Forum Religion: Babel l'Origine

Babel :: l'origine de l'empire mondial des religions

    La porte d’Éloïse

    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 2471
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La porte d’Éloïse Empty La porte d’Éloïse

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai - 3:38


    La porte d’Éloïse
    16 octobre 2016

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Automne dernier.
    Je marchais sur ma principale.
    Et. Sans m’en rendre compte sur le trottoir de feuilles.
    Perdu dans mes pensées. Regardant deux hommes sur un perron.
    J’ai pilé dans le tas de merde du matin d’un petit chien.
    Eh oui! Y’en a partout de même qui ne ramasse pas le tas de leur chien.

    Y’a des maîtres-chiens et des maitres-chieux!
    Pendant que je dégommais mes semelles avec les heureuses feuilles d’automne
    Je me rappelle encore. J’ai lâché un senti de tabernacle!
    En même temps que le tabernacle explosait de ma bouche.

    Deux messieurs bien peignés; en habits du dimanche avec des valises sérieuses sortaient d’une maison.
    Deux Témoins de Jéhovah serpentaient ma principale ce samedi-là.

    -Monsieur, vous allez bien me disent-ils.
    -Ben oui, ca va bien. A part la merde de chien.
    -Ça nous arrive nous -aussi. On marche beaucoup. Ha!Ha!Ha…
    -Je comprends. A faire du porte à porte, ca doit vous arriver assez souvent. Ha! Ha!
    -Est-ce qu’on peut vous laisser une revue?
    -Non merci.


    Et je suis resté poli. J’ai bien vu qu’il voulait me passer leur revue Réveillez-vous avec leur morale. Celle-là était sur l’argent. « L’argent et vous »

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Avec tout ça.
    Toujours est-il que j’avais perdu le fil de ma pensée.
    La merde, un tabernacle et deux Témoins de Jéhovah ont changé le cours de ma matinée.
    En poursuivant ma marche, avec des semelles garnies en feuilles d’automnes, j’ai remarqué que les deux TDJ sonnaient à toutes les portes de ma princip.

    Ding Dong!
    Mais. Ils n’entraient jamais. Les gens font souvent comme moi.
    Et nous.
    On ne répond pas. Ou on leur dit: Merci sur le seuil de porte!
    C’est ca: Réveillez-vous! Bonjour!
    Habituellement. Les marathoniens de Jéhovah n ‘insistent pas.
    Ils restent polis.
    Je sais. Il y en a qui se font prendre par un convainquant ou trop insistant TDJ
    Quand tu piles dans la merde à tous les matins de ta vie. Découragé. Déprimé.
    Quand tu sacres ta vie…Si l’automne sent trop la mort.
    Ca peut arriver que tu espères un miracle dans ton esprit en quête du pas vrai bonheur.
    Et que tu décides de plonger dans une autre religion ou une secte pour te sauver!
    Pour sauver ton âme!
    Pour répondre à tes questions existentielles. Oui ca se peut…
    Ca peut arriver à tout le monde. Je ne juge pas ca.
    Ce matin-là, je m’en souviens, j’ai continué ma marche en pensant à ça.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    J’ai pas pilé dans le caca de chien pour rien.
    Je n’aimais pas ce que je voyais.
    Je regardais aller les deux témoins-marcheurs et j’ai pris des photos quand ils sonnaient aux portes sur ma rue principale.
    Je m’étais assuré de ne pas les reconnaître.
    En me disant qu’un jour je parlerai des TDJ de ma principale.
    La fois où j’ai pilé dans la merde et les feuilles.
    Ca se passe aujourd’hui.
    En revenant à la maison ce matin-là, j’ai publié une photo sur mon fil Twitter avec la mention #Jéhovah. Et j’ai dénoncé en 144 caractères, cette sournoise pratique!

    « Cogner aux portes des gens pour parler de TA morale. Tes valeurs. J’aime pas ca. C’est ma porte.
    Cette ligne-là plus une photo: Ca donnait 144 caractères.
    Bref. Je me suis dit.
    S’ils veulent nous raconter  leurs affaires de fin du monde, d’élus et d’argent à remettre à leur gang et tout le reste,  on aura juste à aller frapper à la porte de leur riche « Royaume à tordeur d’esprit.
    Le lendemain de ma publication sur TWITTER.
    J’ai eu droit à une sorte de réprimande d’un grand prêtre d’une cellule à JÉHO.
    Me disant que ce n’était pas correct d’avoir publié cette photo. Qu’ils sont libres les TDJ d’évangéliser les hommes et les femmes.
    C’est vrai. Mais moi, ce matin-là, j’avais pilé dans  la merde de chien en regardant deux TDJ faire du porte à porte.
    Deux hommes essayaient de convaincre encore, des gens, à adhérer à leur doctrine réductrice.
    Je sais. Les gens sont libres d’accepter ou pas.
    Ca fait partie de leur pratique. Mais.
    Crime! On devrait interdire que des missionnaires de morale comme les Jého fassent « ding dong » à nos portes.

    Tout ça parce qu’ils sont obligés de faire du porte à porte s’ils veulent être un élu de Jého.
    Pour faire partie du troupeau chanceux.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Les brebis soumises à leur dieu.
    Les 144 000 Témoins  sauvés à la fin du monde. Pour accueillir les bonnes brebis!
    La jeune femme qui aurait refusé une transfusion sanguine et qui serait  décédée au bout de son sang après son accouchement…ou, on ne sait trop, devait croire à tout ça.
    Une enquête du coroner est en cours  pour savoir réellement ce qui s’est passé.
    Triste. Trop triste.
    Se suicider c’était son choix. Dirons les uns.
    Mais si c’est vrai ce qu’on raconte.
    Se laisser mourir pour son dieu. A-t-elle été influencée dans son jugement?
    Est-ce bien son choix?
    Ou celui de sa religion et de la doctrine d’un faux-dieu qui lui a fourré ça dans la tête?
    Dans les hôpitaux, les Témoins de Jéhovah sont toujours accompagnés par d’autres TDJ   quand ils sont en fin de vie. Surtout quand la famille ne fait pas partie au complet de leur religion.
    Voyez-vous.

