Forum des Religions - Les Origines

La Tour de Babel :: l'origine de l'empire mondial des religions

    Stratégie de guerre théocratique

    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Stratégie de guerre théocratique Empty Stratégie de guerre théocratique

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:32

    Stratégie de guerre théocratique

    En raison des conflits et de la persécution qu'engendrent les positions de la Société Watchtower par rapport au monde, celle-ci a mis en place des procédures appelées Stratégie de guerre théocratique depuis les années 40, faisant appel aux mensonges ou à la tentative d'induire en erreur.

    Prenant exemple sur Abraham qui a menti sur l'identité de sa femme, la présentant comme sa sœur pour éviter la mort, ou sur l'exemple de la prostituée Rahab de Jéricho qui a caché des espions israélites en prétendant qu'elle ne les avait pas vu (avant de s'appeler la "Stratégie de guerre théocratique", ce comportement s'appelait "la technique de Rahab"), la Société Watch Tower encourage ses fidèles à utiliser des méthodes similaires dans le but de sauvegarder les intérêts du mouvement des Témoins de Jéhovah et moins de celui de sauver sa vie. 

    Le premier objectif de cette "guerre" est avant tout de continuer à faire tout ce qui est possible pour promouvoir l’œuvre d’évangélisation des Témoins de Jéhovah, et ceci même lorsque qu’une opposition officielle se présente. 


    Définition du mensonge: "Soyez prudent comme des serpents"

    C'est la définition même du mensonge chez les Témoins de Jéhovah qui permet d'appréhender leur vision de la stratégie de la guerre théocratique. L'un des premiers exemples historiques clairs de cette définition est tirée du livre Richesses de Joseph Franklin Rutherford, second président des Témoins de Jéhovah: 

    Un mensonge est une affirmation fausse faite par quelqu'un à une personne qui est autorisée à entendre et à connaître la vérité, et dont l'affirmation fausse tend à faire du tort à autrui. Une affirmation fausse faite dans le but de tromper et de provoquer du tort à autrui est un mensonge délibéré et malicieux. » (Rutherford, 1936, p. 177).

    L'auteur aurait pu définir le mensonge comme une affirmation fausse, sans ajouter autre chose. 

    La conclusion implicite de cet texte, c'est que le mensonge, suivant la définition du dictionnaire, à une personne qui n'est pas autorisée (par qui ?) à connaître la vérité, ou/et sans vouloir faire de mal, n'est pas du mensonge. 

    Ce point est précisé par plusieurs autres déclarations de Rutherford en rapport avec des épisodes bibliques par exemple dans le livre Vindication Volume 3 page 85 (anglais) commentant le mensonge de Jéhu se prétendant adorateur du dieu Baal alors qu'il ne l'était pas, Rutherford déclare :

    « Il usait vraiment de sagacité en prenant une voie sage en harmonie avec ce que Jésus avait dit à ses disciples (Matthieu 10:16). »

    Dans La Tour de Garde du 15 novembre 1931 page 341 (anglais), Rutherford commente le mensonge de Jacob qui se fait passer pour Esaü à son père Isaac avec la complicité de sa mère pour obtenir le droit d'aînesse: 

    « La mère faisait la volonté de Dieu, elle faisait ce que toute personne honnête doit faire, essayer de protéger les droits et privilèges de ceux qui nous sont proches et chers...  Rien dans les actes de Jacob en rapport avec le droit d'aînesse n'est répréhensible. »

    Timothy White dans son livre A People for His Name fait remarquer que, commentant le même passage, Russell affirmait qu'un chrétien ne pouvait pas approuver ce comportement. 

    Le texte de Matthieu 10:16 sera la citation de référence du discours de Frédéric Franz, alors vice-président du mouvement, à l'assemblée de district de 1955, "Le Royaume Triomphant", durant lequel il déclara qu'il était tout à fait acceptable de mentir à un ennemi et dans la défense des intérêts du christianisme

    En 1960, La Tour de Garde déclara : 

    « Dans le but de protéger les intérêts de la cause de Dieu, il est bon de cacher la vérité aux ennemis de Dieu... Cette question relève de la notion de "stratégie de guerre". »
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Stratégie de guerre théocratique Empty Re: Stratégie de guerre théocratique

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:34

    Quand avoir recours au mensonge ?

