : le siècle nucléaire, qui a débuté par le largage de la bombe atomique, sur Hiroshima, le 6 août 1945. [R. Ernest Dupuy et Trevor N. Dupuy, l'Encyclopédie d'Histoire Militaire (The Encyclopedia of Military History), New York, 1970, pages 1024]


    Réveillez-vous! Continue :
    "Depuis 1914, chacun prend conscience que le monde a été profondément dérangé par ce qui a ressemblé à une marche destinée et prédéterminée vers un désastre plus grand encore . Beaucoup de personnes sérieuses en sont venus à estimer que rien ne peut être fait pour retenir la chute vers la destruction." - Bertrand Russell, "New-York Times" Magazine, le 27 septembre 1953. "L'ère moderne ... a commencé en 1914 et personne ne sait quand ou comment elle finira.... Il pourrait aboutir à l'annihilation massive." - The  Seattle Times, le 1 janvier 1959. "Le monde entier a vraiment explosé lors de la Première guerre mondiale et nous ne savons  toujours pas pourquoi.... L'utopie était en vue. Il y avait la paix et la prospérité. Puis tout a explosé. Depuis, Nous sommes en suspend." - docteur Walker Percy, American Medical News, le 21 novembre 1977. " En 1914 le monde a perdu sa cohérence qu'il n'a pas réussie à reprendre depuis.... Cela a été un temps de désordre extraordinaire et de violence  à travers les frontières nationaleset à l'intérieur des Etats. "- The Economist, Londres, le 4 août 1979.

    Le même article de The Economist comparait en fait la période d'après 1914 avec la période se déroulant de 1789 à 1848, qui a été elle aussi instable, remplie de guerres, de désordre et de violence, tout comme notre époque, et  suggérait que l'histoire suit un modèle cyclique - "Deux générations de bouleversement et de violence, suivie par deux générations de consolidation et de calme, suivi par encore deux générations de bouleversement, suivi par ... ?" Donc l'article voulait seulement montré que la période depuis 1914 semblait suivre le modèle cyclique observé dans l'histoire.



    Réveillez-vous! Continue :
    "Tout allait de mieux en mieux. C'était le monde dans lequel je suis né.... Soudainement, un matin de 1914 tout cela s'est terminé." - Harold  Macmillan, Homme d'état britannique "New-York Times", le 23 novembre 1980.

    L'année 1914 a sûrement été un tournant dans l'histoire, mais ce ne fût pas le plus grand ni celui qui a conduit à la période la plus affreuse dans l'histoire humaine. Bien que la Société ne fasse pas cela dans cet article, il lui est arrivé de peindre l'image d'une tranquillité mondiale avant 1914, puis la Guerre prenant tout le monde au dépourvu. En réalité, les personnes qui connaissaient les affaires du monde en ce temps-là n’ont pas été étonnés, comme on peut le voir dans certaines citations du 19ème siècle de la littérature de la Watchtower. Certaines personnes qui étaient jeunes en ce temps-là  peuvent se le rappeler comme ' le bons vieux temps’, comme les gens âgés sont enclins à le faire en idéalisant leur jeunesse, mais cela ne signifie pas grand chose en comparaison avec les déclarations d'historiens. La Société sait très bien que les conditions étaient mûres pour une incendie de grande envergure témoin le livre de 1959 les Témoins de Jéhovah dans les desseins Divins (anglais)  page 53 :

    Une atmosphère explosive de rivalité nationale se développait dans le monde entier ainsi qu’une campagne fiévreuse des dirigeants politiques et commerciaux à la course aux armements qui a été entièrement soutenue par le clergé de tous les pays. La France et l'Allemagne accumulaient un énorme potentiel de guerre, tandis que la Grande-Bretagne et les Etats-Unis se fortifiaient aussi.... Vraiment les foules de l'humanité étaient préparées dans chaque camps en vue de la guerre. Satan, en tant que dirigeant de ce monde, réunissait ses forces avant la fin qu'il savait devoir arriver en 1914.

