Forum des Religions - Les Origines

La Tour de Babel :: l'origine de l'empire mondial des religions

    Amis de l'homme

    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Amis de l'homme Empty Amis de l'homme

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:46

    Amis de l'homme

    Amis de l'homme 230px-Amis_de_l%27homme


    Les amis de l'homme (Ange de l'Éternel en Suisse et Église du Royaume de Dieu jusqu'en 1951) constituent un mouvement religieux né vers 1920 par Alexandre Freytag, l'ancien dirigeant de la filiale suisse de la Société Watch Tower; Il s'agit donc d'un schisme de l'organisation des Étudiants de la Bible. Bien que toujours actif mais davantage dans le domaine de la philanthropie, le groupe ne progresse plus aujourd'hui.

    Fondateur
    Voir article détaillé Alexandre Freytag

    Le groupe fut fondé par Alexandre Freytag, le dirigeant de la branche suisse des Étudiants de la Bible. Freytag se présenta comme le "serviteur fidèle et prudent" de Matthieu 24:45 jusque là représenté par Russell, et le Messager de l'alliance mentionné en Malachie 3:1. 

    En 1917, il publia Journal pour tous et, en 1920, une lettre ouverte intitulée Le Message à Laodicée destinée à ses coreligionnaires afin de dénoncer, selon lui, la fausseté de leur dogmes; Joseph Rutherford, le nouveau président de la Société Watch Tower répondit par le biais du livre La Harpe de Dieu. Freytag adressa aussi Un Message d'amour à Laodicée aux adventistes et à l'Association Internationale des Étudiants de la Bible. 

    En Suisse francophone, il provoqua une grande crise dans le mouvement de la Watch Tower, car la majorité des 304 assistants au Mémorial le suivirent puisque l'année suivante en 1920, le nombre chuta à 75. Évidemment, Rutherford désapprouva cette conduite et cela aboutit à l'exclusion de Freytag et même à une action en justice à son encontre. Freytag se mit alors à développer sa doctrine dans plusieurs livres et fonda dès 1925 une station d'essai pour y établir le royaume de Dieu, à Méthamis (Vaucluse).

    Fixant sa date de fondation à 1916 — contrairement aux non membres qui la fixe au plus tôt à 1920 —, le mouvement estime qu'il est né suite à la "persécution par les Étudiants de la Bible", car "il fallait poursuivre le travail de sanctification, arriver au changement total du caractère, changement qui est une condition inhérente à la prêtrise. Il n'était plus possible de suivre les errements dans les interprétations des Étudiants de la Bible."

    Crise(s) de succession
    À la mort de Freytag en 1947, une crise de succession divisa le mouvement en deux branches: l'une en France, l'autre en Suisse. En effet, en Suisse, l'ex-russelliste Edouard Rufener prit la direction du mouvement jusqu'à sa mort en décembre 1969, et fut succédé par Marie Roulin (1889—août 1982), ex-secrétaire de Freytag, puis par M. Kohli. Dans ce pays, le nom du mouvement, "Ange de l'Éternel", fait référence à une vision contenue dans le livre de l'Apocalypse, celle d'un ange volant dans le ciel et tenant un livre dans la main, ce livre étant censé être le livre de Freytag La Divine Révélation.

    En France, Bernard Sayerce (1912—1963), un instituteur qui avait rencontré le fondateur à Lyon en 1933, affirma être son successeur légitime et se fit appeler le "Berger fidèle du Peuple de Dieu", et presque toutes les 900 assemblées de France et de Belgique adhérèrent à ce schisme dont les effectifs atteignirent 9 700 membres entre 1958 et 1962. En 1963, Lydie Sartre (1898—1972), amie de l'homme depuis 1920 et ex-secrétaire de Sayerce, nommée la "chère maman", puis Joseph Neyrand (1927—1981) en 1971, assumèrent la direction à la place de Sayerce.