    Pour mener à bien la guerre théocratique, les Témoins de Jéhovah considèrent qu’ils doivent obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes et se reposent, pour se justifier, sur un verset biblique qu’ils ont choisi pour texte de l’année 2006 :

    « Nous devons obéir à Dieu, en sa qualité de chef, plutôt qu'aux hommes. - Actes 5:29 »

    Quand ils estiment que ce qui se passe à l’intérieur du mouvement, ne doit pas être connu de ceux qui n’y appartiennent pas, ils ont recours au "mensonge théocratique". 

    Celui-ci consiste à ne pas révéler toute la vérité à ceux qui mettent en danger l’organisation des Témoins de Jéhovah. En théorie, il ne couvre pas le faux témoignage, mais plutôt l’omission volontaire de certains faits et se justifie chaque fois qu’il faut protéger les intérêts de l’organisation. 

    Dans certaines de ses publications, la société Watchtower enseigne que les Témoins de Jéhovah ne sont pas obligés de révéler une information véridique à des gens dont elle estime qu’ils ne sont pas en droit de la connaître. Ce par quoi elle entend, toute personne qui ne fait pas partie de l’organisation des Témoins de Jéhovah. En conséquence, ce qui est dévoilé à l’extérieur n’est pas forcément le reflet exact de ce qui se passe dans l’organisation des Témoins de Jéhovah.

    La connaissance de cet enseignement permet de comprendre que la version des faits révélée au public non Témoins de Jéhovah, par les membres appartenant à ce mouvement, dans des sujets sensibles touchant leur organisation, comme le traitement de la pédophilie, voile une partie de la réalité.


    Exemples de stratégie de guerre théocratique

    Pour se sauver de la prison ou sauver sa vie
    En 1957, La Tour de Garde rapporte le cas d'une témoin de Jéhovah qui, face à l'opposition dans le cadre du porte à porte, a changé de chemisier. Quand un agent communiste lui a demandé si elle avait vu une femme avec un chemisier rouge (celui qu'elle portait juste avant), elle répondit non. L'article conclut:

    « A-t-elle menti? Non. Elle n'était pas une menteuse. Au contraire, elle a utilisé la stratégie de guerre théocratique, cachant la vérité par l'action et la parole au nom du ministère. »

    On peut également trouver ce genre d'exemple, un historien canadien, Kaplan, notait en 1988 qu'un Témoin de Jéhovah canadien répondait généralement par la négative quand on lui demandait s'il était Témoin de Jéhovah ou pas pendant l'interdiction des années 40, car le seul moyen qu'il se fasse condamner pour appartenance à un mouvement interdit était soit la confession ou la découverte d'une carte de membre. Ne pouvant trouver, ni l'un ni l'autre, les autorités étaient obligées de relâcher ces Témoins.

    Toutefois, ce cas reste malheureusement très rare. L'histoire des Témoins de Jéhovah nous montre que de très nombreuses vies auraient pu être épargnées si les fidèles avaient utilisé le mensonge théocratique pour sauver leur vie et pas seulement pour protéger l'organisation

    Au Rwanda, quand la vie de fidèles Témoins de Jéhovah ne tenait qu’à l’achat d’une carte du parti unique, ou dans les camps de concentration, quand de jeunes Témoins étaient exécutés parce qu’ils refusaient de faire un simple « Heil Hitler », combien de morts auraient pu être évitées en usant de la même "stratégie" ?

    Les fidèles Témoins auraient pu mentir, l’achat de la carte du parti ne les obligeait pas à être des activistes dans ce parti. 

    Combien de résistants politiques ou spirituels ont prononcés des tas de « Heil Hitler » pour continuer leur résistance en secret, cela n’en faisait pas des adorateurs de Hitler pour autant. Malheureusement, l'organisation demandera le plus souvent à l'adepte de base de mourir en martyr en disant la vérité, alors que les avocats-conseils du mouvement, pourront utiliser le mensonge pour couvrir les faits peu reluisants des chefs Témoins de Jéhovah.


    Pour paraître plus tolérant

    La Société Watchtower a fait préparer aux États-Unis à sa juriste Carolyn R. Wah, une brochure à usage interne Se préparer pour une affaire de garde d'enfants couvrant les problèmes rencontrés en justice au moment de divorce impliquant un ou une Témoin de Jéhovah avec un non-Témoin de Jéhovah ou un ex-Témoin de Jéhovah dans laquelle par exemple, on peut lire une réponse à faire sous serment, et couramment utilisée depuis par des Témoins de Jéhovah en porte à porte, pour induire en erreur:

    "Est-ce que les catholiques (ou d'autres) seront détruits ? (A la fin du monde- ajouté par nos soins)

    La réponse proposée est la suivante

    - C'est Jéhovah qui en jugera, pas nous."