    Il est notable que Réveillez-vous! ' ne cite  aucune déclaration d’historiens professionnels. La plupart des citations sont tirés des mass-media populaires, qui cherchent toujours à faire passer des événements ordinaires en une histoire épicée. Même la citation d'Harold Macmillan n’a que peu de significations, car il était un jeune homme en ce temps-là et n’a jamais été un historien.


    Qu’est-ce que l'histoire de l’époque montre en réalité ? En Europe il y avait une paix relative, mais seulement de surface car les divers pays  s'armaient lourdement. Le Maréchal des Logis et vicomte de Montgomery d'Alamein, dans une Histoire de Guerre(A History of warfare), Collins, Londres, 1968, page 443, déclare: "les années comprises entre 1870 et 1914 étaient des années de paix armée en Europe et de petites guerres fréquentes un peu partout dans le reste du monde." L'Europe a éprouvé une longue période de paix, mais dans le reste du monde il y avait beaucoup de troubles, semblable à la situation depuis 1945. Un historien a écrit :

    Si, cependant, quelqu'un essayait de parler du bons vieux temps, à propos de la longue période de paix de 1871 à 1914, il devrai juste essayer d’ouvrir les pages refermées d’un livre d'histoire : la Guerre des Boers en Afrique du Sud, la Rébellion des Boxeurs en Chine, la Guerre Russo-japonaise, la Rébellion Illinder en Macédoine, les Guerres Balkaniques et l'occupation de la Bosnie, la guerre entre l'Italie et l’Abyssinie, la Rébellion Mahdi, la Rébellion Herero dans le Sud-ouest germanique de l'Afrique, les guerres entre les Berbères et les français en Algérie, les guerres en Indochine, les révolutions en Amérique du Sud - et encore ce n’est juste qu’un choix parmi les faits de guerre durant cette longue '  période de paix. ' [Otto Koenig, Das Parameurt vor unserer Tur (Wien, Munchen, Zurich, 1971), page 391. (Traduit de l'Allemand)]

    On peut peut-être y ajouter la Guerre Espano-américaine. L'Historien Barbara Tuchman a offert une bonne explication des raison pour lesquelles beaucoup pensent que la période d’avant 1914 était une période de paix :

     La période n'était pas un Âge D'or ou une Belle Epoque sauf pour un mince filet de la classe privilégiée.... Nous avons été induits en erreur par les gens de l’époque eux-mêmes qui, regardant derrière eux à travers le prisme déformant de la Guerre, n’ont vu que la moitié précédente de leurs vies ressemblant à une belle brume d’un coucher de soleil rempli de paix et de sécurité. Il ne paraissait pas si doré quand ils vivaient en plein milieu de cette époque. Leurs mémoires et leur nostalgie ont conditionné notre avis sur l'ère d’avant la guerre mais je peux offrir au lecteur une règle basée sur les recherches: toutes les déclarations sur comment cette époque était belle faites par des personnes ayant vécus durant celle-ci ont été faites après 1914. [Barbara W. Tuchman, The Proud Tower. Un Portrait du Monde Avant la Guerre, 1890-1914 (New York, 1962, 1966), pages xiii, xiv.]

    En réalité tout le monde s’attendait à une grande guerre, puisque beaucoup de nations se sont préparées pour cela pendant des décennies. Ne l'attendaient-ils pas alors qu’ils se préparaient à cela. Comme on a pu le noté ci-dessus, même le fondateur de la Société Watchtower, C. T. Russell, l'attendait, quoique ce qu’il attendait précisément  a changé au cours des années. En 1887 il a écrit :

    Tous semble destiné à ce que l'Été prochain il pourrait y avoir une guerre terrestre qui pourrait engager chaque nation en Europe. [La tour de Garde de Zion, février 1887, p. 2]

    En 1892 Russell  changeait d'avis sur ce que l'avenir apporterait. Tandis que beaucoup attendait une grande guerre, il pensait que cela en serait une secondaire comparée à l'anarchie mondiale qui devait culminer avec la fin "des temps des Gentils" en 1914 :