    Dans les années 1980, des difficultés de succession se manifestent à nouveau dans la version française du mouvement, entrainant des procès ainsi que l'exhumation et le renvoi à leurs familles des restes de Sartre et de Neyrand. En 1984 fut fondée les "amis sans frontière", à laquelle s'opposa "Le Renouveau des amis de l'homme", créée pour rester fidèle au fondateur.
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Amis de l'homme Empty Re: Amis de l'homme

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:47

    Développement

    Monde

    Freytag fit d'abord des convertis en Europe occidentale puis en Amérique du Nord, principalement parmi les adeptes de la Watch Tower. En 1918, il alla au Mexique, et convertit l'ex-russelliste Abel Ortega qui devint le représentant légal du mouvement qu'il dirigeait depuis sa maison (il dirigea le mouvement au moins jusqu'à la fin de l'année 1970). En 1925, une filiale vit le jour dans ce pays et en juillet 1926, le nom devint la Société biblique de traités de L'Ange du Seigneur. À partir de 1926 parut la version mexicaine du Journal pour tous, suivit de L'Ange de l'Éternel.

    En Italie, la première communauté fut établie en 1946 à Turin par Sebastiano Chiardola.

    Des colonies agricoles du mouvement virent progressivement le jour en Allemagne, en Belgique, en Suisse et dans d'autres pays. Des congrès eurent aussi lieu en Allemagne, en Autriche et en Belgique. Écrivain prolifique ayant composé presque 380 hymnes et mélodies, Freytag vit ses œuvres diffusées par dizaines de milliers dans les années 1920 et 1930 par ses disciples actifs dans plusieurs États.
    France

    En 1919, les premiers adeptes arrivèrent en France. Des congrès agrémentés de galas artistiques et de concerts furent tenus en 1948 et 1949 à Paris, en 1950 à Bordeaux et en 1951 à Toulouse, avec une assistance atteignant à chaque fois 10 000, suivis d'assemblées régionales trimestrielles dans les années ultérieures. Dès 1948, Toulouse fut le siège de l'impression. Majoritairement composés de femmes, les adeptes étaient alors principalement regroupés dans le Sud-Ouest, puis en région parisienne.

    En France, le mouvement n'a pas pu être enregistré sous le nom de l'Ange de l'Éternel, ce qui est son nom en Suisse. En 1951, le nom d'Église du Royaume de Dieu fut abandonné pour souligner la réorientation de la doctrine de la religion vers la philanthropie et le groupe vit son rayonnement limité au Sud-Ouest du pays. 

    À cette époque, un service social fut ouvert à Bordeaux où des marchandises furent engrangées à destination des défavorisés. Suite à un don d'un terrain et d'une ferme dans le Lot-et-Garonne, le siège fut transféré dans ce département et le mouvement concentra son œuvre sur l'aide aux fermiers. Le nom actuel, amis de l'homme, fait référence à la volonté de rassembler les humains en grande famille. 

    Littérature et doctrine

    Amis de l'homme 180px-Message_%C3%A0_l%27humanit%C3%A9

    Le Message à l'Humanité (1922), le second ouvrage de Freytag

    Freytag écrivit trois ouvrages qui contiennent la doctrine du groupe: La Divine Révélation (1920), retraçant l'histoire du petit troupeau, Le Message à l'Humanité (1922, le plus diffusé), contenant la Loi Universelle, et La Vie Éternelle (1933), traitant du rétablissement de l’humanité à la vie éternelle terrestre.

     Le mouvement édite également deux journaux généralement distribués dans la rue: l'hebdomadaire Le Journal pour tous (depuis 1917, dirigé par Y. Magnan), et le bimensuel Le Moniteur du Règne de la Justice (depuis 1936, dirigé par G. Fromentin, tirage de 120 000 exemplaires). À ceci s'ajoutent de nombreuses brochures et le recueil de 372 cantiques appelé Les Cantiques du Messager. Le sociologue Jean Séguy écrivit que dans les ouvrages de Freytag "la prétention scientifique le dispute à chaque pas à une exégèse symbolique des plus fantaisistes", et que l'ensemble de son œuvre est "marquée au sceau bien défini d'une époque et de ses illusions".

    Au niveau des croyances, le mouvement mélange millénarisme, philanthropie et écologie, bien que la doctrine chrétienne, et même l'aspect religieux, ait presque disparu aujourd'hui dans la branche française. La Bible est peu citée par rapport aux écrits de Freytag. Plusieurs aspects de la doctrine font références aux croyances des Étudiants de la Bible.