    Si la jeune femme voulait Honorer le troupeau des 144 000 élus et garder sa pureté pour rejoindre JÉHO c’est ce qu’elle devait faire. Faire le contraire s’avérait un péché.
    Ce n’est pas moi qui le dit, c’est écrit un peu comme ça dans leurs règles remplies de brillantes mais pernicieuses nuances.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Lisez ça pour vous achever…
    « Bientôt, selon eux, Jéhovah détruira rapidement tous ceux qui refusent de se soumettre à sa volonté lors de la bataille prochaine d’Harmaguédon. Il supprimera en même temps tous les gouvernements terrestres existants[148]. Ensuite commencera le règne du Christ, qui durera mille ans, et profitera alors à un monde libéré de l’injustice, de la guerre, de la maladie et de la mort[149]. Jésus Christ sera secondé au ciel par un « petit troupeau de 144 000 oints » et dominera sur la « grande foule » restée sur Terre, ainsi que les morts graduellement ressuscités[150],[151]. Cette nouvelle humanité devra alors se conformer aux lois divines, mettant à profit les mille ans pour retrouver la perfection humaine «
    Achevez-vous pour vrai…
    Les Témoins de Jéhovah sont encouragés à respecter un code de pureté strict[161]. La fornication, l’adultère et l’homosexualité sont considérés comme des péchés. Les jeux d’argent, l’idolâtrie et le spiritisme sont condamnés, tout comme la violence et ce qu’ils considèrent comme des « atteintes à la vie » comme l’avortement[162], les sports extrêmes, la drogue, l’ivrognerie et même le tabagisme. L’apostasie, c’est-à-dire le fait de rejeter tout ou partie du dogme jéhoviste, est aussi considéré comme un péché grave[163].

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    J’écris ça en ce dimanche d’automne en pensant à
    Eloise Dupuis.

    A cette jeune femme de 27 ans, victime  d’une humanité sectaire  malade.
    Peut-être? Morte au bout de son sang.
    A ses parents. Sa famille. Son chum. Ses amis.
    Aux Témoins qui s’interrogent. Et j’en connais.
    A son petit bébé qui ne connaîtra jamais sa maman.
    A qui je souhaite un jour, d’embellir le monde que je dénonce aujourd’hui.
    Ce monde que nous massacrons avec nos croyances.
    A bout de fusils. En coup de canons. Et en porte à porte.
    On se tue pour nos croyances! On se chicane pour nos religions! On meurt pour un dieu.
    Je sais aussi que tout ça n’est pas de nos affaires.

    La charte des droits et des libertés est claire.
    Et je respecte ça. Toute personne peut refuser des soins.
    Mais ne sommes-nous pas responsables de la mort d’Eloïse?
    Si des hommes lui ont laissée croire que l’Irrationnel est Rationnel.
    Et que la mort est rationnelle pour rejoindre l’Irrationnel JÉHO.
    C’est à cause de nous donc?

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Si ce qu’on raconte est vrai.
    Eloise n’a donc pas choisie sa mort librement.
    Des cogneux de portes l’ont influencés.
    Désolé.
    Arrêtez de frapper aux portes SVP!

    Vous avez fermé à vie la porte d’Eloise.
    Un jour sur ma princip. Les deux pieds dans les feuilles sans merde. Si je vois deux monsieurs bien habillés avec des valises sérieuses.

    Je vais leur montrer la porte d’ELOISE.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    MERCI.
    J’en profite aujourd’hui pour remercier mes défunts parents de m’avoir assez aimé pour me laisser la LIBERTÉ de penser.
    Liberté  de fermer ou d’ouvrir mes portes.
    Liberté d’aimer librement dans mon esprit.
    Liberté de choisir la vie. Ma vie.
    Et la liberté de la terminer en beauté.
    Quand l’heure sera venue à l’automne de ma vie.
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 2471
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La porte d’Éloïse Empty Re: La porte d’Éloïse

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai - 3:39

    Les folies meurtrières de la Socité watch tower




    1929. Les Vaccins
    L'Âge D'or, 1er mai 1929, p. 502, : Les vaccinations sont de nouveau condamnées. “Les gens réfléchis préfèreront attraper la variole plutôt que de se faire vacciner”, “la pratique de la vaccination est un crime, un outrage et une illusion. Cela n'a jamais sauvé une seule vie”

    1931 L’Âge D'or 4 février 1931, p. 293 :
    Les vaccinations sont une violation de l’Alliance Éternelle que Dieu a conclue avec Noé.

    Les vaccins furent interdits de 1931 à 1952. Prohibés comme étant "une violation directe de l'alliance éternelle". (L'Âge d'Or (The Golden Age) du 4 fév. 1931, p. 293 ; Permis : La Tour de Garde (The Watchtower) du 15 décembre 1952, p. 764 et Réveillez-vous!(Awake!) 22 août 1965 p.20 ).


    Transplantations d'organes
    Les transplantations d'organes furent interdites au moins depuis 1967 jusqu'en 1980. "Cannibalisme". (La Tour de Garde du 15 nov. 1967 p.702 ; La Tour de Garde du 15 juin 1980 p.3

    Avant 1967: pas d'objection
    Réveillez-vous! (angl.) du 22 décembre 1949, p. 17. L'article, l'un des premiers abordant le thème des greffes, n'est pas hostile à cette pratique.
    Avant 1967, le Société Watch Tower ne vit pas le moindre problème à ce que ses fidèles aient recours aux transplantations d'organes. Elle estimait alors que c'était une décision personnelle et que rien dans la Bible ne s'opposait à cette pratique. Le premier article en date abordant cette question était un Réveillez-vous! de 1949.

    1967-1980: pas pour les chrétiens
    Puis, soudain, en novembre 1967, les greffes — et bien sûr, les donations d'organes aussi — furent interdites, et différentes raisons furent apportées pour soutenir ce point de vue. D'ailleurs, en juillet 1969, Milton Henschel, futur président de l'organisation, déclara dans une interview accordée au journal Detroit Free Press: « La transplantation d'organes est vraiment du cannibalisme. Dans les greffes, vous prenez quelque chose d'une autre vie pour soutenir votre propre vie. ... Nous sommes convaincus de la résurrection et ne craignons pas la mort. Si une personne gagne cinq autres années en raison d'une transplantation, qu'est-ce qui a été gagné si elle perd l'avenir ? »

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 2471
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La porte d’Éloïse Empty Re: La porte d’Éloïse

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai - 3:41

    Les funérailles d’Éloïse Dupuis célébrées à Québec

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    finalement brisé le silence samedi lors des funérailles de la jeune maman décédée après un accouchement qui a mal tourné, affirmant qu’il valait mieux attendre le rapport du coroner avant de tirer à boulets rouges sur leurs croyances.