    .... les quotidiens et les hebdomadaires et les mensuels, religieux et laïc, discutent continuellement sur les perspectives de guerre en Europe. Ils notent les griefs et les ambitions des diverses nations et prévoient que la guerre est inévitable, qu'elle peut commencer à tout moment entre certains des grands pouvoirs et que les perspectives sont telles qu'elle les impliquera finalement tous.... Nous ne pensons pas que les perspectives d'une guerre générale et européenne soient si marquées comme il est supposé généralement. En vérité, toute l'Europe ressemble à une grande poudrière qu'une simple allumette perdue  pourrait déclencher à tout moment en une explosion énorme. Les nations diverses sont armées jusqu'aux dents avec les armes les plus destructives que la compétence et l'ingéniosité peuvent inventer et il y a des griefs nationaux,  des querelles et de la haine qui doivent trouver un échappatoire; et en considération de cela les nuages de la guerre menacent toujours plus et se noircissent : Mais les choses peuvent continuer ainsi pendant beaucoup d'années et nous pensons qu'elles continueront.... Même si une guerre ou une révolution éclatait en Europe avant 1905, nous ne pourrions pas la considérer comme faisant partie de la grande catastrophe prévue. Tout au plus cela pourrait être un signe avant-coureur, une simple 'escarmouche' en comparaison de ce qui doit venir.

    La date de la fin de cette "bataille" est certainement marquée dans l'Écriture sainte comme étant octobre 1914. Elle bat déjà son plein, son commencement datant d'octobre 1874. Jusqu'à présent cela a été principalement une bataille de mots et un temps pour organiser les forces.... Jamais il n’y a eu une époque si général de traité comme à présent. Non seulement les nations s'allient l'une avec l'autre pour se protéger contre d'autres nations, mais les factions diverses dans chaque nation s’organisent pour protéger leurs divers intérêts. [La tour de Garde de Zion, le 15 janvier 1892, pages. 19-23]


    L'article de Réveillez-vous continue :
    Un autre événement que Jésus a prophétisé peut se  retrouvé à Matthieu 24:21, 22 : "alors il y aura une grande tribulations comme il n'est jamais arrivé depuis le commencement du monde jusqu'à présent, non, et qui n’arrivera jamais plus. En fait, à moins que ces jours ne soient écourtés, aucune chair ne serait sauvée; mais à cause des élus ces jours seront raccourcis ."

    Jésus a aussi indiqué que ce signe composé serait achevé pendant la durée de la génération qui a vu commencer 1914. Le retour d'un christ invisible, une conception bien étrange Gnsk En Matthieu 24:32-34, il est dit : "apprenez maintenant du figuier comme une illustration de ce point : Aussitôt que sa jeune branche devient tendre et qu’il produit des feuilles, vous savez que  l’été est proche. De même aussi vous, quand vous verrez toutes ces choses, sachez qu'il est près aux portes. Vraiment je vous dis que cette génération ne passera pas avant que toutes ces choses n'arrivent ."

    Régulièrement, comme le monde s’éloigne de 1914, la Société met à jour sa compréhension de ce que "cette génération" signifie. La période de temps attribuée à une génération s’est graduellement allongée, sous l'oeil vigilant de la Société. Aujourd'hui la Société ne fait plus aucune déclaration sur sa longueur. Le Psaume 90:10 déclare pourtant :

    Nos jours  sont de soixante-dix ans; et si à cause d’une puissance spéciale ils sont de quatre-vingts ans, ce qui en reste n’est qu'ennui et  choses nuisibles.

    1994  apparaît comme une date butoir pour revoir cet enseignement. (écrit en 1993)
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Le retour d'un christ invisible, une conception bien étrange Empty Re: Le retour d'un christ invisible, une conception bien étrange

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai 2021 - 4:06

    Toujours Crier au loup


    Réveillez-vous! Continue à la page 11 : 
    Voir ce vieux monde disparaître- avec toutes ses guerres, des famines, les maladies et des morts - sera une cause de réjouissance. Le voir remplacé par  le nouveau monde de justice de Jéhovah Dieu - la fin du deuil, des larmes, de la maladie et de la mort - causera une célébration infinie et la joie et des éloges éternelles à Jéhovah Dieu, le Grand Créateur et le Souverain Universel.