    Selon Séguy, les amis de l'homme seraient le fruit de russellistes animés d'une volonté de prouver que la vie éternelle était possible pour tous les hommes sur terre en construisant "des havres de paix et d'amour mutuel dont les habitants auraient porté témoignage au monde méchant et mortel de l'éternité de la race humaine lorsque celle-ci accepte d'être bonne et charitable". Par ailleurs, il y avait une volonté d'adoucir l'idée de la vengeance divine: Dieu ne détruirait pas les humains, mais ce sont les méchants qui se détruiraient eux-mêmes car, étant éloignés de la Loi Universelle de l'altruisme et qui inclut une certaine hygiène de vie, ils ne peuvent plus gouverner leur corps et donc "le fluide vital (l'Esprit de Dieu) n'a plus aucune influence sur leur système nerveux".

    Considéré comme le "serviteur fidèle et prudent" dont le portrait orne les lieux de culte du mouvement, Fraytag est censé avoir reçu les révélations divines — dont la Loi Universelle que les humains doivent suivre — qu'il a consignées dans ses livres et avoir été chargé de rassembler l'Église du Christ, le petit troupeau (les 144 000 oints, membres des amis de l'homme vivant selon l'enseignement de Freytag, 

    qui peuvent être remplacés en cas de chute et entretiennent une espérance céleste) et la grande multitude (l'Armée de l'Éternel). 

    L'idée centrale est que l'humanité vit à la fin des temps, que Christ va sous peu inaugurer le Royaume de Dieu sur terre, à savoir le paradis, et que l'Armée de l'Éternel en sera la base tandis que les Églises formant Babylone s'effondreront. Har-Maguédôn est considéré comme symbolique, et ceux qui mourront ressusciteront, à l'exception des personnes vraiment irréformables.

    Le mouvement est non trinitaire, ne reconnaissant qu'un seul Dieu, Jéhovah, bien que le nom divin ne soit pas employé systématiquement. 

    L'histoire de l'âge évangélique est divisée en sept périodes allant de la Pentecôte à la naissance des amis de l'homme, périodes pendant lesquelles il y aurait eu une Église fidèle; ces périodes sont: 33—73, 73—325, 325—1160, 1160—1378, 1378—1518, 1518—1830, 1830—1916. Le mouvement prône le changement du caractère, notamment la pratique de l'altruisme.

    Organisation et effectifs
    Peu développée, la hiérarchie comprend la direction mondiale qui est formée de plusieurs membres âgés, avec Ruth Cavin comme responsable générale. Au niveau local, un ancien ou une ancienne dirige la communauté; néanmoins, ces anciens se font de plus en plus rares. 

    Les adeptes constituent la famille divine, l'Armée de l'Éternel, précurseurs de la nouvelle terre et instructeurs de l'humanité lors du rétablissement. Les groupes locaux reçoivent deux visites annuelles d'anciens suisses plus expérimentés. En France uniquement, l'organisation se décline en "noyau" (dirigeants), "tabernacle" (adeptes) et "débonnaires" (sympathisants).


    Avec un total d'environ 71 500 membres — 20 000 selon Séguy en 1956 —, les amis de l'homme sont présents et actifs dans dix à vingt pays, essentiellement européens, avec une prédominence en France (une cinquantaine d'assemblées) et en Allemagne, mais aussi dans une moindre mesure en Amérique du Nord et du Sud (Mexique, États-Unis, Brésil). Le groupe justifie le peu d'adeptes dans ses rangs ainsi: "Le petit nombre est un gage. 

    Ceux qui appartiennent à de grands mouvements n'ont pas la concentration nécessaire pour leur sanctification." Des stations d'essai destinées à réaliser la nouvelle terre ont été créées en Suisse (Cartigny, Marnand et Wart), en Allemagne (Waldeck et Sternberg), en France (Valensole, Oraison, Méthamis, Draveil).

    Le siège mondial est situé à Le Château, 1236 Cartigny, en Suisse. En France, le siège social est au 22 rue David d'Angers, Paris 19e, et l'administration à Draveil (la propriété servant à l'édition du Moniteur du Règne de la Justice fut acquise par Freytag en mai 1930).

