Forum des Religions - Les Origines

La Tour de Babel :: l'origine de l'empire mondial des religions

    Les noms et les théophores en Islam

    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les noms et les théophores en Islam Empty Les noms et les théophores en Islam

    Message  Arlitto Mar 21 Fév 2023 - 13:10

    .


    Comprendre la traduction du nom de "Jésus", Îsa en arabe, c'est se rendre compte que nous ne parlons pas de la même personne.

    Le nom en français de « Jésus » dérive du latin  « lésus », qui est une translittération du grec Ἰησοῦς « Iēsoûs ». Du fait que la langue maternelle de Jésus était l’Araméen,  il fut appelé Yeshua.

    Un grand nombre de musulmans sont convaincus que le nom de Jésus en Arabe est « Îsa », si Îsa est la vraie traduction de Jésus en Arabe alors comment expliqué que les Arabes chrétiens appellent Jésus "Yassou" !

    Les noms de la Bible commençant par "Y" en Hébreu ( "J" en Français) sont aussi traduit dans le Coran  par "Y". Comme l'on peut le vérifier dans le tableau suivant.


    Français ---------- Hébreux ---------- Arabes

        Joseph--------------Yossef-------------Yousseph

     Jacques-----------  Yacob--------------Yacoub 

                       Jean  ---------------Yohanan-----------Youhya ou Yahya

      Jacob----------------Ya`aqov------------Yakoub

      Jonas----------------Yônah---------------Younis 



    Le nom de Jésus commençant lui aussi par un "Y", (Yeshoua en hébreu) a été  curieusement  traduit par Îsa "Issa" dans le Coran !
    Alors on peut se poser la question, pourquoi  le Coran traduit Jésus par Îsa alors que  l'Arabe est une langue sémitique très similaire à l’Hébreu et à l’Araméen ???


    Français-----------Hébreux----------Araméens---------Arabes coranique

    Jésus---------------Yehoshua--------Yeshua-----------Issa ( ou Îsâ )



    Il faut noter que "Yehoshua" renferme le Nom Propre hébreu de « Dieu », la première syllabe "Yéh" étant l’abréviation de YHWH (Yahvé ). "Yehoshua" se traduit par  " Yahvé est salut

    Deux formes d'écritures pour le nom  "Yehoshua" : une forme longue "Yehoshua" qui se traduit en français par Josué (Josué, le successeur de Moïse) et une courte "Yeshoua" qui se traduit en français par Jésus.

    Dans certains passages de la Bible Josué peut être écrit dans sa version courte comme dans sa version longue. Dans tous les cas le nom reste traduit Josué (la distinction entre la forme longue Yeshoshua et la forme courte Yeshoua n'existe pas en grec).

    Josué en Hébreu :  יהושוע  
    Josué comme Jésus se traduisent par " YHWH sauve " puisque ces deux noms ont les mêmes racines et la même étymologie. Ils sont tous deux formé des syllabes hébraïque  יְהוֹ « YéH  » et  ישע « sauver » (ou traduit par « le salut » ). 

    Français--------Hébreux----------Arabes coranique------Arabes traditionnels


    Jésus----------------Yehoshua---------Îsâ ou Issa-----------------Yassou


    Josué-------------------Yehoshua-----------Youcha------------------Youcha



    Ainsi « Josué » et « Jésus » sont des variantes du même prénom, mais bizarrement le Coran traduit Jésus par Îsâ ou Issa et Josué par Youcha ( prononcé Youhachaw) ! 

    Le Coran par la voix de "Mahomet" a voulu délibérément remplacer le vrai nom de Jésus par un autre nom qui ne veut rien dire, ce nom "Îsâ" prive Jésus de sa vraie identité Yéhoshoua = YHWH sauve


    Selon le Coran, Jésus n'est pas le Fils unique de Dieu, comme lui-même s'est présenté, "Jean 3:16"il n'est pas mort, donc pas ressuscité par Dieu, (la foi chrétienne repose sur ce fait), il n'a pas racheté le péché originel, celui qui a engendré la mort, puisque selon le Coran, Adam aurait été pardonné, chose dont la Bible ne dit mot. « si Dieu avait pardonné Adam, la mort ne serait pas entrée dans le monde selon la Bible»

    .