    Agissant comme porte-parole de la famille, Alain Beauchemin a indiqué que les proches avaient fait le choix de se retirer du débat public entourant la mort de la jeune femme de 26 ans pour attendre les conclusions du coroner.

    «Les témoins de Jéhovah ont beaucoup été critiqués. Plusieurs ont pointé du doigt le refus de transfusion sanguine, mais ce n’est peut-être pas le seul élément qui a mené au décès d’Éloïse. Seul le rapport du coroner pourra nous éclairer», a confié M. Beauchemin au terme de la cérémonie qui s’est tenue à la Salle du Royaume du boulevard Père-Lelièvre.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Photo Pierre-Paul Biron

    Imbroglio sur la question des funérailles
    Plusieurs informations contradictoires ont d’ailleurs entouré les obsèques de la jeune maman au cours des derniers jours. Le conjoint de la défunte avait notamment indiqué dans les médias que des funérailles intimes avaient déjà eu lieu. «Il n’y a eu aucune cérémonie avant aujourd’hui (samedi)», affirme Alain Beauchemin, précisant que la cérémonie était prévue pour le 12 novembre, mais avait dû être reportée.

    De plus, une tante d’Éloïse affirme que la cérémonie devait originalement se tenir à Sainte-Marie en Beauce. «Ça a été déplacé à la dernière minute pour éviter que des non-témoins comme moi soient présents», croit Manon Boyer. Une affirmation qu’a aussi démentie le porte-parole de la famille.

    Situation tendue
    Mais pour la tante qui combat depuis le début la version selon laquelle Éloïse aurait refusé de plein gré une transfusion sanguine, ces explications n’apaisent en rien la situation. «Ce n’est que le reflet de ce qu’est cette histoire depuis le début. Tout se fait en cachette et ça continue», clame la dame.
    Cette dernière déplore que les témoins de Jéhovah se disent «bouleversés et démolis» par cette triste journée «qu’ils auraient pu éviter» selon elle. «Aujourd’hui il est trop tard pour la pleurer. Ils n’avaient qu’à la sauver quand c’était le temps en la laissant recevoir du sang.»

    Autre hommage
    Manon Boyer organise maintenant un hommage à Éloïse le 3 décembre prochain dans un restaurant de Laval en compagnie de proches et d’amis. Parlant de l’affaire comme étant «un crime d’honneur», elle espère que l’histoire n’en reste pas là. «Je souhaite de tout cœur que des accusations soient déposées à la suite de l’enquête.»

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    Des proches d’Éloïse Dupuis lui rendent un dernier hommage

    Membre des témoins de Jéhovah décédée à la suite de complications lors de son accouchement

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Éloïse Dupuis
    Mère décédée


    Des proches d’Éloïse Dupuis, cette mère de 26 ans membre des témoins de Jéhovah décédée à la suite de complications lors de son accouchement, lui rendaient hommage samedi dans un restaurant de Laval.

    Plusieurs proches et membres de sa famille ont tenu à se réunir deux semaines après les funérailles de la jeune femme célébrées à la Salle du Royaume du boulevard Père-Lelièvre, à Québec.

    «Pour moi, c’est comme si elle avait disparu tout à coup. Nous n’avons pas été invités à ses funérailles», a dit sa tante Manon Boyer, qui déplore que les témoins de Jéhovah aient gardé le secret autour de l’état de santé de sa nièce et des funérailles.

    Couleur de l’amour

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    La tante d’Éloïse Dupuis, Manon Boyer, assure que sa nièce aurait donné son consentement à une transfusion sanguine lors de son accouchement.

    Mme Boyer maintient depuis le début la version selon laquelle Éloïse Dupuis aurait donné son consentement à une transfusion sanguine.

    «Elle m’a dit la veille de son accouchement: “Ma tante, réalises-tu que je vais voir le rêve de ma vie dans quelques jours?” a-t-elle raconté. Je suis convaincue qu’elle aurait accepté un don de sang.»

    Mme Boyer convie tous les invités à porter du rouge, couleur de l’amour, mais aussi du «sang qu’elle n’a pas reçu».

    La tante de la jeune femme assure faire tout ce qui est en son pouvoir pour éviter qu’une tragédie comme celle-ci ne se reproduise.

    Elle a rappelé que le député de la Coalition avenir Québec (CAQ) Simon Jolin-Barrette a demandé une commission parlementaire afin de modifier le Code civil en ce qui concerne le consentement libre et éclairé.



    ♦ L’enquête du coroner est en cours.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 2471
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La porte d’Éloïse Empty Re: La porte d’Éloïse

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai - 3:42

    La société watch tower prône le sacrifice humain

    Ne vous y trompais pas, le refus de transfusion sanguine est mortel, et ce  malgré  ce que prétend la société watch tower.

    Mais non content de prôner le sacrifice humain, ils attaquent le corps médical qui a respecté leurs volontés. Ils veulent le beurre et l'argent du beurre..
    ... 

    Citation :

    LES TEMOINS DE JEHOVAH FACE AUX RISQUES DES REFUS DE TRANSFUSION SANGUINE

    La responsabilité civile d’un médecin est écartée dans une affaire relative à l’accouchement d’une femme adepte des témoins de Jéhovah, opposée à toute transfusion sanguine et décédée des suites d’une hémorragie. 

    Aucune faute de sa part n’a effectivement pu être relevée par les juges de la cour d’appel d’Aix-en-Provence dans l’arrêt rendu le 21 décembre 2006 (Juris-Data n° 325829 ; Responsabilité civile et assurances avril 2007, comm. n° 128 ,obs. Ch. Radé).

    Mme Ghislaine B. a été victime d’une hémorragie lors de son accouchement. Elle aurait dû pouvoir être transfusée rapidement, cependant elle avait fait connaître son refus de toute utilisation de produits sanguins. Sollicitée au moment où la situation devenait critique, sa famille s’est également opposée à cette intervention.

    Faute de transfusion, l’état de santé de la parturiente s’est rapidement détérioré si bien que l’équipe hospitalière a contacté le Procureur de la République en urgence. Il a donné son accord pour cette transfusion, finalement réalisée mais trop tardivement ; pour sauver sa patiente, le Dr. A, a tenté une dernière opération (une hystérectomie) mais en vain. L’expertise révèle que Mme B était arrivée « à un état de défaillance cardio-vasculaire avec arrêts circulatoires répétés ne permettant pas d’effectuer une hystérectomie d’hémostase ». Elle est décédée peu après.