    Pratiques

    Amis de l'homme 180px-Moniteur_du_R%C3%A8gne_de_la_justice

    Le Moniteur du Règne de la Justice

    Le mouvement pratique un prosélytisme de porte-à-porte et dans la rue, celui-ci étant plus marqué en France. Quatre réunions hebdomadaires sont organisées (lundi: prière et lecture du Moniteur du Règne de la Justice; jeudi soir: lecture des livres de Freytag; dimanche matin: Rosée du ciel; dimanche après-midi: lecture du Journal pour tous), auxquelles s'ajoutent annuellement des congrès ou réunions générales. Les suisses pratiquent le baptême par immersion totale ainsi que la Cène , célébrée au printemps, les emblèmes étant réservés aux adeptes du petit troupeau; les fêtes incluent la Fête de l'Armée de l'Éternel en avril et la Fête du petit troupeau en octobre. 

    Les adeptes français ne pratiquent pas de baptême, mais se concentrent sur des activités philanthropiques se traduisant par une aide aux défavorisés, notamment des fermiers. Les membres sont censés rejeter le tabac, l'alcool et la viande, mais en France, Sayerce alla plus loin en interdisant également le pain et l'huile afin de "se préserver contre les effets de la bombe atomique". Dans leurs communautés rurales où ils pratiquent l'agriculture, les adeptes rejettent l'utilisation des engrais et des produits chimiques. Par ailleurs, ils célèbrent Noël.

    Perception

    Contrairement aux Témoins de Jéhovah, les amis de l'homme ne sont pas considérés comme une secte dans les rapports parlementaires. Le mouvement est parfois critiqué par des associations évangéliques et protestantes en raison de ses doctrines jugées non chrétiennes; toutefois, info-sectes précise: "Ce n'est pas non plus un mouvement "dangereux" pour la société". 

    En revanche, dans ses publications, la Watch Tower a qualifié ce mouvement de "secte" et, parfois sans le nommer à propos d'Ortega, de "nouveau mouvement religieux, qui avait pris naissance en France" (ce qui est d'ailleurs inexact).

    http://www.tj-encyclopedie.org/Amis_de_l'homme
    Mikaël Malik
    Mikaël Malik
    Membre - V.I.P
    Membre - V.I.P


    Sexe : Masculin pas témoin de la watchtower
    Messages : 3166
    Date d'inscription : 08/02/2021

    Amis de l'homme Empty Re: Amis de l'homme

    Message  Mikaël Malik Sam 13 Fév 2021 - 13:48

    Association philanthropique "les amis de l’homme"

    Ce mouvement n'est pas listé comme secte (dans le recensement des sectes fait par le rapport parlementaire n°2468 français). 

    Notre avis: ce n'est pas non plus un mouvement "dangereux" pour la société, cet article est donné à simple titre d'information.


    Amis de l'homme HautNom
    Cette Communauté, née en Suisse, est connue par plusieurs appellations la Famille de la foi, l’Armée de l’Éternel, l’Ange de l'Eternel. Elle veut rassembler tous les hommes en une grande famille d’où son titre actuel.

    Amis de l'homme HautOrigine
    Frédéric-Louis-Alexandre Freytag naît à Baden, en Suisse, en 1870. Membre de l’Eglise Nationale Réformée, il passe sa jeunesse à Montreux. Il est malade du coeur à l’âge de huit ans. La mort successive de son père et de plusieurs amis engendre chez lui une profonde réflexion sur la mort et la victoire sur la mort. Il est avide de justice et de droiture.

    Dès 1898, il fréquente des réunions adventistes, puis des assemblées russellistes. Il exerce la profession de photographe. En 1912, il adhère officiellement au groupe de Russell. Quatre ans plus tard, il dirige même, à Genève, le bureau de ce groupe, devenu, en 1913, les Étudiants de la Bible (qui deviendra plus tard les "Témoins de Jéhovah"). L’année suivante, en 1917, il publie son Journal pour tous.