    Pourtant la doctrine Témoin de Jéhovah sur la fin du monde, explique très bien que seuls les Témoins de Jéhovah seront sauvés, et encore pas tous.

    Pour obtenir une reconnaissance officielle
    Pour obtenir le statut de religion en Bulgarie, la Société Watch Tower a déclaré sous serment qu'elle ne prendrait pas de mesure disciplinaire contre un membre acceptant une transfusion sanguine, alors qu'en fait, elle maintient toujours cet interdit, considérant le fait de l'accepter comme un retrait volontaire de la part du transgresseur.

    Pour préserver des intérêts financiers

    • Au Mexique, comme le loi ne permet pas aux congrégations religieuses d'être propriétaire terrien, la Société Watch Tower a récusé l'appellation de religion, affirmant être un groupement culturel.
    • En Suisse, les dirigeants des Témoins de Jéhovah, accusés durant la Seconde Guerre Mondiale d'interdire le service militaire aux adeptes, prétendirent dans une lettre rédigée par un avocat et adressée aux autorités suisses "qu'à aucun moment, ils n'avaient vu l'accomplissement des obligations militaires comme une offense contre les principes et les aspirations de l'association des Témoins de Jéhovah", et que "des centaines de nos membres et de nos sympathisants ont accomplis leur obligation militaire et continuent à le faire"; le but de ce mensonge était de protéger le dernier bureau européen encore en activité à ce moment-là.

    Pour dissimuler des activités peu reluisantes
    Les Témoins de Jéhovah ont utilisé le 'mensonge théocratique' pour cacher la politique de leur mouvement dans le cadre des affaires de pédophilie. Ce point est mis en avant dans l'émission Temps Présent, diffusée dans le cadre de l’émission Temps Présent le 14 juillet 2005 sur la première chaîne de la TSR, présentant une enquête sur le silence qui a régné au sein de l’organisation suédoise des Témoins de Jéhovah lorsque certains membres ont été soupçonnés d’abus sexuels de nature pédophile.

    Violation du secret professionnel
    Une Tour de Garde de 1987, encourageait les Témoins de Jéhovah travaillant dans le milieu médical à casser le secret professionnel quand il s'agissait de dénoncer un de leur frère, qui avait accepté une transfusion sanguine. Cette Tour de Garde étendait ce principe à des métiers comme celui d'avocat. Un Témoin de Jéhovah ne respectera donc pas son serment professionnel face à une affaire concernant de près ou de loin sa religion, qu'il s'agisse de dénoncer un de ses frères ou de mentir pour protéger son organisation.

    Un Témoin de Jéhovah qui achetait des livres critiquant les Témoins de Jéhovah à une maison d'édition appelée "Christian Research Journal", s'est vu présenté devant un "comité judiciaire" interne au mouvement des Témoins de Jéhovah en vue de son exclusion, avec comme pièce à conviction le chèque qu'il a utilisé pour payer ces livres, il ne saura jamais quelle personne aura rompu le secret bancaire pour le dénoncer.


    http://www.tj-encyclopedie.org/Strat%C3%A9gie_de_guerre_th%C3%A9ocratique
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Stratégie de guerre théocratique Empty Re: Stratégie de guerre théocratique

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:36

    La « Stratégie de la Guerre Théocratique » ou comment mentir pour l’Organisation mais pas pour survivre.
     
     
    « Je me tournai vers Jéhovah dans la prière, confiant en ses promesses. Je savais que cela signifiait qu’il faudrait recourir à la stratégie théocratique (ou stratégie de la guerre théocratique en Anglais), dans l’intérêt de l’œuvre du Royaume et pour assurer la protection de mes frères chrétiens »
     
    Arthur Winkler- Tour de Garde du 15 Avril 1988.
     
    Arthur Winkler, interné par les allemands pendant la deuxième guerre mondiale, utilise ici une expression dont la portée ne fût sûrement pas perçue par les lecteurs de la Tour de Garde datée de 1988 dans laquelle apparue ce témoignage. Il faut en effet remonter aux années 1950, pour voir cette « stratégie » expliquée aux simples fidèles mais qui est toujours en pratique de nos jours dans les plus haut étage de l’appareil jéhoviste.
     