    Le médecin est mis doublement en cause. Il lui est reproché d’être responsable d’une faute médicale ayant joué un rôle essentiel dans le décès de Mme B et d’avoir failli à son obligation d’information. Les juges de la Cour d’appel rejettent ces deux fondements et le dégagent de toute responsabilité. En effet, seule une faute du médecin permet de mettre en œuvre sa responsabilité civile sur le fondement de l’article 1147 du Code civil (on notera que la famille s’était aussi retournée au pénal sans succès contre le médecin,( obs. Ch. Radé, préc). Cette démonstration incombe aux ayants droit de la victime. En l’espèce, ils ne peuvent rapporter ni la preuve d’une faute précédant l’accouchement, le médecin ayant respecté le devoir d’information qui lui incombe, ni la preuve d’une faute concomitamment à la délivrance.

    Absence de faute antérieure à l’acte médical

    Un défaut d’information médicale est reproché au Dr. A par les ayants cause de la défunte. Comme tout médecin, il était tenu d’expliciter à sa patiente sa situation médicale et de l’avertir des risques à venir. En l’occurrence, les examens pratiqués durant la grossesse avaient révélé un mauvais placement du placenta. Le médecin avait spécifié à Mme B qu’elle présentait un fort risque hémorragique au cours de son accouchement.

    Le respect du devoir d’information ne fait aucun doute dans la mesure où la patiente a « attesté par écrit son refus » de toute thérapeutique faisant intervenir l'utilisation du sang sous quelque forme que ce soit. Dans ce document, elle a même précisé engager ses héritiers par sa décision.

    On peut rappeler effectivement que la loi a consacré le principe d’autonomie du patient qui lui donne la possibilité de refuser des soins (A. Dorsner-Dolivet, Le consentement au traitement médical, une liberté fondamentale en demi-teinte, RFDA 2003, 631 ; A. Pariente, Le refus de soins : réflexions sur un droit en construction, RD publ. 2003, 1419 ; J. Clerckx, Une liberté en péril ? Le droit au refus de soins, RD publ. 2004, 139 ; J.-P. Gridel, Le refus de soins au risque de la mort, Gaz. Pal. des 19-20 juin 2002, 3 ; P. Lokiec, La décision médicale, RTD civ. 2004. 641 ; D. Roman, Le respect de la volonté du malade, une obligation limitée ?, RD sanit. soc. 2005, 423).

    Cette règle est prévue expressément par l’article L. 1111-4 du Code de la santé publique : c’est au patient que revient de prendre « les décisions concernant sa santé » (voir aussi C. civ., 16-3, al. 2 : « Le consentement de l’intéressé doit être recueilli préalablement »). Il suffit de veiller à ce que les informations et les préconisations du médecin soient bien comprises par le malade. Cela ne faisait ici aucun doute. On sait par ailleurs que, par convictions religieuses, les témoins de Jéhovah sont farouchement opposés à toute thérapeutique utilisant le sang d’autrui (S. Hennette-Vauchez, Kant contre Jéhovah. Refus de soins et dignité de la personne humaine, D. 2004, chron. 3154).

    Dès lors le corps médical est dégagé de toute responsabilité en ce domaine et la Cour d’appel d’Aix-en-Provence ne retient aucune faute préalable à l’accouchement.

    Le Dr. A pouvait encore être condamné pour des agissements fautifs en cours d’intervention. C’est ici le point essentiel de l’arrêt, le défaut d’information n’ayant été invoqué par les proches qu’en raison de leur insuccès sur le terrain de la prétendue faute du Dr. A.

    Absence de faute pendant l’acte médical

    Le Procureur de la République a autorisé l’équipe médicale à pratiquer une transfusion sanguine en urgence. Toutefois au moment de l’intervention, l’état de santé de la patiente s’était considérablement altéré, comme en témoignent plusieurs expertises.

    Le risque hémorragique était connu et la patiente en avait été informée, comme nous l’avons précisé.
    Il se trouve que le médecin a perdu beaucoup de temps en raison du refus de transfusion que lui a opposé la famille et, malgré tous ses efforts, il n’est pas parvenu à la convaincre du bien-fondé des soins envisagés.

    Alors qu’elle a empêché le médecin d’agir, la famille lui reproche aujourd’hui d’avoir tardé à pratiquer une intervention vitale à savoir une hystérectomie totale. C’est l’éventuel caractère fautif du retard dans l’acte médical qui est en débat. En effet, le Dr. A. a pratiqué cette opération de la dernière chance mais dans des conditions déplorables en raison de l’état de santé de sa patiente, très affaiblie.
    La famille argue pourtant du fait que les soins ont été proposés trop tardivement, ce qui constitue, pour elle, une faute médicale : l’hystérectomie aurait dû être pratiquée peu après la délivrance.

    Son raisonnement est totalement fallacieux dans la mesure où la loi impose au médecin de respecter la volonté du patient. Selon les termes de l’article 1111-4 alinéa 2 du Code de la santé publique, issu de la loi n° 303 du 4 mars 2002 (JO du 5 mars 2002) et modifié par la loi no 2005-370 du 22 avril 2005 (JO du 23 avril 2005), « le médecin doit respecter la volonté de la personne après l'avoir informée des conséquences de ses choix », complété par l’alinéa 3 en vertu duquel « aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne ». Dans le même sens et selon le code de déontologie médicale, le consentement du malade doit être recueilli dans toute la mesure du possible.

    Appelé à respecter la volonté de Mme Ghislaine B à même de s’exprimer librement et l’ayant incitée à de nombreuses reprises à changer d’avis, le Dr. A n’a commis aucune faute. Pour les juges de la cour d’appel, il a parfaitement rempli ses obligations, respectant son obligation de moyen.
    Or le médecin n’est responsable des conséquences de ses actes de prévention, de diagnostic ou de soins, qu’en cas de faute (C. civ., art. 1147 et CSP, art. L. 1142-1).

    Dès lors, vu les faits de l’espèce et les convictions propres aux témoins de Jéhovah, le décès de sa patiente ne peut pas lui être reproché.