    Bible :

    Romains 5 :12 C'est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu'ainsi la mort s'est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché,... 13 car jusqu'à la loi le péché était dans le monde. Or, le péché n'est pas imputé, quand il n'y a point de loi. 14 Cependant la mort a régné depuis Adam jusqu'à Moïse, même sur ceux qui n'avaient pas péché par une transgression semblable à celle d'Adam, lequel est la figure de celui qui devait venir.

    1 Corinthiens 15:22 Et comme tous meurent en Adam, de même aussi tous revivront en Christ,

    .


    _________________________________________________________________________________________________________
    Psaumes 33:13 Du haut des cieux Yahweh regarde, il voit tous les enfants des hommes ; 14 du lieu de sa demeure, il observe tous les habitants de la terre, 15 lui qui forme leur coeur à tous, qui est attentif à toutes leurs actions
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les noms et les théophores en Islam Empty Re: Les noms et les théophores en Islam

    Message  Arlitto Mar 21 Fév 2023 - 13:11


    "Allâh" est le nom propre du dieu de l'Islam


    "Allâh" n'est pas un titre pour dire, "Dieu", mais le nom propre du dieu de l'Islam !


    Dieu en arabe se dit "Ilah" avec un I comme pour Bismilah = bismILAH = au nom de Dieu.


    Dire "mon dieu" en visant Allah




    Beaucoup de musulmans et de non musulmans confondent, la langue arabe, la musique orientale, les pays arabes, etc. Et même, Ismaël, le fils d'Abraham, avec l'Islam. 

    Cette confusion langue arabe et Islam sont faussées et tordues, la traduction des mots rendus de l'Arabe au Français est aussi souvent fausse.


    La Chahada (déclaration de foi)

    Prononciation : La ilaha Illallah, "Mouhammadoun rassouloullah"

    Signifie : Il n'y a d'autre Dieu qu'Allah "et Mouhammad est son messager"


    Ex :

    Hamdulilah est la Louange à Allah..  Faux = à Dieu


    Bismillah au nom d'Allah. Faux = au nom de Dieu


    Bismilahi = au nom de mon Dieu.

    En Arabe comme en Araméen "Ilahi" = mon Dieu.

    Inna lillahi =  A Allah....  Faux = à Dieu...

    Prononciation : Inna lillahi wa inna ilayhi raji'oune.

    Signification : A ,Allah, Dieu nous appartenons et à Lui nous retournerons.



    Par contre : InchaAllah = Si "Allâh" le veut, et pas si "Dieu" le veut !

    Prononciation : InchAllah

    Signification : Si Allah le veut.


    Allahou Akbar = "Allâh" est le plus grand, et pas, Dieu est grand !

    Prononciation : Allahou Akbar

    Signifie : Allah est Le plus Grand


    .


    _________________________________________________________________________________________________________
    Psaumes 33:13 Du haut des cieux Yahweh regarde, il voit tous les enfants des hommes ; 14 du lieu de sa demeure, il observe tous les habitants de la terre, 15 lui qui forme leur coeur à tous, qui est attentif à toutes leurs actions
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les noms et les théophores en Islam Empty Re: Les noms et les théophores en Islam

    Message  Arlitto Mar 21 Fév 2023 - 13:11

    .
    Les noms théophores des dieux préislamiques de la Kaaba


    Abd'Allah, était le nom du père de "Mahomet"

    Le père de Mohammed qui était gardien à la ka'ba préislamique à la Mecque s'appelait Abd'Allah, ce qui signifie = "serviteur d'Allah". 

    Un peu d'histoire et géographie démontrant l'origine païenne l'Islam original 
    Parmi les prescriptions faites par le Coran en matière de culte, beaucoup ne font que restaurer de vieilles traditions sémitiques conservées pendant des millénaires dans le désert, parfois transformées par le contact des Arabes avec les judéo-chrétiens. Les symboles tels que le symbole du croissant de lune qui peut être trouvé sur le sceau d'impressions, de stèles, de la poterie, des amulettes, tablettes d'argile, les bouteilles, poids, boucles d'oreilles, colliers, mur de peintures murales, etc ..., les temples et les rituels de l'islam moderne, ont été pratiquées par les polythéistes avant que Mohammed naisse.