    La Stratégie de la guerre théocratique consiste à « cacher la vérité » périphrase utilisée pour dire « mentir » à ceux qui mettent en danger l’organisation des Témoins de Jéhovah uniquement. Elle se base sur l’exemple d’Abraham qui prétendit n’être que le frère de sa femme pour ne pas se faire tuer par le Pharaon d’Egypte qui convoitait sa femme. Par son demi-mensonge, apparemment il était bien son demi-frère, il encouragea l’adultère de sa femme avec Pharaon. D’autres exemples sont utilisés par les Témoins de Jéhovah pour illustrer cette stratégie, le cas de Rahab, la prostituée qui prétendit que les espions israélites étaient parti de chez elle alors qu’ils étaient sur le toit de sa maison, ici c’est un véritable mensonge et pas une demi-vérité, le but étant encore de sauver la vie des espions israélites.
     
    Voici une tentative d’explication tirée du livre « Perspicacité » Volume 2 page 255 plus moderne que l’explication de « la stratégie de la guerre spirituelle des années 50  :
     
    Si la Bible condamne expressément le mensonge malveillant, cela ne signifie pas qu’on est obligé de divulguer une information véridique à des gens qui ne sont pas en droit de la connaître. Jésus Christ conseilla : “ Ne donnez pas ce qui est saint aux chiens, et ne jetez pas vos perles devant les porcs, de peur qu’ils ne les piétinent avec leurs pieds et que, se retournant, ils ne vous déchirent. ” (Mt 7:6). Voilà pourquoi, en certaines occasions, Jésus s’abstint de donner des renseignements complets ou de répondre directement à des questions quand cela pouvait causer inutilement du tort (Mt 15:1-6 ; 21:23-27 ; Jn 7:3-10). Il faut sans doute voir sous le même jour l’attitude d’Abraham, d’Isaac, de Rahab et d’Élisha qui ne donnèrent pas de bons renseignements ou cachèrent une partie des faits à des gens qui n’adoraient pas Jéhovah. — Gn 12:10-19 ; chap. 20 ; 26:1-10 ; Jos 2:1-6 ; Jc 2:25 ; 2R 6:11-23.

    Ainsi quand la situation est jugée par les dirigeants de Brooklyn comme nécessitant  l’utilisation de cette « stratégie » les porte-paroles de ce mouvement mentent, comme par exemple l’illustre bien le cas des dernières affaires de pédophilies françaises et américaines où les chefs locaux avaient reçu l’ordre de ne pas révéler aux autorités les cas de pédophiles Témoins de Jéhovah. En effet, les « public relations » de cette Société tentent actuellement de faire croire que les chefs locaux ont toujours révéler aux autorités les cas de pédophilies survenus dans leurs rangs, c’est malheureusement faux jusqu’en 1997.
     
    Ce qui est aussi malheureusement triste, c’est que les cas d’Abraham et de Rahab sont interprétés comme une autorisation pour mentir seulement dans le cas où l’organisation et elle seule est en danger. Abraham ne se souciait pas de l’Organisation ou de la postérité mais de sa propre vie. Il déclare à Sarah en Genèse 12 :12,13 :
     
    « Quand les Egyptiens te verront, ils diront : ‘c’est sa femme’ et ils me tueront et te laisseront vivre. Dis donc que tu es mas sœur afin que je sois bien traité à cause de toi, et qu’on me laisse la vie par égard pour toi. »
     
    Pareillement Jésus explique une idée similaire en Matthieu 12 :9 :

    9 Après être parti de cet endroit, il se rendit dans leur synagogue ; 10 et, voyez, un homme avec une main desséchée ! Ils lui demandèrent alors : “ Est-il permis, le sabbat, de guérir ? ” [C’était] afin de pouvoir le mettre en accusation. 11 Il leur dit : “ Quel est parmi vous l’homme qui a une seule brebis et qui, si celle-ci tombe, le sabbat, dans une fosse, n’ira pas la saisir et la sortir [de là] ? Tout bien considéré, combien un homme vaut plus qu’une brebis ! Donc, il est permis, le sabbat, de faire quelque chose de beau.
     
    La loi de Dieu n’a plus cour quand la vie d’un animal ou d’une personne est en jeu et non pas quand « l’organisation théocratique » est en danger.
     
    Ayons donc à l’esprit tout ce qui aurait pu être évité si le principe tiré du cas d’Abraham avait été appliqué par les Témoins de Jéhovah. Sans même se poser la question de savoir si les transfusions de sang sont interdites par la Bible ou pas, combien de mort auraient pu être évité ? Au Rwanda, quand la vie de fidèles Témoins de Jéhovah ne tenaient qu’à l’achat d’une carte du parti unique, combien de mort auraient pu être évités ?  Quand dans les camps, de jeunes Témoins étaient exécutés parce qu’ils refusaient de faire un simple « Heil Hitler » ? Nous touchons du doigt ici l’hypocrisie la plus grave, les chefs Témoins de Jéhovah ont bien compris l’histoire d’Abraham, mais ce n’est pour l’appliquer qu’à l’idole qu’est pour eux l’organisation des Témoins de Jéhovah, la vie des adeptes ne comptant pas, si ce n’est que pour auréoler cette même idole du statut de martyr. 