    Dans ce contexte, le médecin qui respecte le refus de soins de son patient ne commet pas de faute (Cass. crim. 3 janv. 1973, D. 1974, 591, note G. Levasseur ; CE 6 mars 1981, Lebon, p. 133 ; RD sanit. soc. 1981, 407, note L. Dubouis, concl. D. Labetoulle ; CE 18 mars 1994, D. 1995, 100, note J. Penneau), à condition de ne pas se voir reprocher de négligence (CE 29 juill. 1994, RD sanit. soc. 1995, 57, note L. Dubouis ; Gaz. Pal. des 12-13 juill. 1995, note A. Garay).

    Cette malheureuse affaire rappelle les sinistres conséquences des réticences des témoins de Jéhovah face aux transfusions sanguines. Le malade peut les refuser librement et le médecin est tenu respecter cette décision.

    On notera toutefois que le Conseil d’Etat n’a pas sanctionné des médecins qui ont passé outre et imposé cette pratique médicale à leurs patients, lorsque leur vie était en jeu (CE ass. 26 octobre 2001, AJDA 2002, 259, note M. Deguergue ; CE, ord. réf. 16 août 2002, JCP 2002, II, 10184, note P. Mistretta ; D. 2004, somm. 602, obs. J. Penneau ; TA Lille, réf., 25 août 2002, JCP 2003, II, 10098, note L. Lambert-Garrel, A. Flasaquier, B. Pitcho et F. Vialla. Voir aussi une décision dans laquelle une ordonnance de non-lieu est rendue au bénéfice d’une équipe médicale ayant transfusé sciemment un témoin de Jéhovah, CA Toulouse 20 mars 2001, site legifrance. Adde J. Penneau, Le médecin face au refus du patient de subir un acte médical, D. 2002, chron. 2877). Bien que le droit de refuser des soins constitue une liberté fondamentale pour le patient, il est jugé que les médecins ne portent pas une atteinte grave et manifestement illégale à cette liberté en accomplissant un acte médical malgré un refus clairement exprimé, dès lors qu'ils mettent en œuvre les soins dans le but de sauver la personne et après s’être efforcés de la convaincre. L’acte est validé s’il est indispensable à la survie du malade et proportionné à son état. L’autonomie de la volonté qui est accordée à ce dernier ne revêt sans doute pas un caractère souverain…

    Dans cette affaire, le refus de transfusion sanguine pour des motifs religieux était une nouvelle fois au cœur des débats. La solution retenue par les juges a le mérite de ne pas accabler un médecin peinant déjà à trouver un juste équilibre entre les textes qui l’obligent à respecter la volonté d’un malade, y compris au péril de sa vie et le serment qu’il prête et qui consacre son engagement à sauvegarder la santé de ses patients. On peut en effet se demander si le droit fondamental à la protection de la santé n’implique pas que le médecin prenne les décisions dans les cas extrêmes (P. Lokiec, préc.).

    []En outre, il aurait été inique que les demandes des proches de Mme B aboutissent. Leur attitude était condamnable : ils ne pouvaient pas tantôt demander que à ce que l’on veille à la volonté de leur parente, tantôt que l’on y contrevienne. A vouloir une chose et son contraire, ils voient leur requête rejetée à juste titre.[/
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 2471
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La porte d’Éloïse Empty Re: La porte d’Éloïse

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai - 3:45


    Eloïse à ma porte
    4 décembre 2016


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Quand j’ai écrit La Porte d’Eloise sur mon blogue personnel, je ne croyais pas qu’un jour, j’allais me retrouver au milieu d’une rencontre pour rendre hommage à cette jeune maman Témoin de Jéhovah, décédée suite à son accouchement. J’étais à Laval hier. Nous savons qu’Eloise Dupuis avait signé sa carte pour le refus d’une transfusion de sang. Il y a présentement enquête du coroner. La famille déplore la manière dont tout ça s’est déroulé au CH de Lévis. Des tantes, Des cousines. Des amis s’interrogent. Avec raison.

    Et des ex-témoins de Jéhovah aussi.

    Eloise Dupuis a-t-elle consenti librement au refus d’une transfusion de sang?
    En fait. Soyons clair. Ce n’est pas elle qui a décidé ça. C’est Jéhovah!
    Et moi.

    Ce que je dénonce vivement, c’est encore ce mouvement qui va frapper aux portes les samedis matins avec des enfants.
    Les TJ se présentent en sauveurs du monde.
    Les parfaits c’est eux-autres.
    Aux témoins de Jéhovah qui se demandent le lien que je fais entre les cogneux de portes et la mort d’Eloise.
    J’ai raconté hier qu’une histoire comme Eloise peut débuter justement dans un cadre de porte.
    Admettons…

    Un samedi d’automne quand les feuilles sont trempes et rouillées. Et que ton bonheur n’est pas trop facile dans ta vie.
    Quelqu’un frappe à ta porte et t’invente une histoire de Paradis. Une histoire pour survivre à la fin du monde!
    Avec ses technique à la fine pointe du lavage de cerveau, les charmeurs et les charmeuses de serpent t’embarquent dans leur mouvement.
    Ils te racontent des belles choses dans leur salle du Royaume. Ca chante. Ca parle…
    Ca cogne aux portes! Plus tu cognes, plus tu grimpes dans le rang des charmeurs.
    Les hommes mènent la patente! Les femmes passent en deuxième.
    Les préjugés poussent de partout. Les pas bons c’est nous. Les bons c’est eux.

    On vous prépare à la fin du monde!
    On vous prépare à refuser du sang.
    On vous prépare à endurer des agressions et des abus. Chut!
    On vous prépare à vous sentir coupable toute votre vie si vous sortez des TJ!
    On a tellement trafiqué votre cerveau que le réservoir de vos larmes de tristesse est sec comme le désert.

    Bref. Bref. Bref… On en reparlera.
    Tout le monde en parle aussi.
    Mais en attendant…

    Pour éviter qu’une autre petite Eloise se fasse prendre dans ce mouvement détraqué
    J’ai invité les gens à placer la photo d’Eloise à leur porte.
    La vie d’Eloise n’aura pas servi à rien sur la terre.
    Eloise va éloigner les charmeurs et les charmeuses…
    La porte d’Eloise voudra dire: N O N.
    A ma mère…

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Ce que j’ai dit aussi à des gens extraordinaires. Courageux.Et…libérés.