    Désirant de plus en plus faire une oeuvre personnelle, voire indépendante, il envoie, en 1920, sa lettre ouverte Le Message à Laodicée aux Étudiants de la Bible pour démontrer leurs erreurs doctrinales. L'Eglise de Laodicée n’est rien d’autre que 1'organisation des Étudiants de la Bible, alors que Freytag est assurément le serviteur fidèle et prudent de Matt. 24:45.

    Cette lettre ouverte provoque des remous et Freytag est exclu du mouvement. Les dirigeants des Étudiants de la Bible envoient des huissiers pour confisquer les publications et le mobilier de la salle de réunion, Freytag doit même comparaître devant la justice. La période de 1919-1920 peut être considérée comme la date officielle de la création de l’Association Philanthropique "Les Amis de l’Homme".

    Freytag publie plusieurs livres de doctrine et crée une station d’essai pour établir le royaume de Dieu sur la terre, à Méthamis dans le Vaucluse; celle-ci est dirigée par l’épouse et la fille du fondateur.

    En 1934, il vient en France d’où il sera bientôt expulsé. Il meurt le 31janvier 1947 au Château de Cartigny, près de Genève.

    Edouard Rufener continue à propager la vérité contenue dans les écrits de Freytag. Russelliste convaincu depuis 1912, il quitte les Étudiants de la Bible en même temps que Freytag. C’est un de ses collaborateurs depuis 1920. Il décède en décembre 1969.

    Marie Roulin, née en 1889, reprend les rênes des Amis de l’Homme jusqu’à sa mort, fin août 1982. Ce fut la dévouée secrétaire du fondateur. Le responsable actuel est M. Kohli.

    Amis de l'homme HautDoctrine
    Elle est contenue dans les écrits de Freytag, considérés par les membres comme les écrits les plus précieux qui existent. Il s’agit de:

    • La Divine Révélation, publiée en 1920, tirée à 142 000 exemplaires. L’auteur y relate l’histoire du petit troupeau des Amis de l’Homme pour lesquels ce livre est indispensable ainsi que pour tous ceux qui réfléchissent et qui sont soucieux du vrai bonheur.
    • Le Message à l’Humanité, publié en 1922, tiré à 410000 exemplaires. Il contient la Loi Universelle qui est la sûre bénédiction pour ceux qui la pratiquent. C’est le livre de souvenir présentant la nouvelle terre. Pour les membres, il est considéré comme l’écrit le plus important du monde.
    • La Vie Éternelle, publiée en 1933, tirée à 300000 exemplaires. Ce livre parle du rétablissement de toutes choses. Il montre comment l’humanité parvient à la vie éternelle sur la terre.

    Dans ce monde qui est à sa fin, une voix s’est élevée du milieu des hommes, apportant un solennel avertissement, la voix d’Alexandre Freytag, le dernier Messager de l’Éternel. Sur l’ordre du Christ, il rassemble son Église, le petit troupeau des vrais chrétiens. Ceux qui prêchent et vivent selon la Loi Universelle de l’amour divin, l’altruisme, constituent la seule véritable petite Église. Freytag, le serviteur fidèle et prudent, a reçu la compréhension de l’histoire du petit troupeau qu’il doit regrouper.

    L’histoire de l’Église comprend sept périodes:


    • la première allant de l’an 33 à l’an 73,
    • la seconde de 73 à 325,
    • la troisième de 325 à 1160,
    • la quatrième de 1160 à 1378,
    • la cinquième de 1378 à 1518,
    • la sixième de 1518 à 1830,
    • la septième de 1830 à 1916.

    À chacune de ces époques, Dieu a choisi des hommes assoiffés de justice et de vérité; en 1916, il a choisi Alexandre Freytag. Grâce à son message, la lumière du jour de Dieu se manifeste après des siècles de ténèbres. Une Église fidèle a pourtant existé pendant ces sept périodes, le petit troupeau va bientôt inaugurer la nouvelle terre. Le Christ glorifié et cette Église vont contribuer à l’établissement de ce royaume de Dieu sur la terre.
    Le petit troupeau, la véritable Église du royaume de Dieu, la famille de Dieu comprend 144000 oints, alors que les autres forment l’Armée de l’Éternel. Les derniers membres de ces 144000 vivent encore et suivent l’enseignement de Freytag qui, en tant que Messager de Malachie 3:1, préside le "moissonnage" final.