    Oui dans tous ces cas, les fidèles Témoins auraient pu mentir, l’achat de la carte du parti ne les obligeaient pas à être des activistes dans ce parti, ni même à participer au mouvement. Combien de résistants politiques ou spirituels ont prononcés des tas de « Heil Hitler » pour continuer leur résistance en secret, cela n’en faisait pas des adorateurs de Hitler pour autant.
     
    Tout est sacrifié à l’idole Watchtower, la vie des adeptes, et aussi la vérité quand il s’agit de protéger sa réputation.
      
    Ainsi, les chefs Témoins de Jéhovah, sont devant un dilemme, soit appliquer le principe tiré du cas d’Abraham aux simples fidèles et les laisser mentir un peu face aux dangers de morts, soit abandonner tout rapport à ce principe, et dire la vérité, que leur mouvement jusqu’en 1997, a cherché à cacher par tous les moyens les cas de pédophilies.

     Gageons, qu’ils se ficheront pas mal de ce dilemme et que le simple fidèle sera toujours tenu de mourir en martyr en disant la vérité sous les bottes meurtrières des persécuteurs, pendant que les avocats-conseils du mouvement, payés à coup de millions de dollars par l’argent des petits fidèles, pourront utiliser le mensonge pour couvrir des faits peu reluisants sur les activités secrètes des chefs Témoins de Jéhovah.
     
     
    ANNEXE La Tour de garde expliquant « la stratégie de la guerre théocratique ».
     
    *** w57 5/1 285  Use Theocratic War Strategy ***
    Use Theocratic War Strategy

    A WITNESS of Jehovah was going from house to house in Eastern Germany when she met a violent opposer. Knowing at once what to expect she changed her red blouse for a green one in the very next hallway. No sooner had she appeared on the street than a Communist officer asked her if she had seen a woman with a red blouse. No, she replied, and went on her way. Did she tell a lie? No, she did not. She was not a liar. Rather, she was using theocratic war strategy, hiding the truth by action and word for the sake of the ministry.
    In this she had good Scriptural precedent. Did not Rahab hide the Israelite spies by both action and word? Did not Abraham, Isaac, David and others likewise hide the truth at times when faced with a hostile enemy? They certainly did, and never do we read a word of censure for their doing so. Rather, we read of their being termed exemplary servants of Jehovah. Their actions were in line with Jesus’ wise counsel: “Look! I am sending you forth as sheep amidst wolves; therefore prove yourselves cautious as serpents and yet innocent as doves.”—Matt. 10:16, NW.
    Perhaps some will wonder as to where the line is to be drawn between use of theocratic war strategy in hiding the truth and the telling of lies. First of all, let it be noted that whenever one takes an oath to tell the truth he is obligated to do so. By dedicating himself to do God’s will each Christian has taken a vow or made an oath to do God’s will and to be faithful to him. To this oath he certainly must be true. Likewise, when a Christian is placed on a witness stand he is obligated to speak the truth if he speaks at all. At times he may prefer to refuse to speak and suffer the consequences rather than betray his brothers or the interests of God’s work. And, of course, there is no occasion for use of war strategy when dealing with our Christian brothers. In dealing with them we tell the truth or tactfully remind them that what they seek to know does not concern them.
    Lies are untruths told for selfish reasons and which work injury to others. Satan told a lie to Eve that worked great harm to her and all the human race. Ananias and Sapphira told lies for selfish reasons. But hiding the truth, which he is not entitled to know, from an enemy does not harm him, especially when he would use such information to harm others who are innocent.
    A great work is being done by the witnesses even in lands where their activity is banned. The only way they can fulfill the command to preach the good news of God’s kingdom is by use of theocratic war strategy. By underground methods the literature is brought into the country and distributed. Would it make sense to hide this literature by one’s actions and then reveal its whereabouts by one’s words when queried? Of course not! So in time of spiritual warfare it is proper to misdirect the enemy by hiding the truth. It is done unselfishly; it does not harm anyone; on the contrary, it does much good.
    Today God’s servants are engaged in a warfare, a spiritual, theocratic warfare, a warfare ordered by God against wicked spirit forces and against false teachings. God’s servants are sent forth as sheep among wolves and therefore need to exercise the extreme caution of serpents so as to protect properly the interests of God’s kingdom committed to them. At all times they must be very careful not to divulge any information to the enemy that he could use to hamper the preaching work.
     
    http://tjrecherches.chez.com/mensonges.htm
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Stratégie de guerre théocratique Empty Re: Stratégie de guerre théocratique

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:38

    En raison des conflits et de la persécution qu'engendrent les positions de la Société Watchtower par rapport au monde, celle-ci a mis en place des procédures appelées Stratégie de guerre théocratique depuis les années 40, faisant appel aux mensonges ou à la tentative d'induire en erreur.