    À Manon Boyer , sa famille, ses amis.
    Marilou Lagacé KM Rheault
    #EnmémoireEloiseDupuis

    Quand ma mère est décédée d’un cancer, dans son lit.
    Dans ma maison de petit garçon.
    J’avais juste 8 ans. Elle en avait juste 46.
    Dans ses bras. Je me souviens un peu…
    Si elle avait eu le choix,
    elle n’aurait jamais voulu quitter ses 7 enfants.
    ‘Une maman.
    Ca ne veut pas mourir quand ses enfants sont petits. »
    Réveillez-vous!
    DanielBrouillette.com

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Éloïse Dupuis
    Mère décédée

    Est-elle morte pour Dieu ou pour la société watch tower
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 2471
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La porte d’Éloïse Empty Re: La porte d’Éloïse

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai - 3:47

    LA VERITE SUR LES TRANSFUSIONS SANGUINES, LA BIBLE ET LES TEMOINS DE JEHOVAH

    Les ex Témoins de Jéhovah ont besoin parfois d'être rassurés qu'ils ne vont pas à l'encontre des principes de la Bible. Même s'ils n'adhèrent plus à cette organisation, dont ils ont compris la duplicité, et l’erreur, ils veulent néanmoins avoir des repères et des valeurs sur lesquels ils vont s'appuyer, mais maintenant, en toute liberté, en toute conscience. Cela peut combler le vide spirituel ou moral qu’ils ressentent.

    Certains ex Témoins de Jéhovah pensent encore que le refus de transfusion sanguine est conforme à la Bible. (Actes 15 :20,29)

    Apparemment on pourrait le croire, la démonstration des Témoins de Jéhovah semble logique et pertinente.

    Pourtant, elle n’est pas biblique : La preuve par 9.

    Voici donc quelques arguments qui démontrent la mauvaise compréhension des TJ sur la question du sang.

    1)—Pourquoi les livres du Lévitique ou de la Genèse sur lesquels ils se basent, pour partie, demandent ils de ne pas consommer le sang ? Comprendre cette raison permet de mieux comprendre l’erreur des Témoins de Jéhovah.
    Le sang d'animal ne devait pas être consommé car il était utilisé pour les sacrifices et donc considéré comme sacré. Les 2 notions allaient de pair.

    2)--De plus, le sang en cause venait d'un animal totalement mort, et représentait réellement la vie de l’animal. Ce n'est pas le cas d'une Transfusion Sanguine où, non seulement le donneur continue de vivre, mais le sang transfusé, continue également sa fonction d'assurer la vie : il n'est pas consommé, digéré !

    3)--Par ailleurs, si le sang d'animal était encore sacré aujourd’hui, ça voudrait dire qu'on peut faire des sacrifices avec. Où place t on alors le sacrifice du Christ ?
    Considérer le sang animal (ou humain) sacré revient à mettre le sacrifice de Jésus au même rang que les sacrifices d'animaux et à considérer que le sacrifice de Jésus n’est pas suffisant.

    4)--Il faut noter que les TJ utilisent toujours les versets 28 et 29 de Actes 15. Ils utilisent rarement les versets 20 et 21.

    20 mais qu'on leur écrive de s'abstenir des souillures des idoles, de l'impudicité,
    des animaux étouffés et du sang.
    21 Car, depuis bien des générations, Moïse a dans chaque ville des gens qui le prêchent, puisqu'on le lit tous les jours de sabbat dans les synagogues.

    Il y a manœuvre trompeuse !


    En effet le verset 21 explique la raison de l'interdiction : Pour ne pas déplaire aux juifs ! ("car depuis les temps anciens Moïse a ....des gens qui le prêchent......on le lit a haute voix dans les synagogue chaque sabbat")

    Moïse, représentait la tradition juive. Elle était par définition, très populaire, très puissante ; elle était "prêchée" et on allait encore à la synagogue lire la Loi Mosaïque et on respectait encore le sabbat. Les apôtres ont donc tenu compte de tout ce contexte.

    C’est pour cela que Timothée bien que non contraint légalement, est quand-même allé se faire circoncire (Act 16 :2) et que Paul est allé se purifier à Jérusalem. Tout cela seulement pour ne pas déplaire aux juifs. Le passage de Actes 21:21-24 parle d’ailleurs d’apostasie « à l’égard de Moïse »

    A Jérusalem, les apôtres qui se réunissaient pour savoir s’’il fallait maintenir ou non la circoncision, ont décidé de la supprimer. Vis-à-vis des juifs, c’était déjà une réforme importante.

    Pour ménager les Juifs (Moïse), les apôtres ont donc décidé de maintenir la non consommation de sang.

    A cette époque, il devait y avoir encore des sacrifices d’’animaux puisque Actes 15 : 20 et 29 font mention de viandes sacrifiées ….aux idoles.

    Cet ordre concernant la non consommation de sang était en fait un arrangement pour faciliter la transition entre le judaïsme et le christianisme.

    D’ailleurs cette exhortation de Paul ne visait que les non juifs, ces derniers observant déjà cette coutume : comme l’indique Actes 21 :25, ou Actes 15 :19

    «Quant aux croyants d’entre les nations, nous avons pris notre décision et nous [l’]avons envoyée : ils doivent se garder de ce qui est sacrifié aux idoles ainsi que du sang, et de ce qui est étouffé, et de la fornication. » Actes 21 :25

    « Ma décision est donc de ne pas inquiéter ceux des nations qui se tournent vers Dieu........ » Actes 15 : 19

    5)--Pour bien montrer que cette règle de non consommation du sang était limitée, à la nation d’Israël, c’'est que Jéhovah autorisait les étrangers à ne pas la respecter. Cela montre bien que même si elle a été donnée à Noé, ce n’est pas une règle universelle contrairement à ce que disent les Témoins de Jéhovah. (Deut 14 :21)

    6) Paul explique en I Cor 8 :4,10 qu’il est possible de consommer des « choses » sacrifiées aux idoles ; c’était juste une question de conscience et qu’il ne fallait pas choquer ceux qui avaient une conscience plus faible. L’interdiction de consommer du sang, était donc, faute d’autres développements dans les Ecritures, à considérer de la même façon, puisque ces deux thèmes étaient traitées à l’identique en Actes 15.