    L’être humain bénéficie de trois sources différentes de ravitaillement: d’abord l’aliment matériel, ensuite l’air, enfin le fluide vital ou esprit de vie, l’esprit de Dieu. Ce dernier est capté par le sixième sens que possèdent ceux qui ont chassé l’égoïsme de leur coeur, car l’égoïsme et l’orgueil créent le mal des hommes. Plus exactement, tous les humains possèdent un sixième sens par lequel ils peuvent entrer en contact avec l’Éternel et recevoir son esprit. Mais ce sixième sens est également accessible aux ondes de l’adversaire.

    Les Amis de l’Homme ont chassé l’égoïsme de leur coeur. Grâce à l’Évangile, ils ont pu changer de caractère. La vie éternelle est possible sur la terre grâce à l’altruisme, car l’homme meurt à cause de son égoïsme. S’il chasse cet égoïsme, il est éternel.

    Grâce au message du Seigneur, reçu par Freytag, une espérance vivante et précise est apportée à l’humanité. Dans les trois ouvrages principaux du fondateur la merveilleuse harmonie du plan divin est dévoilée, un message grandiose a été confié à Freytag.

    Les autres Églises forment la Babylone qui va bientôt s’écrou1er, alors que le petit troupeau va inaugurer la nouvelle terre. Dans celle-ci, 7 à 10 habitants forment une famille, cent familles constituent une colonie dirigée par un ancien, dix colonies forment une contrée avec un chef, dix contrées se groupent en région avec un prophète, dix régions forment un pays avec un serviteur de l’Éternel, cinq pays constituent une nation avec un juge, enfin toutes les nations forment l’assemblée de l’Éternel dirigée par le pasteur des peuples représentant le Christ. Ce royaume de Dieu aura une température constante de 220, la même température qu’autrefois en Éden. Le royaume de Dieu, c’est le paradis restauré.

    Amis de l'homme HautOrganisation
    L’organisation n’est pas trop marquée. Un ancien dirige la communauté locale. Chaque année, un ou deux congrès, ou réunions générales, réunissent les Amis de l’Homme d’un même pays. Ils sont souvent quelques milliers.

    Les Amis de l’Homme constituent la famille divine, le peuple de Dieu, la sainte Armée de l’Éternel. Cette armée représente les prémices de la nouvelle terre. Ce sont ceux qui se rallient actuellement déjà aux voies divines, au programme de vie terrestre. Ils bénéficient de la rançon du Christ, en faisant alliance avec l’Éternel sur la loi divine, qui veut que chacun existe pour le bien et soit vainqueur du mal par le bien. Les membres de l'Armée de l’Éternel sont appelés à être les instructeurs de l’humanité durant le rétablissement de toutes choses, pour lui apprendre les principes de vie qui permettent la vie éternelle.

    Le siège mondial est situé en Suisse : au Château, 27, route de Vallière, 1236 Cartigny.

    Amis de l'homme HautDiffusion et statistiques
    Les Amis de l’Homme sont présents et actifs dans une vingtaine de pays, essentiellement européens : Suisse, Belgique : 5-11, Rue de la Bassette, 1330 Rixensart, France, Autriche, Italie, Allemagne (80 groupes avec 3000 membres), Grande-Bretagne, mais on les trouve également au Brésil, aux États-Unis, au Mexique et au Canada. Des jalons sont posés en Afrique et en Australie.
    Ils sont 71 500 dans le monde.

    Amis de l'homme HautTravail en France
    C’est en 1919 que les premiers évangélistes des Amis de l’Homme sont arrivés en France. Actuellement, les Amis de l’Homme ont une trentaine de bonnes assemblées dans les grandes villes (Belfort, Bordeaux, Brest, Colmar, Épinal, Lorient, Lyon, Metz, Mulhouse, Nancy, Orléans, Paris, Perpignan, Quimper, Reims, Rennes, Strasbourg, Vannes...), plus une vingtaine d’autres ailleurs (Draveil, Longwy, Neuves Maisons, PontL’Abbé, Saint-Brieuc, Valleroy...). Les membres sont assez disséminés.