    Prenant exemple sur Abraham qui a menti sur l'identité de sa femme, la présentant comme sa sœur pour éviter la mort, ou sur l'exemple de la prostituée Rahab de Jéricho qui a caché des espions israélites en prétendant qu'elle ne les avait pas vu (avant de s'appeler la "Stratégie de guerre théocratique", ce comportement s'appelait "la technique de Rahab"), la Société Watch Tower encourage ses fidèles à utiliser des méthodes similaires dans le but de sauvegarder les intérêts du mouvement des Témoins de Jéhovah et moins de celui de sauver sa vie. Le premier objectif de cette "guerre" est avant tout de continuer à faire tout ce qui est possible pour promouvoir l’œuvre d’évangélisation des Témoins de Jéhovah, et ceci même lorsque qu’une opposition officielle se présente.

    Définition du mensonge: " Soyez prudent comme des serpents "

    C'est la définition même du mensonge chez les Témoins de Jéhovah qui permet d'appréhender leur vision de la stratégie de la guerre théocratique. L'un des premiers exemples historiques clairs de cette définition est tirée du livre Richesses de Joseph Franklin Rutherford, second président des Témoins de Jéhovah:

    « Une fausse déclaration faite à quelqu'un qui est en droit d'entendre et de connaître la vérité et qui peut lui être préjudciable, est une mensonge. Cette déclaration, proférée à dessein dans le but de tromper et de faire du tort à autrui, est un mensonge malveillant. »
    Rutherford, 1936, p. 167
    L'auteur aurait pu définir le mensonge comme une Une fausse déclaration, sans ajouter autre chose. La conclusion implicite de cet texte, c'est que le mensonge, suivant la définition du dictionnaire, à une personne qui n'est pas en droit (par qui ?) à connaître la vérité, ou/et sans vouloir faire de mal, n'est pas du mensonge.

    Ce point est précisé par plusieurs autres déclarations de Rutherford en rapport avec des épisodes bibliques par exemple dans le livre Vindication Volume 3 page 85 (anglais) commentant le mensonge de Jéhu se prétendant adorateur du dieu Baal alors qu'il ne l'était pas, Rutherford déclare :

    « Il usait vraiment de sagacité en prenant une voie sage en harmonie avec ce que Jésus avait dit à ses disciples (Matthieu 10:16). »

    Vindication Volume 3 page 85 (anglais)
    Dans La Tour de Garde du 15 novembre 1931 page 345 (anglais), Rutherford commente le mensonge de Jacob qui se fait passer pour Esaü à son père Isaac avec la complicité de sa mère pour obtenir le droit d'aînesse:

    Watchtower 1931 page 145 (anglais)
    « La mère faisait la volonté de Dieu, elle faisait ce que toute personne honnête doit faire, essayer de protéger les droits et privilèges de ceux qui nous sont proches et chers... Rien dans les actes de Jacob en rapport avec le droit d'aînesse n'est répréhensible. »

    Timothy White dans son livre A People for His Name fait remarquer que, commentant le même passage, Russell affirmait mo lui qu'un chrétien ne pouvait pas approuver ce comportement

    Le texte de Matthieu 10:16 sera la citation de référence du discours de Frédéric Franz, alors vice-président du mouvement, à l'assemblée de district de 1955, "Le Royaume Triomphant", durant lequel il déclara qu'il était tout à fait acceptable de mentir à un ennemi et dans la défense des intérêts du christianisme

    En 1960, La Tour de Garde déclara : « Dans le but de protéger les intérêts de la cause de Dieu, il est bon de cacher la vérité aux ennemis de Dieu... Cette question relève de la notion de "stratégie de guerre". »


    Quand avoir recours au mensonge ?
    Pour mener à bien la guerre théocratique, les Témoins de Jéhovah considèrent qu’ils doivent obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes et se reposent, pour se justifier, sur un verset biblique qu’ils ont choisi pour texte de l’année 2006 :