    Avec cette perspective en vue, pas étonnant que beaucoup ont une telle ardeur de voir se dépêcher la venue du nouveau monde de Jéhovah et pour remplacer ce vieux monde rempli de douleur, de crimes, de maladies et de mort! Pas étonnant que leur ardeur soit si grande qu'ils aient été enclins à mettre des dates trop prématurées pour sa venue! Maintenant, cependant, il n'y a pas seulement des particules ou des morceaux du signe de sa venue pour nous laisser aller à de fausses alarmes. Maintenant nous pouvons voir le signe composé au complet se déroulant sous nos yeux pour nous donner une base  solide à notre espérance désireuse de voir la fin du monde mauvais et le nouveau monde de Jéhovah  le supplanter.

    Ces paragraphes induisent en erreur à tel point qu’on a de la peine à y croire. Ils excusent la Société de son  passé ou de ses responsabilités futures d’induire les gens en erreur "sur la fin du monde." Ils rejettent la responsabilité "d’avoir déclarer le juste comme mauvais" quand ces justes signalent que ce qu’avance la Société est sans fondement et juste des suppositions. Ils ignorent toute les preuves historiques et bibliques qui prouvent que  "le signe composé" est une illusion. Ils expriment "des espérances basées sur" "la propre interprétation" de l’Ecriture et des évènements par la Société. Ils montrent que la Société n’est "pas découragée par les échecs précédents" et continuera à faire "de nouvelles prédictions sur la fin du monde." C’est toute la splendeur de celui qui crie au loup!


    La Société Watchtower ressemble à ceux qui sont décrits en 2 Timothée 3:7"toujours entrain d’étudier mais ne parvenant jamais à une connaissance précise de vérité."


    La Société se donne beaucoup de peine pour éviter d’avancer une quelconque prédiction précise sur une date de la fin du monde, mais, ses vraies croyances ont été accidentellement révélées dans la Tour de Garde du 1 janvier 1989 à la page 12 (anglais) :

    L'apôtre Paul menait une activité de missionnaire Chrétien. Il a posé ainsi une base pour le travail qui sera achevé en notre 20ème siècle. :scared-eek: [Édition publiée, pas celle retouchée du CD-ROM]

    Parler-nous Avec des Mots Lisses 
    Cet essai a fait comprendre que la Société Watchtower n'hésite pas à couvrir  ses erreurs, et même si elle doit induire en erreur ceux "du Troupeau de Dieu". Les deux derniers paragraphes de la série des Réveillez-vous! démontre pourquoi les auteurs de la Société n'ont pas honte d’induire les gens en erreur tant qu'ils les dirigent dans la direction générale de Dieu. En vue de son histoire et son obligation à continuer de faire des fausses prédictions fausses, peut-il être dit des leaders de Société Watchtower se prétendant de "la classe ointe" qu’"aucun mensonge n’a été trouvé dans leurs bouches ?" (Rev. 14:5) Ne peut-il être  pas dit de ceux d’entre les Témoins de Jéhovah qui  désirent seulement accepter ces erreurs, qu'ils veulent que la Société "leur parle avec des choses lisses; des choses trompeuses ?" (Isaïe 30:10) Ne peut-il être pas dit de tels personnes, les paroles de 2 Tim. 4:3, 4,


    En accord avec leurs propres désirs, ils accumuleront des enseignants pour se faire chatouiller les oreilles ; et ils détourneront leurs oreilles de la vérité, tandis qu'ils se tourneront vers de fausses histoires.