    Le siège français sis au : 22, rue David d’Angers, dans le 19e arrondissement de Paris, veille sur le bien-être des 4200 membres.

    Amis de l'homme HautPropagande
    Les Amis de l’Homme font du porte-à-porte timide et organisent de temps en temps des conférences publiques. Le but est la formation de la grande famille divine reliée à l’Éternel et les membres entre eux par l’amour divin qui établit l’harmonie et la paix, permettant la vie durable.

    Deux journaux sont discrètement diffusés:

    Le Moniteur du Règne de la Justice, bimensuel philanthropique et humanitaire pour le relèvement moral et social, fondé en 1936, en 7 langues et 120 000 exemplaires.


    • Le Journal pour tous, depuis 1917, hebdomadaire.

    D’autres moyens de propagande : la diffusion des trois principaux livres de Freytag et de nombreuses brochures : La destinée de l’homme, La seconde venue du Seigneur Le salut public, Le matin de la résurrection, Le triomphe du bien sur le mal, Belles histoires de Noël, Un mot de consolation aux familles affligées, Le mystère de l’enfer dévoilé, La lumière dans les ténèbres...

    Amis de l'homme HautCulte et pratiques
    Plusieurs réunions par semaine rassemblent normalement les Amis de l’Homme; le dimanche matin pour la Rosée du ciel, le dimanche après-midi pour la lecture du Journal pour tous, le jeudi soir pour la lecture d’extraits de livres de Freytag, le lundi pour la prière et la lecture du Moniteur du Règne de la Justice. Chaque rencontre est entrecoupée de chants du recueil Les Cantiques du Messager, 372 cantiques.

    Le baptême (par immersion) rappelle celui du Sauveur dans le Jourdain. Il est réservé à ceux qui s’associent au Seigneur pour donner aussi leur vie, justifiée par le sang de Christ, en sacrifice comme rançon pour le "sauvetage" des hommes.

    La sainte cène est célébrée une fois par an, quelques jours avant Pâques. Le pain et la coupe sont réservés exclusivement aux membres du petit troupeau.
    En avril, la Fête de l’Armée de l’Éternel, et en octobre, la Fête du petit troupeau, sont les points forts de la vie religieuse des Amis de l’Homme.

    Ils s’abstiennent de tabac et d’alcool et sont végétariens.

    Amis de l'homme HautActivités
    Douze stations d’essai pour réaliser la nouvelle terre sont actuellement à l’oeuvre en Suisse (Cartigny, Marnand et Wart), en Allemagne (Waldeck et Sternberg) et ailleurs. Pour la France, on connaît celle de Valensole, la Nouvelle Terre à Oraison, le Château de la Prospérité à Méthamis. Draveil est une petite station, avec le bureau d’expédition des journaux et des publications d’Alexandre Freytag. La station de Méthamis date déjà de 1925-1926.

    Une nouvelle activité consiste à placer le recueil de méditations pour chaque jour Rosée du ciel.

    Amis de l'homme HautDissidences
    Il existe également depuis quelques années, dans le Calvados, un petit groupe, Le Renouveau des Amis de l’Homme : 3, rue des Peupliers, Biéville-Beuville.

    Amis de l'homme HautUn point de vue chrétien sur la doctrine des amis de l’homme
    La place centrale, vraiment trop importante du fondateur, met le chrétien mal à l’aise. On a vraiment l’impression que Jésus-Christ est détrôné. Les attributs du fondateur, la trop grande valeur de ses écrits, mettent le Christ et la Parole de Dieu, la Bible, à l’ombre.

    Freytag n’est ni le serviteur fidèle et prudent, ni le dernier messager de l’Éternel. Ses prétentions n’ont rien en commun avec l’humilité exigée d’un vrai serviteur de Dieu.

    La doctrine très floue et sentimentale du Christ ne reflète que faiblement le Christ des Evangiles. La description très matérielle du royaume de Dieu ne correspond pas à la majesté du royaume présentée dans de nombreuses pages de l’Écriture. La division arbitraire de l’histoire de l’Église en sept périodes ne se justifie guère.

    https://www.info-sectes.org/sectesgd/amis.htm

      La date/heure actuelle est Lun 20 Mai 2024 - 23:13