    7)--Que Tertullien rapporte vers l'an 150-200 que les chrétiens ne mangent pas d'animal non saigné n’est pas étonnant car il existait plusieurs églises dites chrétiennes à l'époque. Certaines étaient peut-être un peu plus que d’autres sous l'influence juive (90 ans après la mort de Jean : Irénée recense 20 sortes de christianismes différents et en 384, Epiphane recense 80 sortes de christianismes différents. Sous cette influence juive, ils étaient encore dans « l’ombre des choses à venir », l’éphémère, l’archaïsme, « sous le voile » de la Loi mosaïque : 2 Cor 3 :14,15

    Et le bon sens dans tout cela ?

    8 )Comment concevoir qu'on sacrifie parfois une vie juste par respect pour le principe de cette même vie.
    Sacrifier une vie pour en sauver 10 : Mathématiquement, on peut l'imaginer mais sacrifier une vie juste pour le principe qui la représente laisse perplexe.

    9)Par ailleurs qu'est-ce qui autorise la Watch Tower à faire la différence entre éléments majeurs et mineurs du sang, ces derniers étant acceptés par les Témoins, alors que la Bible n’en fait pas ? La WT aurait-elle conscience de la faiblesse de sa position ?

    Conclusion : La position des TJ à l'égard du sang et des transfusions sanguines n'est pas biblique

    A noter pour être complet : A l'égard des enfants, les anesthésistes n'ont rien à demander aux parents : s’il faut transfuser, ils transfusent. En ce qui concerne les adultes, les Témoins de Jéhovah acceptent une intervention chirurgicale, même si on ne leur garantit pas à 100% le respect de leur croyance !

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 2471
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La porte d’Éloïse Empty Re: La porte d’Éloïse

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai - 3:49

    Les folies meurtrières de la Socité watch tower

    Heb 13:9
    Ne vous laissez pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères; car il est bon que le coeur soit affermi par la grâce, et non par des aliments qui n’ont servi de rien à ceux qui s’y sont attachés.

    1961
    A voir la chose sous un angle réaliste, il faut admettre que le recours aux transfusions sanguines, même dans les cas d’extrême urgence, ne sauve pas réellement la vie. Le procédé peut prolonger temporairement l’existence du patient, mais si c’est un chrétien qui s’est voué à Dieu, ce sera aux prix de sa vie éternelle. :scared-eek:
    Le sang, la médecine et la loi de Dieu, 1961, page 55.


    1936
    Aujourd’hui la transfusion est une opération relativement simple et qui ne fait courir aucun risque d’infection à condition naturellement d’observer des règles actuellement bien déterminées.
    L’Age d’or, 1-12-1936, page 16, édition anglaise.


    1945
    Dieu n’a jamais publié de décrets qui interdisent l’emploi de médicaments, injections et transfusions sanguines.C’est une invention humaine qui à l’instar des pharisiens méprisent la miséricorde et la charité. Servir Jéhovah d’un plein esprit ne signifie pas mettre notre intelligence à l’index. Principalement lorsqu’il s’agit d’une vie humaine, cette vie étant d’un grand prix et sainte devant Jéhovah.
    Consolation, septembre 1945, n° 109, page 29, édition néerlandaise.


    1959
    Puisqu’une personne n’est pas exclue pour avoir volontairement accepté une transfusion d’un proche, vous n’avez pas le droit d’écarter cette sœur lors de la célébration du souper du Seigneur.
    Tour de Garde, 1-2-1959, page 48.

    Il en fut de même au temps des apôtres. Ce fut en rapport avec le fait de manger de la viande sacrifiée aux idoles que l’ingestation d’animaux étouffés et de sang fut interdite – Actes 15:20-29.
    Tour de Garde, 1-12-1959, page 368.


    Nathan Knorr, le 3e président de la Société a osé dire:
    mais si c’est un chrétien qui s’est voué à Dieu, ce sera aux prix de sa vie éternelle
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 2471
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La porte d’Éloïse Empty Re: La porte d’Éloïse

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai - 3:51

    Les statistiques indiquent que plus de 1 200 Témoins de Jéhovah ont perdu leur vie en 2016 pour avoir refusé les transfusions de sang.

    Une tragédie silencieuse!
    Selon les statistiques, plus de 1 200 Témoins de Jéhovah ont perdu leur vie en 2016 pour avoir rejeté les transfusions sanguines.

    Le nombre de décès est basé sur une étude médicale préparée par le médecin et le consultant dans l'espace médical Osamu Muramoto....

    L'étude révélant le nombre total de morts par les Témoins de Jéhovah a été faite avec les données médicales disponibles.

    L'étude prend également en compte le nombre d'éditeurs de Témoins de Jéhovah dans le monde entier, ainsi que le nombre de Témoins de Jéhovah qui s'adressent aux hôpitaux pour un traitement médical.

    Pour les experts, les chiffres indiquent une tragédie silencieuse.
    Environ 1200 ont perdu leur vie en 2016 en raison de l'ignorance religieuse.

    D'autres encore perdront leur vie dans les années à venir.
    L'une des plus grandes tragédies de nature religieuse à entendre s'est produite en 1978 en Guyane.

    À cette occasion, environ 918 personnes sont mortes en raison de l'ignorance religieuse de leur chef religieux, Jim Jones, dans son temple religieux situé à Jonestown.
    Jim Jones a incité les gens à commettre des meurtres et des suicides en série.
    Près de 300 enfants ont perdu leur vie en raison de l'ignorance de Jim Jones.

    Selon les experts sur la tragédie silencieuse des Témoins de Jéhovah en 2016

    Surpassé celui de Jim Jones en 1978.

    L'étude indique que les dirigeants des Témoins de Jéhovah connus à travers le monde en tant que Conseil d'administration peuvent être reconnus coupables de la mort de milliers de personnes dans le monde au cours des dernières décennies en raison de l'interprétation selon laquelle la Bible interdit les transfusions sanguines

    Tout cela indique que les surtensions de Jim Jones sont considérées comme les plus grands meurtriers d'événements religieux qui ont des nouvelles.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


    AJWRB.org
    Official website of Associated Jehovah's Witnesses for Reform on Blood
    ajwrb.org
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 2471
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La porte d’Éloïse Empty Re: La porte d’Éloïse

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai - 3:52

    Mort d'une mère témoin de Jéhovah : la tante d’Éloïse Dupuis poursuit sa bataille


    Éloïse Dupuis

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    ELISA CLOUTIER
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
    Lundi, 16 octobre 2017 19:07MISE à JOUR Lundi, 16 octobre 2017 19:15




    La tante d’Éloïse Dupuis, cette jeune mère témoin de Jéhovah morte à la suite de son accouchement, entend poursuivre sa bataille pour faire modifier les lois sur le consentement libre et éclairé.