    « Nous devons obéir à Dieu, en sa qualité de chef, plutôt qu'aux hommes. - Actes 5:29 »
    Quand ils estiment que ce qui se passe à l’intérieur du mouvement, ne doit pas être connu de ceux qui n’y appartiennent pas, ils ont recours au "mensonge théocratique". Celui-ci consiste à ne pas révéler toute la vérité à ceux qui mettent en danger l’organisation des Témoins de Jéhovah. En théorie, il ne couvre pas le faux témoignage, mais plutôt l’omission volontaire de certains faits et se justifie chaque fois qu’il faut protéger les intérêts de l’organisation. Dans certaines de ses publications, la société Watchtower enseigne que les Témoins de Jéhovah ne sont pas obligés de révéler une information véridique à des gens dont elle estime qu’ils ne sont pas en droit de la connaître. Ce par quoi elle entend, toute personne qui ne fait pas partie de l’organisation des Témoins de Jéhovah. En conséquence, ce qui est dévoilé à l’extérieur n’est pas forcément le reflet exact de ce qui se passe dans l’organisation des Témoins de Jéhovah.

    La connaissance de cet enseignement permet de comprendre que la version des faits révélée au public non Témoins de Jéhovah, par les membres appartenant à ce mouvement, dans des sujets sensibles touchant leur organisation,comme le traitement de la pédophilie, voile une partie de la réalité

    Exemples de stratégie de guerre théocratique
    Pour se sauver de la prison ou sauver sa vie

    En 1957, La Tour de Garde rapporte le cas d'une témoin de Jéhovah qui, face à l'opposition dans le cadre du porte à porte, a changé de chemisier. Quand un agent communiste lui a demandé si elle avait vu une femme avec un chemisier rouge (celui qu'elle portait juste avant), elle répondit non. L'article conclut: « A-t-elle menti ? Non. Elle n'était pas une menteuse. Au contraire, elle a utilisé la stratégie de guerre théocratique, cachant la vérité par l'action et la parole au nom du ministère. »


    On peut également trouver ce genre d'exemple, un historien canadien, Kaplan, notait en 1988 qu'un Témoin de Jéhovah canadien répondait généralement par la négative quand on lui demandait s'il était Témoin de Jéhovah ou pas pendant l'interdiction des années 40, car le seul moyen qu'il se fasse condamner pour appartenance à un mouvement interdit était soit la confession ou la découverte d'une carte de membre. Ne pouvant trouver, ni l'un ni l'autre, les autorités étaient obligées de relâcher ces Témoins.

    Toutefois, ce cas reste malheureusement très rare. L'histoire des Témoins de Jéhovah nous montre que de très nombreuses vies auraient pu être épargnées si les fidèles avaient utilisé le mensonge théocratique pour sauver leur vie et pas seulement pour protéger l'organisation. Au Rwanda, quand la vie de fidèles Témoins de Jéhovah ne tenait qu’à l’achat d’une carte du parti unique, ou dans les camps de concentration, quand de jeunes Témoins étaient exécutés parce qu’ils refusaient de faire un simple « Heil Hitler », combien de morts auraient pu être évitées ? Les fidèles Témoins auraient pu mentir, l’achat de la carte du parti ne les obligeait pas à être des activistes dans ce parti. Combien de résistants politiques ou spirituels ont prononcés des tas de « Heil Hitler » pour continuer leur résistance en secret, cela n’en faisait pas des adorateurs de Hitler pour autant. Malheureusement, l'organisation demandera le plus souvent à l'adepte de base de mourir en martyr en disant la vérité, alors que les avocats-conseils du mouvement, pourront utiliser le mensonge pour couvrir les faits peu reluisants des chefs Témoins de Jéhovah.

    Pour paraître plus tolérant
    La Société Watchtower a fait préparer aux États-Unis à sa juriste Carolyn R. Wah, une brochure à usage interne Se préparer pour une affaire de garde d'enfants couvrant les problèmes rencontrés en justice au moment de divorce impliquant un ou une Témoin de Jéhovah avec un non-Témoin de Jéhovah ou un ex-Témoin de Jéhovah dans laquelle par exemple, on peut lire une réponse à faire sous serment, et couramment utilisée depuis par des Témoins de Jéhovah en porte à porte, pour induire en erreur:
    "Est-ce que les catholiques (ou d'autres) seront détruits ? (A la fin du monde- ajouté par nos soins)
    La réponse proposée est la suivante
    - C'est Jéhovah qui en jugera, pas nous."
    Pourtant la doctrine Témoin de Jéhovah sur la fin du monde, explique très bien que seuls les Témoins de Jéhovah seront sauvés, et encore pas tous.