    Partout dans le monde antique, Les archéologues ont découvert des temples du dieu lune dans tout le Moyen-Orient. La religion dominante de l'Arabie était le culte du "dieu lune" qui avait d'ailleurs reçu la nomination "Allah". Au sud de l'Arabie les archéologues ont même découvert le Temple de Hureidha (un temple dédié au "dieu lune").

    Au moment ou la troupe de syrus voulait traverser la Mer Rouge pour aller vers l'Egypte, ils ont créé un temple du feu à la Mecque, qu'on le nomme aujourd'hui la " Kaaba Muhammadienne ", les iraniens l'ont nommé " l'endroit de feu " (ateshgah) et c'était un lieu sacré pour les Iraniens dont la religion était le zoroastrisme mais qui fut plus tard influencé par les pratiques religieuses babyloniennes, comme c'était le cas dans tout le Moyen Orient.

    Ateshgah de bakou (Azerbaïdjan)....................Ka'aba de Zoroastre ( Iran )

    Les noms et les théophores en Islam Ateshgeh3Les noms et les théophores en Islam The+Kaaba+of+Zoroaster+in+Naqsh-I-Rustam,+Iran+1968%5B1%5D

    Les anciens chroniqueurs rapportent qu'avant l'avènement de l'islam (jahilya), il y avait 24 ka'bas dans la péninsule arabique, mais celle de La Mecque était vénérée par toutes les tribus. 

    La principale divinité du temple était le "dieu lune" aussi connu comme "Hubal"; les trois filles, al-Lat, al-Uzza et Manat sont parfois représentées avec "le dieu lune" avec un croissant de lune au-dessus d'eux. 

    L'une des principales divinités de ce temple était également "Baal" et la lune sous le symbole de la déesse Astarté présentée comme sa campagne, leur union était censée assurer la fertilité pour l’année. Le terme habBa‛al (le Baal) est appliqué au faux dieu Baal. L’expression habBe‛alim (les Baals) se rapporte aux diverses divinités locales considérées comme les propriétaires ou les possesseurs d’endroits particuliers où elles exercent une influence.

    Dans le Moyen Orient Baal était considéré comme le propriétaire du ciel, considéré par ses adorateurs comme celui qui donnait les pluies et la fertilité.

    Des textes très anciens avec une divinité du nom d"'Allah"

    En Mésopotamie, de vieux textes assyriens et babyloniens ont été retrouvés qui parle d'un dieu de la péninsule Arabique dont le NOM est "Allah".



    "Allah" dans le temple pré dynastique de la Nubie de Ptah

    Le nom "Allah" écrit dans un Temple de la Nubie Pre-dynastique


    Note : Ce qui démontre que le nom de ce dieu"Allâh" était connu comme une divinité, "idole", à part et qui a préexisté avant "Mahomet" et l'Islam.




    Question : Qui était ce dieu, ce seigneur de la Kaaba, "Allâh" dont le père du "prophète" adorait avant l'apparition de  l'Islam ?

    .


    _________________________________________________________________________________________________________
    Psaumes 33:13 Du haut des cieux Yahweh regarde, il voit tous les enfants des hommes ; 14 du lieu de sa demeure, il observe tous les habitants de la terre, 15 lui qui forme leur coeur à tous, qui est attentif à toutes leurs actions
    Arlitto
    Arlitto
    Admin
    Admin


    Sexe : Masculin Messages : 11493
    Date d'inscription : 03/10/2020

    Les noms et les théophores en Islam Empty Re: Les noms et les théophores en Islam

    Message  Arlitto Mar 21 Fév 2023 - 13:12

    .

    (Les Arabes appelaient leurs enfants Abd Manât et Zayd Manât) =  Noms théophores des divinités préislamiques


    Les divinités les plus vénérées chez les Arabes, étaient constitué d'une triade de déesses

    Les noms et les théophores en Islam 13445772_1255656014458647_6435426030003720327_n

    Manat ( Al-Manat ) était une déesse de la mort et du destin. Principale divinité des tribus des Aws et des Hazrag, elle serait la plus ancienne du panthéon de l'Arabie. À l'origine, ce n 'était qu'un rocher. Son culte s'est ensuite répandu parmi de nombreuses tribus Arabes comme les Quraychites de La Mecque.