    Plus d’un an après la mort de la jeune femme de 26 ans, le coroner Luc Malouin a déposé son rapport vendredi. Il est présentement entre les mains du coroner en chef et devrait être rendu public au début du mois de novembre, selon M. Malouin.

    Sa tante persiste et signe
    Misant sur ce rapport pour « faire changer les choses », la tante de la jeune défunte compte interpeller le gouvernement, peu importe les recommandations du coroner.


    « Je suis consciente que le rapport du coroner est limité, mais il y aura des élections au printemps et croyez-moi, on n’a pas fini d’en entendre parler. Je vais faire des pressions auprès du gouvernement », mentionne Manon Boyer, qui prévoit également faire une sortie publique, accompagnée de membres de la famille, qui ne font pas partie des Témoins de Jéhovah.

    Mme Boyer souhaite que dans pareil cas un juge puisse statuer sur le consentement libre et éclairé. « Pourquoi les médecins ont les mains liées ? Je ne pense pas que les médecins trouvent ça drôle de regarder quelqu’un mourir » lance-t-elle.


    Depuis le décès de sa nièce, le 12 octobre 2016, Mme Boyer a d’ailleurs créé une page Facebook en sa mémoire (En mémoire de Eloïse Dupuis), notamment pour inciter les témoins de Jéhovah à quitter leur religion.


    De son côté, le coroner Luc Malouin explique avoir mis plus de temps que prévu avant de remettre son rapport sur le décès de la jeune femme, en raison d’une expertise réalisée par la famille.


    Éloïse Dupuis est morte le 12 octobre 2016, six jours après son entrée à l’hôpital pour accoucher de son premier enfant.



    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 2471
    Date d'inscription : 08/02/2021

    La porte d’Éloïse Empty Re: La porte d’Éloïse

    Message  Mikaël Malik Sam 1 Mai - 3:54

    Témoin de Jéhovah : Éloïse Dupuis a préféré la mort aux transfusions sanguines
    Publié le mardi 14 novembre 

    Un contenu vidéo est disponible pour cet article"

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    Les explications d'Alexandra Duval

    C'est en pleine connaissance de cause qu'Éloïse Dupuis, Témoin de Jéhovah, est morte en octobre 2016 des suites de complications liées à son accouchement après avoir refusé une transfusion sanguine, selon le rapport du coroner Luc Malouin.

    Un texte de Cathy Senay
    C'est ce que souligne le coroner dans un rapport qu'il vient de rendre public au terme d'une enquête qui aura duré un an.

    Après avoir parlé à des proches d’Éloïse Dupuis et à des professionnels de la santé, en plus d’avoir épluché le dossier médical de la jeune femme, le coroner conclut qu'elle avait refusé à cinq reprises de recevoir des transfusions sanguines entre le 6 et le 12 octobre 2016, d'abord à la maison de naissance Mimosa, puis à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

    Dès son arrivée à l’urgence un peu après minuit, dans la nuit du 5 au 6 octobre, elle a mentionné qu’elle « préférait mourir que de recevoir des produits sanguins », relate le coroner en citant le dossier médical.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Éloïse Dupuis Photo : Radio-Canada

    Les médecins n’ont pas l’air convaincus que je vive et me parlent toujours de sang quand je suis seule.
    Note d’Éloïse à son conjoint Paul-André Roy


    Les parents d’Éloïse Dupuis et son conjoint Paul-André Roy ont également été informés plusieurs fois des risques. Le coroner a d’ailleurs conclu dans le présent dossier qu’il n’y avait pas eu « d’influence indue » de la part d’autres témoins de Jéhovah.

    Une situation intenable
    Éloïse Dupuis a d’abord voulu accoucher de son premier enfant à la maison de naissance Mimosa dans le secteur Saint-Romuald à Lévis, le 5 octobre. Dès lors, elle avait affirmé qu’elle refusait toute transfusion sanguine en raison de sa religion.

    Puis elle a été transférée à l’Hôtel-Dieu de Lévis quelques heures plus tard pour réduire les risques de complications. Elle n’a pu accoucher naturellement et a subi une césarienne. L’enfant est né en bonne santé.
    Mais il en était tout autrement pour la jeune femme.

    La patiente souffrait d’une hémorragie majeure qui allait se détériorer au cours des jours suivants en anémie sévère. Elle en mourra, alors que « la seule solution médicale qui existait pour Mme Dupuis pour recouvrer la santé consistait à recevoir des produits sanguins, et elle a toujours refusé de le faire », écrit M. Malouin.

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Luc Malouin, coroner (archives) Photo : Radio-Canada

    Selon le coroner, le personnel de l'Hôtel-Dieu de Lévis a tout tenté pour convaincre Éloïse Dupuis d'accepter une transfusion sanguine.

    Je n’ai aucun doute que le personnel médical a tout tenté pour que Mme Dupuis et sa famille changent d’idée quant à la nécessité d’avoir recours aux produits sanguins pour lui sauver la vie. Ces personnes connaissent parfaitement les conséquences du refus de produits sanguins.
    Luc Malouin, coroner


    Le coroner ajoute que « toutes ces personnes étaient des Témoins de Jéhovah et en accord avec leurs principes religieux, elles ont refusé le seul traitement médical disponible pour éviter le décès ».
    Un contenu vidéo est disponible pour cet article"

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Entrevue avec Me Jean-Pierre Ménard

    Un plan pour ces patientes
    Le coroner Malouin recommande à l’Hôtel-Dieu de Lévis de mettre en place un plan personnalisé pour les patientes qui refusent toute transfusion sanguine une fois hospitalisées afin de donner naissance à leur enfant.
    Il suggère aux médecins de travailler ensemble avec ces patientes afin de planifier les mesures qui seront prises en cas de pertes de sang importantes.

    Il souligne au passage que cet établissement hospitalier a prévu dans les mois qui ont suivi la mort d’Éloïse Dupuis de mettre en place des mesures similaires. Il soumet son rapport au ministère de la Santé et des Services sociaux dans le but de susciter une prise de conscience à travers la province.

    À lire aussi : Demande en recours collectif contre les Témoins de Jéhovah


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... uc-malouin

      La date/heure actuelle est Sam 25 Mar - 1:31