    Pour obtenir une reconnaissance officielle
    Pour obtenir le statut de religion en Bulgarie, la Société Watch Tower a déclaré sous serment qu'elle ne prendrait pas de mesure disciplinaire contre un membre acceptant une transfusion sanguine, alors qu'en fait, elle maintient toujours cet interdit, considérant le fait de l'accepter comme un retrait volontaire de la part du transgresseur.

    Pour préserver des intérêts financiers Au Mexique, comme le loi ne permet pas aux congrégations religieuses d'être propriétaire terrien, la Société Watch Tower a récusé l'appellation de religion, affirmant être un groupement culturel. En Suisse, les dirigeants des Témoins de Jéhovah, accusés durant la Seconde Guerre Mondiale d’interdire le service militaire aux adeptes, prétendirent dans une lettre rédigée par un avocat et adressée aux autorités suisses « qu’à aucun moment, ils n’avaient vu l’accomplissement des obligations militaires comme une offense contre les principes et les aspirations de l’association des Témoins de Jéhovah », et que « des centaines de nos membres et de nos sympathisants ont accomplis leur obligation militaire et continuent à le faire » ; le but de ce mensonge était de protéger le dernier bureau européen encore en activité à ce moment-là.

    Pour dissimuler des activités peu reluisantes
    Les Témoins de Jéhovah ont utilisé le 'mensonge théocratique' pour cacher la politique de leur mouvement dans le cadre des affaires de pédophilie. Ce point est mis en avant dans l'émission Temps Présent, diffusée dans le cadre de l’émission Temps Présent le 14 juillet 2005 sur la première chaîne de la TSR, présentant une enquête sur le silence qui a régné au sein de l’organisation suédoise des Témoins de Jéhovah lorsque certains membres ont été soupçonnés d’abus sexuels de nature pédophile.

    Violation du secret professionnel
    Une Tour de Garde de 1987, encourageait les Témoins de Jéhovah travaillant dans le milieu médical à casser le secret professionnel quand il s'agissait de dénoncer un de leur frère, qui avait accepté une transfusion sanguine. Cette Tour de Garde étendait ce principe à des métiers comme celui d'avocat. Un Témoin de Jéhovah ne respectera donc pas son serment professionnel face à une affaire concernant de près ou de loin sa religion, qu'il s'agisse de dénoncer un de ses frères ou de mentir pour protéger son organisation. Un Témoin de Jéhovah qui achetait des livres critiquant les Témoins de Jéhovah à une maison d'édition appelée "Christian Research Journal", s'est vu présenté devant un "comité judiciaire" interne au mouvement des Témoins de Jéhovah en vue de son exclusion, avec comme pièce à conviction le chèque qu'il a utilisé pour payer ces livres, il ne saura jamais quelle personne aura rompu le secret bancaire pour le dénoncer.




    réponse à un courrier concernant " theocratic strategy "
     
    pris de : http://www.tj-encyclopedie.org/Stratégie_de_guerre_théocratique

    http://www.temoinsdejesus.fr/MENSONGE/MENSONGE.php
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Stratégie de guerre théocratique Empty Re: Stratégie de guerre théocratique

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:40

    Pourquoi nous ne devons pas mentir 

    u ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain " (Exode 20:16 - Bible Segond 21)

    "C’est la lèvre de vérité qui sera solidement établie pour toujours, mais la langue de mensonge ne durera qu’un instant." (Proverbes 12:19 - TMN)

    " Un témoin fidèle ne ment pas; qui profère des mensonges est un faux témoin." (Proverbes 14:5 - Bible du Semeur)


    Il a juré la main sur la Bible (TMN) devant les juges et les avocats de dire la vérité, toute la vérité et rien que la vérité.






    après cela, ils donnent des conseils aux autres de ne pas mentir - Pourquoi nous ne devons pas mentir - commencez par vous-même au lieu de donner des conseils aux autres.   
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3140
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Stratégie de guerre théocratique Empty Re: Stratégie de guerre théocratique

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:41

    Témoins de Jéhovah - théocratie apocalyptique



    Présentation du livre de Dominique Dott

    Livre: Les témoins de Jéhovah, théocratie apocalyptique

    Télécharger Les témoins de Jéhovah, théocratie apocalyptique:
    Les témoins de Jéhovah, théocratie apocalyptique - Talonnet

      La date/heure actuelle est Sam 13 Avr 2024 - 8:51