    Dans la partie 2 de cet essai le concept de « double pensée » tiré de George Orwell a été décrit. Comparez ce qu’Orwell appelle la danse intellectuelle avec les rationalisations de l'article de la Tour de Garde du 1er Décembre 1981 page 27 (anglais) :"le Chemin des Justes Continue à Devenir de Plus en plus clair", apparemment écrit par le membre du Collège Central Karl Klein. C'est un merveilleux exemple de manipulation intellectuelle :

    De temps en temps les explications données par l'organisation visible de Jéhovah ont nécessités des réajustements, par rapport aux points de vue précédents. Mais cela n'a pas été en réalité le cas. Cela pourrait être comparé à que l'on connaît dans les cercles de navigation sous le nom de " louvoiement. En manœuvrant les voiles les marins peuvent faire aller un bateau de la droite vers la gauche, et ainsi de suite, mais tout le temps ils progressent  vers leur destination malgré des vents contraires.

    Le bateau de la Watchtower n’a-t-il pas tourné en rond ? Comme le cercle complet qui a été effectué en ce qui concerne la compréhension "des autorités supérieures" ? Et sur la compréhension sur qui doit être appelé un ministre ordonné ? Et de savoir si les habitants de Sodome et Gomorrhe seraient ressuscités ?  Ou le point de vue sur le service civil ? Comment peut-il être dit que ces changements doctrinaux n'ont pas été le retour à  "des point de vue précédent" ? Facile – « double pensée »


    La Tour de Garde du 15 mai 1976 , en attribuant cela à d'autres religions, a bien décrit un tel louvoiement, à la page 298 : 
    C'est une question sérieuse que de représenter Dieu et Christ d'une certaine façon, puis de constater que notre compréhension des enseignements principaux et des doctrines fondamentales des Saintes Écritures saintes étaient des erreurs et, par la suite de retourner aux mêmes doctrines, après des années d'études, alors que nous avions décidé qu’elles étaient des erreurs. Les chrétiens ne peuvent pas hésiter sur des enseignements si fondamentaux. Quelle confiance peut-on placer dans la sincérité ou le jugement de telles personnes ?


    "Tromper est un malheur pitoyable; mais connaître la vérité et ne pas conformer ses actions à cela est un crime que le Ciel et la Terre condamnent." - Giuseppe Mazzini, les devoirs de l'Homme et Autres Essais

    "Quelque soient les jeux dont nous sommes les jouets, nous ne devons jouer aucun jeu avec nous-même, mais plutôt diriger notre vie privée avec honnêteté et vérité." - Emerson

    "Celui qui trompe toujours trouvera ceux qui veulent être trompés." - Machiavel



    Le Réveillez-vous du 22 mars 1993 est un exemple écrit de « double standard ». Le processus de rationalisation de la Société et de ses disciples pour balayer les fausses prédictions les volte-face en matière de doctrines est clairement évident. Déjà, les fausse prédictions sur 1975 ont presque disparu de la conscience collective des Témoins de Jéhovah. Les prophéties échouées de décennies précédentes sont toutes oubliées.

    George Orwell a parfaitement décrit ce processus : 
    Le passé a été effacé, même l'effacement a été oublié, le mensonge est devenu la vérité. [Partie 1, Ch. VII; p. 75 livre relié; p. 64 livre broché]

    Puisque le parti a le contrôle complet de tout ce qui enregistré et également le contrôle des pensées de ses membres, il s'ensuit que le passé consiste en ce que le parti veut qu’il soit. [Partie 2, Ch . IX; p. 215 livre relié; p. 176 livre broché]

    La Bible dit que Dieu est vérité. Un passage de Job 13 :7-11 tiré de la traduction de James Moffatt récapitule bien la chose : 


    Apporterez-vous des arguments injustes pour Dieu ? Direz-vous le mensonge pour sa défense ? Serez-vous les apologistes du Tous-puissant ? Serez-vous ses défenseurs spéciaux? Sera-t-il heureux quand il vous scrutera ? Pouvez-vous le tromper comme un homme ? Non, il vous punira, si vous êtes ses apologistes dans le secret. Sa majesté Ne doit-elle pas vous faire frissonnez ? L'effroi ne doit-il pas vous saisir ?

      La date/heure actuelle est Sam 13 Avr 2024 - 7:37