    Hadith de Bukhari ( 64.48.7), il est rapporté, qu'en 630, lorsque Mahomet "conquit" La Mecque, il y avait encore dans de la Kaaba 360 idoles. ( représentant surement les 360 jours d'une année lunaire).

    Al-Lat était une déesse de la fécondité et de la féminité. Elle avait aussi sa statue dans la Kaaba et était représentée sous la forme d’une pierre cubique. Elle était vénérée par tous les Arabes, y compris la tribu de Mahomet des Qurayshites . Des enfants étaient prénommés Zayd-al-Lāt ou Taym-al-Lāt.

    Al-Uzza était la déesse arabe préislamique de la fertilité. L'une des principales déesses de l'Arabie, qui dominait la triade, elle était la plus jeune des trois déesses. Son nom semble dériver de la racine arabe ʿZY et signifier " la puissante ". Son culte est lié à la planète Vénus, elle est identifiée à la divinité Inanna chez les Assyriens, Ishtar chez les Akkadiens et  Aphrodite chez les Grecques.


    C’était la plus grande des idoles chez les Arabes, des enfants étaient prénommés Amat-ʿUzzayan (servante dʿUzzā) ou Abd al-ʿUzzā ( esclave d'Uzza).


    Comme le père de Mahomet qui  s'appelait "Abdallah" ( esclave d'Allah) et l'oncle paternel de Mahomet, qui était surnommé Abû Lahab mais son vrai nom était Abd Al-Uzza ( esclave d'Uzza) !


    Ou encore la première femme de Mahomet qui s'appélait Khadîjah Bint Khuwaylid fille de Khuwailed bin Assad qui était fils de  Abd Al-`Uzzâ !


    des enfants étaient prénommés Amat-Uzzayan = (servante dʿUzzā) ou Abd al-ʿUzzā = ( esclave d'Uzza).


    Il est ici intéressant d'évoquer la descente aux enfers Al-Uzza (Inanna, Ishtar ). Al-Uzza décide de se rendre aux Enfers pour se rendre maîtresse des lieux, elle doit pour cela franchir les sept portes de l’enfer ! ( Tiens, tiens sept portes, cela rappelle un passage du Coran !


    "Et l´Enfer sera sûrement leur lieu de rendez-vous à tous. Il a sept portes ; et chaque porte en a sa part déterminée" (Coran 15.43-44 )


    Ibn Abd al-Uzza, un dès oncles de "Mahometétait un adorateur ou esclave de "Uzza" une des trois déesses de La Mecque préislamique, le Père de "Mahomet", Ab Allah, était adorateur d'Allâh de La Mecque bien avant l'Islam. Ab d'Allah = Adorateur ou serviteur d'"Allâh".


    Abou Lahab est l'un des oncles de "Mahomet", Son vrai nom est Ibn Abd al-Uzza 'Abdul Muttalib, ( Abd al-Uzza signifiant esclave de Uzza, divinité du temps pré islamique dont il était responsable ). 


    Il était le fils de Abd'Al Mottalib, le grand père de "Mahomet" et le frère d'AbdAllah père de "Mahomet". Abou Lahab était un notable de la Mecque, il était le secrétaire au trésor à l'époque et était riche, il fut très hostile aux propos et au dogme de l'Islam celui ci prônant l'égalité et l'équité.


    En clair : chacun portait le nom de son dieu ou de sa déesse "voir les noms théophores", l'oncle de Mahomet portait le nom de "Ibn Abd al-Uzza", le frère de cet homme qui n'était nul autre que le père de "Mahomet" portait le sien "Ab d'Allah" et ceci bien avant la venue de l'Islam dont "Mahomet" a été le premier à se soumettre.


    .


    _________________________________________________________________________________________________________
    Psaumes 33:13 Du haut des cieux Yahweh regarde, il voit tous les enfants des hommes ; 14 du lieu de sa demeure, il observe tous les habitants de la terre, 15 lui qui forme leur coeur à tous, qui est attentif à toutes leurs actions

      La date/heure actuelle est Ven 19 Avr 2024 - 17:49